2Chroniques (LIT) 10

CHAPITRE 10

10 1 Roboam se rendit à Sichem ; c'est à Sichem, en effet, que tout Israël était venu pour le faire roi.
2
Jéroboam, fils de Nebath, apprit la nouvelle. Il était alors en Égypte, où il s'était enfui loin du roi Salomon. Il revint d'Égypte.
3
On envoya chercher Jéroboam, et il vint, ainsi que tout Israël. Ils s'adressèrent à Roboam en ces termes :
4
« Ton père a rendu pénible notre joug ; maintenant, allège la pénible servitude imposée par ton père, et le joug pesant qu'il nous a infligé ; alors nous te servirons. »
5
Il leur répondit : « Attendez trois jours, puis revenez vers moi. » Et le peuple se retira.
6
Le roi Roboam prit conseil des anciens, ceux qui s'étaient tenus en présence de son père Salomon, de son vivant. Il leur dit : « Quelle réponse conseillez-vous de faire à ce peuple ? »
7
Ils lui dirent alors : « Si tu te montres bon envers ce peuple, si tu les accueilles, si tu leur adresses des paroles bienveillantes, ils seront tes serviteurs pour toujours. »
8
Mais il négligea le conseil que lui donnaient les anciens ; il prit conseil des jeunes gens qui avaient grandi avec lui et se tenaient en sa présence.
9
Il leur demanda : « Que conseillez-vous ? Quelle réponse allons-nous faire à ce peuple qui m'a parlé en disant : « Allège donc le joug que nous a infligé ton père» ? »
10
Les jeunes gens qui avaient grandi avec lui répondirent : « Voici ce que tu répondras à ce peuple qui t'a parlé en disant : « Ton père a rendu pesant notre joug mais toi, pour nous, allège-le !» Voici ce que tu leur diras : « Mon petit doigt est plus fort que les reins de mon père.
11
S'il est vrai que mon père vous accablait sous un joug pesant, je vais, moi, ajouter encore à votre joug. Mon père vous a corrigés avec des lanières ? Eh bien, moi, ce sera avec des fouets à pointes de fer !» »
12
Le troisième jour, Jéroboam revint, ainsi que tout le peuple, auprès de Roboam, conformément à la parole du roi : « Revenez vers moi le troisième jour. »
13
Le roi leur répondit durement, Roboam négligeant ainsi le conseil des anciens.
14
Il parla au peuple en suivant le conseil des jeunes gens. Il leur dit : « Mon père a rendu pesant votre joug, je vais, moi, y ajouter encore. Mon père vous a corrigés avec des lanières ? Et bien moi, ce sera avec des fouets à pointes de fer ! »
15
Ainsi, le roi n'écouta pas le peuple ; en effet, la tournure que prenaient les choses venait de Dieu, pour que s'accomplisse la parole que le Seigneur avait dite par l'intermédiaire d'Ahias de Silo à Jéroboam, fils de Nebath.
16
Tout Israël vit que le roi ne les avait pas écoutés. Le peuple rétorqua au roi : « Quelle part avons-nous chez David ? Pas d'héritage chez le fils de Jessé ! Chacun de vous à ses tentes, Israël ! Maintenant, David, pourvois donc à ta maison ! » Et tout Israël s'en alla dans ses tentes.
17
Quant aux fils d'Israël qui demeuraient dans les villes de Juda, Roboam régna sur eux.
18
Le roi Roboam envoya Adoram, le chef de la corvée ; mais les fils d'Israël le lapidèrent, et il mourut. Et le roi Roboam se vit contraint de monter sur un char pour s'enfuir à Jérusalem.
19
Les dix tribus d'Israël rejetèrent la maison de David, jusqu'à ce jour.

