Deutéronome (LIT) 32

CHAPITRE 32

32 1 Écoutez, cieux, je vais parler ! que la terre entende les paroles de ma bouche !
2
Mon enseignement ruissellera comme la pluie, ma parole descendra comme la rosée, comme l'ondée sur la verdure, comme l'averse sur l'herbe.
3
C'est le nom du Seigneur que j'invoque ; à notre Dieu, reportez la grandeur.
4
Il est le Rocher : son œuvre est parfaite ; tous ses chemins ne sont que justice. Dieu de vérité, non pas de perfidie, il est juste, il est droit.
5
Ils l'ont déshonoré, ses fils perdus, génération fourbe et tortueuse.
6
Est-ce là, ce que tu rends au Seigneur, peuple stupide et sans sagesse ? N'est-ce pas lui, ton père, qui t'a créé, lui qui t'a fait et affermi ?
7
Rappelle-toi les jours de jadis, pénètre le cours des âges. Interroge ton père, il t'instruira ; les anciens te le diront.
8
Quand le Très-Haut dota les nations, quand il sépara les fils d'Adam, il fixa les frontières des peuples d'après le nombre des fils d'Israël.
9
Mais le lot du Seigneur, ce fut son peuple, Jacob, sa part d'héritage.
10
Il le trouve au pays du désert, chaos de hurlements sauvages. Il l'entoure, il l'élève, il le garde comme la prunelle de son œil.
11
Tel un aigle qui éveille sa nichée et plane au-dessus de ses petits, il déploie son envergure, il le prend, il le porte sur ses ailes.
12
Le Seigneur seul l'a conduit : pas de dieu étranger auprès de lui.
13
Il le fait chevaucher les hauteurs de la terre et le nourrit du produit des campagnes, il lui donne à goûter le miel de la roche et l'huile suintant du rocher le plus dur,
14
le beurre des vaches et le lait des brebis, la graisse des agneaux, les béliers de Bashane et les boucs, il lui donne la fine fleur du froment, et le sang de la grappe que tu bois fermenté.
15
Mais Israël a engraissé, il a regimbé ; – tu as engraissé, tu as grossi, tu as épaissi ! – il a rejeté le Dieu qui l'avait fait, il a déshonoré son Rocher, son salut.
16
Ils le rendent jaloux avec des étrangers et, par des abominations, ils l'exaspèrent.
17
Ils sacrifient à des démons qui ne sont pas Dieu, à des dieux qu'ils ne connaissent pas, de tout nouveaux venus que leurs pères n'ont pas redoutés.
18
Tu dédaignes le Rocher qui t'a mis au monde ; le Dieu qui t'a engendré, tu l'oublies.
19
Le Seigneur l'a vu : il réprouve ses fils et ses filles qui l'ont exaspéré.
20
Il dit : « Je vais leur cacher ma face et je verrai quel sera leur avenir ; oui, c'est une engeance pervertie, ce sont des enfants sans foi.
21
Eux m'ont rendu jaloux par un dieu qui n'est pas dieu, exaspéré par leurs vaines idoles ; moi, je vais les rendre jaloux par un peuple qui n'est pas un peuple, les exaspérer par une nation stupide.
22
Oui, un feu a jailli de ma colère, il brûle jusqu'au fond du séjour des morts, il dévore la terre et ce qu'elle produit, il embrase les fondements des montagnes.
23
J'amoncellerai sur eux les malheurs, j'épuiserai contre eux mes flèches.
24
Quand ils seront épuisés par la faim, dévorés par la fièvre et par la peste, je lâcherai contre eux la dent des animaux, le venin des serpents.
25
Au-dehors, l'épée supprimera les enfants, et au-dedans régnera l'épouvante. Ils périront ensemble : jeune homme, jeune fille, enfant tout petit, vieillard aux cheveux blancs.
26
J'ai dit : « Je les réduirai en menue paille ; j'effacerai leur souvenir parmi les hommes !»
27
Mais il y a l'arrogance de l'ennemi ! J'ai peur d'une méprise chez l'adversaire. On dirait : « C'est notre main qui a le dessus ! Non, le Seigneur n'y est pour rien !» »