CHAPITRE 11

11 1 Roboam arriva à Jérusalem. Il rassembla la maison de Juda et de Benjamin : cent quatre-vingt mille guerriers d'élite, pour combattre Israël, afin de rendre la royauté à Roboam.
2
Alors la parole du Seigneur fut adressée à Shemaya, homme de Dieu :
3
« Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, ainsi qu'à tout Israël, dans le territoire de Juda et de Benjamin :
4
« Ainsi parle le Seigneur : Ne montez pas, ne faites pas la guerre à vos frères. Retournez chacun chez soi, car je suis moi-même à l'origine de cette affaire.» » Alors ils écoutèrent les paroles du Seigneur et ils s'en retournèrent, au lieu de marcher contre Jéroboam.
5
Roboam résida à Jérusalem et construisit en Juda des villes fortes.
6
Il construisit Bethléem, Étam, Teqoa,
7
Beth-Sour, Soko, Adoullam,
8
ainsi que Gath, Marésha, Zif,
9
Adoraïm, Lakish, Azéqa,
10
Soréa, Ayyalone et Hébron, qui sont des villes fortes en Juda et en Benjamin.
11
Il les fortifia puissamment et y plaça des gouverneurs, ainsi que des dépôts de vivres, d'huile et de vin.
12
Dans chacune de ces villes, il y avait des boucliers et des lances. Il rendit ces villes extrêmement fortes, et il eut pour lui Juda et Benjamin.
13
Les prêtres et les lévites qui se trouvaient dans tout Israël vinrent de tout leur territoire se présenter devant lui.
14
Les lévites, en effet, abandonnèrent leurs pâturages et leurs propriétés, et vinrent en Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam et ses fils les avaient écartés du sacerdoce du Seigneur.
15
Jéroboam institua des prêtres à lui pour les lieux sacrés, pour les boucs et les veaux, idoles qu'il avait fabriquées.
16
À la suite des lévites, les hommes de toutes les tribus d'Israël qui prenaient à cœur de chercher le Seigneur, Dieu d'Israël, vinrent à Jérusalem pour sacrifier au Seigneur, Dieu de leurs pères.
17
Pendant trois ans, ils rendirent plus fort le royaume de Juda et ils soutinrent Roboam, fils de Salomon, car pendant trois ans ils marchèrent dans le chemin de David et de Salomon.
18
Roboam prit pour femme Mahalath, fille de Yerimoth, fils de David, et d'Abihaïl, fille d'Éliab, fils de Jessé.
19
Elle lui enfanta des fils : Yéoush, Shemarya et Zaham.
20
Après elle, Roboam prit Maaka, fille d'Absalom, qui lui enfanta Abiya, Attaï, Ziza et Shelomith.
21
Roboam aima Maaka, fille d'Absalom, plus que toutes ses autres femmes et concubines. Il eut en effet dix-huit femmes et soixante concubines, et il engendra vingt-huit fils et soixante filles.
22
Aussi Roboam donna-t-il le premier rang à Abiya, fils de Maaka, comme chef parmi ses frères, afin de le faire roi.
23
Il eut l'intelligence de disperser tous ses fils dans toutes les régions de Juda et de Benjamin, et dans toutes les villes fortes ; il leur procura des vivres en abondance et demanda pour eux des femmes en grand nombre.

CHAPITRE 12

12 1 Quand Roboam eut affermi sa royauté et fut devenu fort, il abandonna la Loi du Seigneur, et tout Israël le suivit.
2
La cinquième année du règne de Roboam, Shishaq, roi d'Égypte, monta contre Jérusalem, parce que le peuple avait été infidèle au Seigneur.
3
Avec mille deux cents chars, soixante mille cavaliers, et une foule innombrable venue d'Égypte avec lui : Libyens, Soukkiens, Éthiopiens,
4
il s'empara des villes fortes de Juda et atteignit Jérusalem.
5
Le prophète Shemaya vint trouver Roboam et les princes de Juda, qui s'étaient regroupés à Jérusalem pour fuir Shishaq. Il leur dit : « Ainsi parle le Seigneur : Vous, vous m'avez abandonné, eh bien, moi aussi, je vous ai abandonnés à la main de Shishaq. »
6
Les princes d'Israël et le roi s'inclinèrent et dirent : « Le Seigneur est juste. »
7
Le Seigneur vit qu'ils s'inclinaient. La parole du Seigneur fut adressée à Shemaya : « Ils se sont inclinés ; moi, je ne les détruirai pas. Je leur permettrai sous peu d'en réchapper, et ma colère ne se déversera pas sur Jérusalem par la main de Shishaq.
8
Mais ils deviendront ses esclaves et ils sauront la différence entre me servir et servir les royaumes des autres pays. »
9
Shishaq, roi d'Égypte, monta contre Jérusalem. Il s'empara des trésors de la Maison du Seigneur et des trésors de la maison du roi. Il s'empara de tout. Il s'empara même des boucliers d'or qu'avait faits Salomon.
10
Le roi Roboam fit, pour les remplacer, des boucliers de bronze, et les confia aux chefs des gardes, à la porte de la maison du roi.
11
Chaque fois que le roi se rendait à la Maison du Seigneur, les gardes venaient prendre ces boucliers, puis ils les rapportaient dans la salle des gardes.
12
Parce que le roi s'était incliné, la colère du Seigneur se détourna de lui et ne détruisit pas le pays jusqu'à l'extermination : il y avait encore en Juda quelque chose de bon.
13
Le roi Roboam s'affermit à Jérusalem et y régna. Roboam avait quarante et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que le Seigneur avait choisie parmi toutes les tribus d'Israël pour y mettre son nom. Sa mère s'appelait Naama, l'Ammonite.
14
Il fit ce qui est mal, car il n'appliqua pas son cœur à chercher le Seigneur.
15
Les actions de Roboam, des premières aux dernières, cela n'est-il pas écrit dans les Actes du prophète Shemaya, et de Iddo le voyant, selon l'ordre généalogique ? Il y eut continuellement la guerre entre Roboam et Jéroboam.
16
Roboam reposa avec ses pères. Il fut enseveli dans la Cité de David. Son fils Abiya régna à sa place.

CHAPITRE 13

13 1 La dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abiya devint roi sur Juda.
2
Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Maaka, fille d'Ouriel ; elle était de Guibéa. Il y eut la guerre entre Abiya et Jéroboam.
3
Abiya engagea le combat avec une armée de vaillants soldats, quatre cent mille hommes d'élite. Et Jéroboam se rangea en bataille en face de lui, avec huit cent mille hommes d'élite, de vaillants guerriers.
4
Abiya se dressa au sommet du mont Semaraïm, qui est dans la montagne d'Éphraïm. Il cria : « Écoutez-moi, Jéroboam et tout Israël !
5
Ne savez-vous pas que le Seigneur, Dieu d'Israël, a donné à David la royauté sur Israël, pour toujours, à lui et à ses fils, par une alliance indestructible ?
6
Mais Jéroboam, fils de Nebath, serviteur de Salomon, fils de David, s'est dressé et s'est révolté contre son maître.
7
Autour de lui se sont groupés des gens de rien, des vauriens, et ils ont vaincu Roboam, fils de Salomon. Roboam, jeune et de cœur timoré, n'a pu leur tenir tête.
8
Et maintenant, vous parlez de tenir tête à la royauté du Seigneur qui est entre les mains des fils de David ! Vous êtes une foule immense, et vous avez apporté les veaux d'or que Jéroboam vous a faits pour qu'ils soient vos dieux.
9
N'avez-vous pas expulsé les prêtres du Seigneur, les fils d'Aaron et les lévites, pour vous faire des prêtres comme les peuples des autres pays ? Quiconque vient recevoir l'investiture en apportant un jeune taureau et sept béliers devient prêtre de ce qui n'est pas Dieu !
10
Mais nous, notre Dieu, c'est le Seigneur, et nous ne l'avons pas abandonné ! Les prêtres qui servent le Seigneur sont fils d'Aaron, et il y a des lévites en fonction.
11
Ils font brûler pour le Seigneur des holocaustes matin après matin et soir après soir, avec de l'encens aromatique ; ils disposent la rangée de pains sur la table pure, ils allument le chandelier d'or et ses lampes soir après soir. Car nous gardons l'observance du Seigneur notre Dieu, mais vous, vous avez abandonné le Seigneur !
12
Voici que Dieu est avec nous, en tête, ainsi que ses prêtres et les trompettes de l'acclamation pour les faire sonner contre vous. Fils d'Israël, ne combattez pas le Seigneur, Dieu de vos pères, car vous ne gagnerez pas ! »
13
Jéroboam les fit contourner, sur leurs arrières, par une troupe placée en embuscade. Ainsi son armée se trouva devant Juda, et l'embuscade derrière.
14
Ceux de Juda firent volte-face, et voici qu'il leur fallait combattre devant et derrière. Alors ils crièrent vers le Seigneur, et les prêtres sonnèrent de la trompette.
15
Les hommes de Juda poussèrent le cri de guerre, et, au cri de guerre des hommes de Juda, Dieu battit Jéroboam et tout Israël, en face d'Abiya et des gens de Juda.
16
Les fils d'Israël s'enfuirent devant Juda, et Dieu les livra entre leurs mains.
17
Abiya et son peuple leur infligèrent une grande défaite : du côté d'Israël tombèrent, frappés à mort, cinq cent mille hommes d'élite.
18
En ce temps-là, les fils d'Israël furent abaissés, et, au contraire, les fils de Juda rendus plus forts, parce qu'ils s'étaient appuyés sur le Seigneur, Dieu de leurs pères.
19
Abiya poursuivit Jéroboam et lui prit des villes : Béthel et ses dépendances, Yeshana et ses dépendances, Éphrone et ses dépendances.
20
Jéroboam ne retrouva plus sa puissance durant le règne d'Abiya. Le Seigneur le frappa, et il mourut.
21
Quant à Abiya, il s'affermit. Il prit quatorze femmes et engendra vingt-deux fils et seize filles.
22
Le reste des actions d'Abiya, sa conduite et ses actions, sont écrites dans le Commentaire du prophète Iddo.
23
Abiya reposa avec ses pères, et on l'ensevelit dans la Cité de David. Son fils Asa régna à sa place. De son temps, le pays fut tranquille pendant dix ans.

CHAPITRE 14

14 1 Asa fit ce qui est bon et droit aux yeux du Seigneur son Dieu.
2
Il supprima les autels d'origine étrangère et les lieux sacrés ; il brisa les stèles et abattit les poteaux sacrés.
3
Il dit à Juda de chercher le Seigneur, Dieu de leurs pères, et de pratiquer la Loi et le Commandement.
4
Il supprima de toutes les villes de Juda les lieux sacrés et les colonnes à encens. Et le royaume fut tranquille sous son règne.
5
Il construisit en Juda des villes fortes, car le pays était tranquille. Et il n'y eut pas de guerre contre lui en ces années-là, car le Seigneur lui avait procuré le repos.
6
Asa dit aux gens de Juda : « Construisons ces villes, entourons-les d'un rempart, avec des tours, des portes et des verrous. Tout le pays est encore devant nous. Comme nous avons cherché le Seigneur notre Dieu, il nous a cherchés et nous a donné le repos de tous côtés. » Ils construisirent donc et le firent avec succès.
7
Asa avait comme armée trois cent mille hommes de Juda portant le grand bouclier et la lance, et deux cent quatre-vingt mille hommes de Benjamin portant le petit bouclier et tirant à l'arc ; tous étaient de vaillants guerriers.
8
Zèrah l'Éthiopien marcha contre eux avec une armée de mille milliers d'hommes et trois cents chars, et il parvint jusqu'à Marésha.
9
Asa marcha au-devant de lui, et ils se rangèrent en bataille dans la vallée de Sefata, près de Marésha.
10
Asa invoqua le Seigneur son Dieu, en disant : « Seigneur, il n'y a pas de différence pour toi entre aider le puissant et aider celui qui est sans force. Alors, aide-nous, Seigneur notre Dieu, car nous nous appuyons sur toi, et nous sommes venus, en ton nom, contre cette multitude. Tu es le Seigneur notre Dieu : qu'un mortel ne l'emporte pas sur toi ! »
11
Le Seigneur battit les Éthiopiens devant Asa et devant les gens de Juda, et les Éthiopiens s'enfuirent.
12
Asa et le peuple qui était avec lui les poursuivirent jusqu'à Guérar. Il tomba tant d'Éthiopiens qu'il n'y eut aucun survivant, parce qu'ils avaient été taillés en pièces devant le Seigneur et devant son armée. Asa et le peuple emportèrent un très grand butin.
13
Ils frappèrent toutes les villes aux alentours de Guérar, car la terreur du Seigneur s'était emparée d'elles. Ils pillèrent toutes les villes, car il s'y trouvait un grand butin.
14
Ils s'en prirent même aux enclos des troupeaux, ils emmenèrent du petit bétail en quantité et des chameaux. Puis ils revinrent à Jérusalem.