28
Cette nation a perdu le jugement, ils sont incapables de comprendre.
29
S'ils étaient des sages, ils comprendraient, ils discerneraient leur avenir :
30
Se peut-il que, par un seul, mille hommes soient poursuivis, et que, par deux, dix mille soient mis en fuite, sans que leur Rocher les ait vendus, que le Seigneur les ait livrés ?
31
Mais leur Rocher n'est pas comme notre Rocher, et nos ennemis en sont témoins.
32
Car leur vigne provient d'une vigne de Sodome, des vignobles de Gomorrhe, leurs raisins sont des raisins empoisonnés, des grappes amères ;
33
leur vin est un venin de serpent, un violent poison d'aspic.
34
« Ce que je tiens en réserve, ce qui est scellé dans mes trésors, n'est-ce pas ce que je dis :
35
à moi la vengeance et la rétribution, au temps où leur pied trébuchera : oui, proche est le jour de leur ruine, imminent, le sort qui les attend. »
36
Car le Seigneur fera justice à son peuple, il prendra en pitié ses serviteurs, quand il verra que leurs mains faiblissent, qu'il n'y a plus ni esclave ni homme libre.
37
Alors il dira : « Où sont leurs dieux, le rocher où ils cherchaient refuge,
38
leurs dieux qui mangeaient la graisse de leurs sacrifices et buvaient le vin de leurs libations ? Qu'ils se lèvent et viennent à votre aide ! Que vous trouviez un lieu où vous cacher !
39
Voyez-le, maintenant, c'est moi, et moi seul ; pas d'autre dieu que moi ; c'est moi qui fais mourir et vivre, si j'ai frappé, c'est moi qui guéris, et personne ne délivre de ma main.
40
Car je lève la main vers les cieux, et je dis : Aussi vrai que je vis à jamais,
41
si j'aiguise l'éclair de mon épée, si ma main brandit le jugement, je tournerai la vengeance contre mes rivaux, je réglerai leur compte à mes adversaires ;
42
j'enivrerai mes flèches de sang, et mon épée dévorera la chair : voyez le sang des blessés et des captifs et les chevelures dénouées de l'ennemi ! »
43
Nations, acclamez son peuple ! Dieu vengera le sang de ses serviteurs, il retournera la vengeance contre ses adversaires, il purifiera et sa terre et son peuple.
44
Moïse, accompagné de Josué, fils de Noun, vint prononcer toutes les paroles de ce cantique aux oreilles du peuple.
45
Quand Moïse eut achevé de dire toutes ces paroles à tout Israël,
46
il ajouta : « Prenez à cœur toutes ces paroles ; je les établis aujourd'hui comme un témoin contre vous ; et ordonnez à vos fils de veiller à mettre en pratique toutes les paroles de cette Loi !
47
Car ce n'est pas une parole creuse, extérieure à vous : c'est votre vie. C'est par cette parole que vous prolongerez vos jours sur le sol dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain. »
48
En ce jour même, le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
49
« Monte sur cette montagne de la chaîne des Abarim, sur le mont Nébo, au pays de Moab en face de Jéricho, et regarde le pays de Canaan que je donne en propriété aux fils d'Israël.
50
Puis, tu mourras sur la montagne où tu seras monté, et tu seras réuni aux tiens, comme ton frère Aaron est mort sur la montagne de Hor et a été réuni aux siens.
51
Puisque vous m'avez été infidèles parmi les fils d'Israël, aux eaux de Mériba de Cadès dans le désert de Cine, puisque vous avez méconnu ma sainteté au milieu des fils d'Israël,
52
c'est donc de la montagne d'en face que tu verras le pays, mais tu n'y entreras pas, dans ce pays que je donne aux fils d'Israël. »