CHAPITRE 15

15 1 L'Esprit de Dieu fut sur Azarias, fils d'Oded,
2
qui sortit au-devant d'Asa et lui dit : « Écoutez-moi, Asa, et tout Juda et Benjamin ! Le Seigneur est avec vous quand vous êtes avec lui. Si vous le cherchez, il se laisse trouver par vous ; mais si vous l'abandonnez, il vous abandonne.
3
Pendant longtemps, Israël a été sans vrai Dieu, sans prêtre pour enseigner et sans Loi.
4
Mais dans sa détresse il est revenu vers le Seigneur, Dieu d'Israël ; ils l'ont cherché, et le Seigneur s'est laissé trouver par eux.
5
En ce temps-là, il n'y avait pas de sécurité pour ceux qui allaient et venaient, car de nombreux désordres pesaient sur tous les habitants du pays.
6
On se heurtait, nation contre nation, ville contre ville ; car Dieu les frappait de panique par toutes sortes de détresses.
7
Mais vous, soyez forts, et que vos mains ne faiblissent pas, car vos actions auront leur récompense. »
8
Lorsqu'il entendit ces paroles et la prophétie d'Azarias, fils d'Oded, Asa prit courage. Il fit disparaître les horreurs de tout le pays de Juda et de Benjamin, ainsi que des villes dont il s'était emparé dans la montagne d'Éphraïm. Et il remit en état l'autel du Seigneur qui se trouvait devant le Vestibule du Seigneur.
9
Asa rassembla tout Juda et Benjamin, et ceux d'Éphraïm, de Manassé et de Siméon qui résidaient parmi eux. Car des gens d'Israël étaient passés en grand nombre de son côté, en voyant que le Seigneur son Dieu était avec lui.
10
Ils se rassemblèrent à Jérusalem, le troisième mois de la quinzième année du règne d'Asa.
11
Ce jour-là, ils offrirent au Seigneur, sur le butin qu'ils avaient ramené, sept cents bœufs et sept mille moutons.
12
Ils s'engagèrent par une alliance à chercher le Seigneur, Dieu de leurs pères, de tout leur cœur et de toute leur âme.
13
Et quiconque ne chercherait pas le Seigneur, Dieu d'Israël, serait mis à mort, le petit comme le grand, homme ou femme.
14
Ils prêtèrent serment au Seigneur, d'une voix forte, avec des ovations, des trompettes et des cors.
15
Tous ceux de Juda se réjouirent de ce serment, car ils l'avaient prêté de tout leur cœur, et c'est de leur plein gré qu'ils avaient cherché le Seigneur qui se laissa trouver par eux. Et le Seigneur leur procura le repos de tous côtés.
16
Asa destitua Maaka, grand-mère du roi, du titre de reine mère, parce qu'elle avait fabriqué une Infamie pour Ashéra. Asa abattit cette Infamie, la réduisit en poussière et la brûla dans le ravin du Cédron.
17
Mais les lieux sacrés ne disparurent pas d'Israël, bien que le cœur d'Asa fût intègre tous les jours de sa vie.
18
Il fit apporter à la Maison de Dieu les objets sacrés de son père et ceux qu'il avait lui-même consacrés : l'argent, l'or et les ustensiles.
19
Il n'y eut plus de guerre jusqu'à la trente-cinquième année du règne d'Asa.

CHAPITRE 16

16 1 La trente-sixième année du règne d'Asa, Baasa, roi d'Israël, monta contre Juda. Il fortifia la ville de Rama pour empêcher quiconque de communiquer avec Asa, roi de Juda.
2
Asa prit de l'argent et de l'or dans les trésors de la Maison du Seigneur et de la maison du roi pour en envoyer à Ben-Hadad, roi d'Aram, qui résidait à Damas. Il lui fit dire :
3
« Il y a une alliance entre moi et toi, comme entre mon père et ton père ! Voici que je t'envoie de l'argent et de l'or. Va, romps ton alliance avec Baasa, roi d'Israël : qu'il s'éloigne de moi ! »
4
Ben-Hadad écouta le roi Asa. Il envoya les chefs de ses armées contre les villes d'Israël. Il frappa les villes de Yone, Dane, Abel-Maïm et tous les entrepôts des villes de Nephtali.
5
Lorsque Baasa apprit cela, il cessa aussitôt de fortifier Rama et arrêta ses travaux.
6
Alors Asa, le roi, prit avec lui tous les gens de Juda. Ils enlevèrent de Rama les pierres et le bois dont Baasa s'était servi pour la construire, et Asa les réemploya pour fortifier Guéba et Mispa.
7
En ce temps-là, Hanani le voyant vint trouver Asa, roi de Juda, et lui dit : « Parce que tu t'es appuyé sur le roi d'Aram et que tu ne t'es pas appuyé sur le Seigneur ton Dieu, à cause de cela l'armée du roi d'Aram s'est échappée de tes mains.
8
Les Éthiopiens et les Libyens ne formaient-ils pas une armée nombreuse, avec des chars et des chevaux en grande quantité ? Et cependant, parce que tu t'es appuyé sur le Seigneur, il les a livrés entre tes mains.
9
Car les yeux du Seigneur scrutent toute la terre, pour affermir ceux dont le cœur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire : désormais, il y aura des guerres contre toi. »
10
Asa se mit en colère contre le voyant et le fit mettre en prison, aux fers, car il était furieux contre lui à cause de ces paroles. Dans le même temps, Asa maltraita une partie du peuple.
11
Les actions d'Asa, des premières aux dernières, voici qu'elles sont écrites dans le Livre des rois de Juda et d'Israël.
12
La trente-troisième année de son règne, Asa eut les pieds malades, d'une très grave maladie. Pourtant, même pendant sa maladie, il n'eut pas recours au Seigneur, mais aux médecins.
13
Asa reposa avec ses pères : il mourut la quarante et unième année de son règne.
14
On l'ensevelit dans le tombeau qu'il s'était fait creuser dans la Cité de David. On l'étendit sur un lit couvert d'aromates et de toutes sortes de baumes préparés selon l'art des embaumeurs. Et on alluma pour lui un brasier grandiose.

CHAPITRE 17

17 1 Son fils Josaphat régna à sa place. Il s'affermit contre Israël.
2
Il installa des troupes dans toutes les villes fortifiées de Juda, il plaça des préfets dans le pays de Juda et dans les villes d'Éphraïm dont s'était emparé Asa, son père.
3
Le Seigneur fut avec Josaphat car celui-ci marcha dans les chemins où David, son père, avait marché en ses débuts. Il ne chercha pas les Baals,
4
mais c'est le Dieu de son père qu'il chercha ; il marcha selon ses commandements, sans agir comme Israël.
5
Le Seigneur confirma la royauté entre ses mains. Tout Juda offrait des présents à Josaphat, qui eut en abondance richesse et gloire.
6
Son cœur s'exalta dans les chemins du Seigneur, et il supprima de nouveau en Juda les lieux sacrés et les poteaux sacrés.
7
La troisième année de son règne, il envoya ses officiers Ben-Haïl, Abdias, Zacharie, Nathanaël et Michée, pour donner un enseignement dans les villes de Juda.
8
Des lévites les accompagnaient : Shemayahou, Netanyahou, Zebadyahou, Asaël, Shemiramoth, Jonathan, Adonias, Tobie, Tob-Adonias, et avec eux les prêtres Élishama et Joram.
9
Ils enseignaient dans Juda, emportant avec eux le livre de la Loi du Seigneur ; ils firent le tour de toutes les villes de Juda, donnant un enseignement parmi le peuple.
10
La terreur du Seigneur s'empara de tous les royaumes des pays qui entouraient Juda, et ils ne firent pas la guerre à Josaphat.
11
De chez les Philistins, on apporta à Josaphat des présents et de l'argent comme tribut ; même les Arabes lui amenèrent du petit bétail : sept mille sept cents béliers et sept mille sept cents boucs.
12
Josaphat devenait de plus en plus important. Il construisit en Juda des citadelles et des villes d'entrepôts.
13
Il avait une nombreuse main-d'œuvre dans les villes de Juda, et des hommes de guerre, vaillants guerriers, à Jérusalem.
14
En voici le dénombrement, selon la maison de leurs pères : pour Juda, comme officiers de millier, il y avait l'officier Adna, et avec lui trois cent mille vaillants guerriers ;
15
à ses côtés, l'officier Yohanane, et avec lui deux cent quatre-vingt mille hommes ;
16
à ses côtés, Amasya, fils de Zikri, engagé volontaire pour le Seigneur, et avec lui deux cent mille vaillants guerriers.
17
De Benjamin, il y avait Élyada, vaillant guerrier, et avec lui deux cent mille hommes armés de l'arc et du bouclier ;
18
à ses côtés, Yehozabad, et avec lui cent quatre-vingt mille hommes équipés pour la guerre.
19
Tels étaient ceux qui servaient le roi, sans compter ceux que le roi avait placés dans les villes fortes, sur tout le territoire de Juda.