CHAPITRE 33

33 1 Voici la bénédiction que Moïse, l'homme de Dieu, prononça sur les fils d'Israël avant de mourir.
2
Il dit : Le Seigneur est venu du Sinaï. Il s'est levé pour eux du côté de Séïr, il a resplendi depuis le mont de Parane et il est arrivé à Mériba de Cadès : à sa droite brillait pour eux le feu de la loi !
3
Toi, l'ami des peuples, tous les saints sont dans ta main et ils se sont prosternés à tes pieds. Chacun recueille tes paroles.
4
Moïse nous a prescrit une Loi, c'est un héritage pour l'assemblée de Jacob.
5
Et il y eut en Israël un roi, quand se réunirent les chefs du peuple et les tribus d'Israël, tous ensemble.
6
Que vive Roubène, qu'il ne meure pas ! Que vive le petit nombre de ses gens !
7
Voici ce qu'il dit pour Juda : Écoute, Seigneur, la voix de Juda, fais-le revenir vers son peuple ; ses mains prendront sa défense et tu lui viendras en aide contre ses ennemis.
8
Pour Lévi, il dit : Tes Toummim et tes Ourim appartiennent à l'homme qui t'est fidèle, celui que tu as éprouvé à Massa, que tu as querellé aux eaux de Mériba,
9
lui qui a dit de son père et de sa mère : « Je ne les ai pas vus ! », lui qui ne reconnaît pas ses frères et ignore ses fils ! Car ils ont gardé ta parole et maintenu ton alliance,
10
ils enseignent tes ordonnances à Jacob et ta Loi à Israël ; ils présentent l'encens à tes narines et l'holocauste sur ton autel.
11
Bénis, Seigneur, sa vaillance et accepte l'œuvre de ses mains, brise les reins de ses agresseurs : qu'ils ne se relèvent plus, ceux qui le haïssent !
12
Pour Benjamin, il dit : Bien-aimé du Seigneur, il demeure en confiance près de lui ; Dieu le protège chaque jour ; il demeure entre ses collines.
13
Pour Joseph, il dit : Son pays est béni du Seigneur. À lui, le meilleur don du ciel, la rosée, et l'abîme qui se creuse dans les profondeurs,
14
les meilleurs produits du soleil et les meilleurs fruits de la lune,
15
les dons excellents des antiques montagnes et les dons les meilleurs des collines éternelles,
16
la meilleure part de ce qui remplit le pays et la faveur de Celui qui demeure dans le buisson ! Que tout cela couronne la tête de Joseph, le front de celui qui est consacré parmi ses frères !
17
Il est ton taureau premier-né : honneur à lui ! Ses cornes sont des cornes de buffle, il en frappe les peuples, tous ensemble jusqu'aux lointains de la terre. Telles sont les myriades d'Éphraïm, tels sont les milliers de Manassé.
18
Pour Zabulon, il dit : Réjouis-toi, Zabulon, en tes expéditions, et toi, Issakar, sous tes tentes !
19
Ils convoquent des peuples sur la montagne, ils y offrent des offrandes justes, ils s'approprient les richesses de la mer et les trésors cachés dans le sable.
20
Pour Gad, il dit : Béni soit celui qui met Gad au large ! Gad s'est installé comme une lionne, déchiquetant épaule et crâne ;
21
il a jeté son dévolu sur les prémices, la part réservée au prince ; il a rejoint les chefs du peuple, il a accompli la justice du Seigneur et ses jugements en faveur d'Israël.
22
Pour Dane, il dit : Dane est un lionceau qui s'élance de Bashane.
23
Pour Nephtali, il dit : Nephtali est rassasié de la faveur du Seigneur et comblé de sa bénédiction : qu'il prenne possession de l'ouest et du midi !
24
Pour Asher, il dit : Asher, qu'il soit béni entre les fils ! Qu'il soit favorisé parmi ses frères ! Qu'il baigne son pied dans l'huile !
25
Que tes verrous soient de fer et de bronze ! Que ta force dure autant que tes jours !
26
Nul n'est semblable à Dieu, Israël. Pour venir à ton aide, il chevauche les cieux et les nuées, dans son triomphe.
27
Le Dieu des temps anciens est un refuge, son bras depuis toujours est à l'œuvre ici-bas ; il a chassé l'ennemi devant toi et il a dit : « Extermine ! »
28
Israël repose en confiance, la source de Jacob est mise à part, dans un pays de froment et de vin nouveau, le ciel même y répand la rosée.
29
Heureux es-tu, Israël ! Qui est semblable à toi, peuple sauvé par le Seigneur, lui, le bouclier qui te protège, l'épée qui te mène au triomphe ? Tes ennemis s'inclineront devant toi, et toi, tu marcheras sur les hauteurs de leur pays.

CHAPITRE 34

34 1 Moïse monta des steppes de Moab au mont Nébo, au sommet du Pisga, qui est en face de Jéricho. Le Seigneur lui fit voir tout le pays : Galaad jusqu'à Dane,
2
tout Nephtali, le pays d'Éphraïm et de Manassé, tout le pays de Juda jusqu'à la Méditerranée,
3
le Néguev, la région du Jourdain, la vallée de Jéricho ville des Palmiers, jusqu'à Soar.
4
Le Seigneur lui dit : « Ce pays que tu vois, j'ai juré à Abraham, à Isaac et à Jacob de le donner à leur descendance. Je te le fais voir, mais tu n'y entreras pas. »
5
Moïse, le serviteur du Seigneur, mourut là, au pays de Moab, selon la parole du Seigneur.
6
On l'enterra dans la vallée qui est en face de Beth-Péor, au pays de Moab. Mais aujourd'hui encore, personne ne sait où se trouve son tombeau.
7
Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ; sa vue n'avait pas baissé, sa vitalité n'avait pas diminué.
8
Les fils d'Israël pleurèrent Moïse dans les steppes de Moab, pendant trente jours. C'est alors que s'achevèrent les jours du deuil de Moïse.
9
Josué, fils de Noun, était rempli de l'esprit de sagesse, parce que Moïse lui avait imposé les mains. Les fils d'Israël lui obéirent, ils firent ce que le Seigneur avait prescrit à Moïse.
10
Il ne s'est plus levé en Israël un prophète comme Moïse, lui que le Seigneur rencontrait face à face.
11
Que de signes et de prodiges le Seigneur l'avait envoyé accomplir en Égypte, devant Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays !
12
Avec quelle main puissante, quel pouvoir redoutable, Moïse avait agi aux yeux de tout Israël !



Deutéronome (LIT) 32