CHAPITRE 18

18 1 Josaphat possédait en abondance richesses et gloire, et il s'allia par un mariage avec Acab.
2
Après quelques années, il descendit chez Acab, à Samarie. Acab sacrifia pour lui et le peuple qui l'accompagnait quantité de moutons et de bœufs, et il l'incita à monter contre Ramoth-de-Galaad.
3
Acab, roi d'Israël, dit à Josaphat, roi de Juda : « Viendrais-tu avec moi à Ramoth-de-Galaad ? » Il lui répondit : « Il en est de moi comme de toi, de mon peuple comme de ton peuple ; nous serons avec toi au combat. »
4
Josaphat dit au roi d'Israël : « Mais consulte d'abord la parole du Seigneur. »
5
Le roi d'Israël réunit les prophètes au nombre de quatre cents. Il leur demanda : « Irons-nous à Ramoth-de-Galaad pour combattre, ou dois-je y renoncer ? » Ils dirent : « Monte ! Dieu livrera la ville aux mains du roi. »
6
Mais Josaphat reprit : « N'y a-t-il ici aucun autre prophète du Seigneur, par qui nous pourrions le consulter ? »
7
Le roi d'Israël répondit à Josaphat : « Il y a encore un homme par qui nous pourrions consulter le Seigneur, mais moi, je le hais, car il ne prophétise aucun bonheur à mon sujet, mais toujours du malheur. Il s'agit de Michée, fils de Yimla. » Josaphat répliqua : « Que le roi ne parle pas ainsi ! »
8
Le roi d'Israël appela un dignitaire et lui dit : « Vite, fais venir Michée, fils de Yimla ! »
9
Le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, siégeaient, en tenue d'apparat, chacun sur son trône. Ils siégeaient sur l'esplanade à l'entrée de la porte de Samarie. Et, devant eux, tous les prophètes se mettaient à prophétiser.
10
Sédécias, fils de Kenahana, s'était fabriqué des cornes de fer. Il disait : « Ainsi parle le Seigneur : Avec cela tu pourfendras Aram jusqu'à l'exterminer. »
11
Tous les prophètes prophétisaient de la même manière ; ils disaient : « Monte à Ramoth-de-Galaad ! Tu réussiras ! Le Seigneur livrera la ville aux mains du roi. »
12
Le messager qui était allé appeler Michée lui dit : « Voici les paroles des prophètes ; d'une seule voix ils annoncent du bien pour le roi. Que ta parole soit donc conforme à celle de chacun : annonce du bien ! »
13
Michée répondit : « Par le Seigneur qui est vivant ! Ce que mon Dieu dira, c'est cela que j'annoncerai ! »
14
Il entra chez le roi qui lui dit : « Michée, irons-nous à Ramoth-de-Galaad pour combattre, ou dois-je y renoncer ? » Il répondit : « Montez ! Vous réussirez. Ses habitants seront livrés entre vos mains. »
15
Le roi lui rétorqua : « Combien de fois devrai-je t'adjurer de me dire seulement la vérité au nom du Seigneur ? »
16
Michée dit alors : « J'ai vu tout Israël dispersé sur les montagnes comme des brebis sans berger. Le Seigneur a dit : « Ces gens n'ont plus de maître ; qu'ils retournent en paix, chacun dans sa maison.» »
17
Le roi d'Israël dit à Josaphat : « Ne te l'avais-je pas dit ? Il ne prophétise à mon sujet rien de bon, mais seulement du mal ! »
18
Michée reprit : « Eh bien ! Écoutez la parole du Seigneur ! J'ai vu le Seigneur qui siégeait sur son trône ; toute l'armée des cieux se tenait à sa droite et à sa gauche.
19
Le Seigneur demanda : « Qui séduira Acab, roi d'Israël, pour qu'il monte et qu'il tombe à Ramoth-de-Galaad ?» Ils répondirent, l'un disant une chose, l'autre disant autre chose.
20
Alors un esprit s'avança et se tint en présence du Seigneur. Il dit : « Moi, je le séduirai.» Le Seigneur reprit : « De quelle manière ?»
21
Il répondit : « J'avancerai, je deviendrai esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes.» Le Seigneur déclara : « Tu le séduiras, tu l'auras même en ton pouvoir. Avance, et fais comme tu as dit.» »
22
Michée continua : « Maintenant donc, voici que le Seigneur a mis un esprit de mensonge dans la bouche des prophètes qui sont là, voici que le Seigneur annonce contre toi le malheur. »
23
Sédécias, fils de Kenahana, s'approcha et frappa Michée sur la joue, en disant : « Par quel chemin l'esprit du Seigneur s'est-il échappé de moi pour te parler ? »
24
Michée répondit : « Eh bien ! Le jour où tu fuiras dans une chambre retirée pour te cacher, tu le verras. »
25
Le roi d'Israël donna cet ordre : « Saisissez-vous de Michée et remettez-le aux mains d'Amone, gouverneur de la ville, et à Joas, le fils du roi.
26
Vous direz : « Ainsi parle le roi : Mettez cet homme en prison, nourrissez-le de rations réduites de pain et d'eau jusqu'à ce que je revienne sain et sauf». »
27
Michée reprit : « Si vraiment tu reviens sain et sauf, c'est que le Seigneur n'a pas parlé par ma bouche. » Il ajouta : « Vous, tous les peuples, écoutez ! »
28
Le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, montèrent à Ramoth-de-Galaad.
29
Le roi d'Israël dit à Josaphat : « Je vais me déguiser pour marcher au combat, mais toi, revêts ta tenue. » Le roi d'Israël se déguisa pour marcher au combat.
30
Le roi d'Aram avait donné cet ordre à ses commandants de chars : « Vous n'attaquerez ni petit ni grand, mais uniquement le roi d'Israël ! »
31
Lorsque les commandants de chars virent Josaphat, ils dirent : « C'est le roi d'Israël. » Et ils l'encerclèrent pour l'attaquer. Mais Josaphat poussa un cri. Le Seigneur le secourut, et Dieu les entraîna loin de lui.
32
Alors les commandants de chars virent que ce n'était pas le roi d'Israël et ils se détournèrent de lui.
33
Un homme tira de l'arc au hasard et atteignit le roi d'Israël entre les attaches et la cuirasse. Le roi dit au conducteur du char : « Tourne bride et fais-moi sortir du champ de bataille, car je me sens mal ! »
34
Le combat, ce jour-là, devint très violent. Le roi d'Israël se maintint debout sur son char, face aux Araméens, jusqu'au soir. Et il mourut au coucher du soleil.

CHAPITRE 19

19 1 Josaphat, roi de Juda, revint en paix dans sa maison, à Jérusalem.
2
Jéhu, un voyant, fils de Hanani, sortit à sa rencontre. Il dit au roi Josaphat : « Fallait-il porter secours au méchant ? Est-ce que tu aimes ceux qui haïssent le Seigneur ? C'est pourquoi la colère du Seigneur est sur toi.
3
Toutefois, il y a aussi en toi quelque chose de bon, puisque tu as fait disparaître du pays les poteaux sacrés ; et que tu as appliqué ton cœur à chercher Dieu. »
4
Josaphat habitait à Jérusalem. De nouveau, il visita le peuple depuis Bershéba jusqu'à la montagne d'Éphraïm et il les fit revenir vers le Seigneur, le Dieu de leurs pères.
5
Il établit des juges dans le pays, dans toutes les villes fortifiées de Juda, un pour chaque ville.
6
Il dit aux juges : « Soyez attentifs à ce que vous ferez, car ce n'est pas selon les hommes que vous jugez, mais selon le Seigneur ; il est avec vous quand vous prononcez un jugement.
7
Et maintenant, que pèse sur vous la crainte du Seigneur ! Prenez garde à ce que vous faites, car dans le Seigneur notre Dieu il n'y a ni perfidie, ni partialité, ni vénalité. »
8
À Jérusalem également Josaphat établit des lévites, des prêtres et des chefs de famille d'Israël, pour juger selon le Seigneur et régler les litiges ; ils habitaient à Jérusalem.
9
Il leur donna des ordres, en disant : « Voici comment vous agirez, avec la crainte du Seigneur, dans la fidélité et d'un cœur sans partage.
10
Chaque fois que vos frères, établis dans leurs villes, porteront devant vous un litige concernant une affaire de sang ou concernant la Loi – commandement, décrets ou ordonnances –, vous les avertirez, pour qu'ils ne se rendent pas coupables envers le Seigneur, et que sa colère ne soit pas sur vous ni sur vos frères. En agissant ainsi, vous ne vous rendrez pas coupables.
11
Et voici qu'Amarias, le chef des prêtres, veillera sur vous pour tout ce qui concerne le Seigneur, et Zebadias, fils de Yishmaël, chef de la maison de Juda, pour tout ce qui concerne le roi ; les lévites vous serviront de scribes. Soyez forts et agissez ! Et que le Seigneur soit avec celui qui fait le bien ! »

CHAPITRE 20

20 1 À quelque temps de là, les fils de Moab et les fils d'Ammone, et avec eux des Méounites, vinrent faire la guerre à Josaphat.
2
On vint en informer Josaphat : « Une grande multitude s'avance contre toi, venant d'au-delà de la Mer, du pays d'Édom ; elle est déjà à Haceçone-Tamar, c'est-à-dire Enn-Guèdi. »
3
Josaphat prit peur et décida de consulter le Seigneur ; puis il proclama un jeûne pour tout Juda.
4
Les gens de Juda se rassemblèrent pour chercher secours auprès du Seigneur ; c'est de toutes les villes de Juda que l'on vint chercher le Seigneur.
5
Alors Josaphat se tint debout au milieu de l'assemblée de Juda, à Jérusalem, dans la Maison du Seigneur, devant le nouveau parvis.
6
Il dit : « Seigneur, Dieu de nos pères, n'es-tu pas le Dieu qui est au ciel ? N'est-ce pas toi qui domines sur tous les royaumes des nations ? Dans ta main, force et puissance ; nul ne peut tenir devant toi.
7
N'est-ce pas toi, ô notre Dieu, qui, face à ton peuple Israël, as dépossédé les habitants de ce pays, et l'as donné pour toujours à la descendance d'Abraham ton ami ?
8
Là ils se sont établis et ils ont construit un sanctuaire pour ton nom. Ils disaient :
9
« Si un malheur tombe sur nous, épée, châtiment, peste ou famine, nous nous tiendrons devant cette Maison et devant toi, puisque ton nom est dans cette Maison. Nous crierons vers toi du fond de notre détresse ; toi, tu entendras et tu sauveras.»
10
Maintenant, voici les fils d'Ammone, de Moab et de la montagne de Séïr, chez qui tu n'as pas laissé entrer les fils d'Israël lorsqu'ils venaient du pays d'Égypte : ils se sont écartés d'eux sans les anéantir !
11
Les voici qui nous récompensent en venant nous chasser de ton héritage, dont tu nous as fait hériter.
12
Ô notre Dieu, ne rendras-tu pas contre eux un jugement ? Car nous sommes sans force en face de cette foule immense qui marche contre nous. Nous ne savons que faire, mais nos yeux se tournent vers toi. »
13
Tous les gens de Juda se tenaient debout devant le Seigneur, et même leurs petits enfants, leurs femmes et leurs fils.
14
Il y avait là Yahaziel, fils de Zacharie, fils de Benaya, fils de Yehiel, fils de Mattanya ; il était lévite, du groupe des fils d'Asaf. L'Esprit du Seigneur fut sur lui, au milieu de l'assemblée.
15
Yahaziel s'écria : « Soyez attentifs, vous tous de Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle le Seigneur : Ne craignez pas, ne vous effrayez pas devant cette foule immense ; car ce combat n'est pas le vôtre, mais celui de Dieu.
16
Demain, descendez vers eux ; voici qu'ils arrivent par la montée de Ciç ; vous les trouverez à l'extrémité du ravin près du désert de Yerouël.
17
Mais là, vous n'aurez pas à combattre ; restez sur place et prenez position ; vous verrez comment le Seigneur va vous sauver. Juda et Jérusalem, ne craignez pas, ne vous effrayez pas : demain, sortez à leur rencontre, le Seigneur sera avec vous. »
18
Josaphat se mit à genoux, face contre terre. Tous les gens de Juda et les habitants de Jérusalem tombèrent devant la face du Seigneur et se prosternèrent devant lui.
19
Les lévites appartenant aux fils des Qehatites et aux fils des Coréites se levèrent pour louer à pleine voix le Seigneur, Dieu d'Israël.
20
De grand matin, ils se levèrent et partirent pour le désert de Teqoa. À leur départ, Josaphat, debout, s'écria : « Écoutez-moi, gens de Juda et habitants de Jérusalem. Ayez confiance dans le Seigneur votre Dieu, et vous tiendrez ; ayez confiance en ses prophètes, et vous réussirez. »
21
Après avoir pris conseil du peuple, il mit en place des hommes qui chantaient le Seigneur et louaient la splendeur de sa sainteté. Précédant la troupe, ils disaient : « Rendez grâce au Seigneur, éternel est son amour ! »
22
Au moment où ils entonnaient l'acclamation et la louange, le Seigneur tendit une embuscade aux fils d'Ammone, de Moab et de la montagne de Séïr, qui marchaient contre Juda. Ceux-ci furent battus.
23
Les fils d'Ammone et de Moab se dressèrent contre les habitants de la montagne de Séïr pour les vouer à l'anathème et les anéantir. Puis, lorsqu'ils en eurent fini avec les habitants de Séïr, ils s'entraînèrent les uns les autres à se détruire.
24
Les gens de Juda parvinrent au promontoire d'où l'on a vue sur le désert, et ils se tournèrent vers la foule : elle n'était plus que cadavres gisant à terre, et pas un survivant !
25
Josaphat vint avec son peuple piller leur butin ; ils trouvèrent du bétail en quantité, des biens, des vêtements, et des objets précieux. Ils en ramassèrent plus qu'ils ne pouvaient porter. Il leur fallut trois jours pour piller le butin, car il était considérable.
26
Le quatrième jour, ils se rassemblèrent dans la vallée de la Bénédiction. Là, en effet, ils bénirent le Seigneur. Voilà pourquoi on a donné à ce lieu le nom de « vallée de la Bénédiction », jusqu'à ce jour.
27
Tous les hommes de Juda et de Jérusalem, Josaphat à leur tête, se mirent en marche pour retourner à Jérusalem dans la joie, car le Seigneur les avait réjouis au détriment de leurs ennemis.
28
Ils entrèrent à Jérusalem au son des harpes, des cithares et des trompettes, jusqu'à la Maison du Seigneur.
29
La terreur de Dieu s'empara de tous les royaumes des pays environnants, lorsqu'ils apprirent que le Seigneur avait combattu contre les ennemis d'Israël.
30
Alors le règne de Josaphat fut calme. Son Dieu lui donna le repos de tous côtés.
31
Josaphat régna sur Juda. Il avait trente-cinq ans lorsqu'il devint roi, et il régna vingt-cinq ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Azouba ; elle était fille de Shilki.
32
Il marcha dans le chemin de son père Asa ; il ne s'en détourna pas, faisant ce qui est droit aux yeux du Seigneur.
33
Toutefois les lieux sacrés ne disparurent pas, et le peuple n'attachait toujours pas son cœur au Dieu de ses pères.
34
Le reste des actions de Josaphat, des premières aux dernières, cela est écrit dans les Annales de Jéhu, fils de Hanani, qui ont été reportées dans le Livre des rois d'Israël.
35
Après cela, Josaphat, roi de Juda, s'associa avec le roi d'Israël, Ocozias, dont la conduite était mauvaise.
36
Il s'associa avec lui afin de construire des navires pour aller à Tarsis. Ils construisirent les navires à Écione-Guéber.
37
Mais Élièzer, fils de Dodavahou, de Marésha, prophétisa contre Josaphat en disant : « Parce que tu t'es associé à Ocozias, le Seigneur a fait une brèche dans tes œuvres. » Les navires se brisèrent et ne purent aller à Tarsis.

CHAPITRE 21


2Chroniques (LIT) 10