Daniel (LIT) 6

CHAPITRE 6

6 1 Darius le Mède reçut le royaume. Il avait soixante-deux ans.
2
Darius jugea bon d'établir sur son royaume cent vingt satrapes, pour tout le royaume,
3
et au-dessus d'eux, trois ministres, auxquels ces satrapes rendraient des comptes, pour que le roi ne soit pas lésé. L'un d'entre eux était Daniel.
4
Or, Daniel l'emporta sur les autres ministres et les satrapes, parce qu'il avait en lui un esprit supérieur. Le roi avait l'intention de le placer à la tête de tout le royaume.
5
Pour cette raison, les ministres et les satrapes cherchaient à prendre Daniel en faute dans les affaires du royaume, mais ils ne pouvaient trouver ni faute ni erreur, parce qu'il était fidèle et qu'on ne pouvait lui imputer ni négligence ni erreur.
6
Ces hommes dirent : « Nous ne trouvons aucune faute en Daniel ; trouvons-en une à propos de la loi de son Dieu. »
7
Alors, ces ministres et ces satrapes se précipitèrent chez le roi et lui parlèrent ainsi : « Ô roi Darius, puisses-tu vivre à jamais !
8
Après concertation, tous les ministres du royaume, les préfets, les satrapes, les conseillers et les gouverneurs te proposent de promulguer un décret pour donner force de loi à l'interdiction suivante : Tout homme qui, dans les trente jours à venir, adressera une prière à un autre dieu ou à un autre homme que toi, ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions.
9
Maintenant, ô roi, promulgue cette interdiction, fais-la mettre par écrit afin qu'on n'y change rien, selon la loi irrévocable des Mèdes et des Perses. »
10
Et le roi Darius fit mettre l'interdiction par écrit.
11
Lorsque Daniel sut que l'acte avait été rédigé, il entra dans sa maison. Les fenêtres de sa chambre la plus haute s'ouvraient en direction de Jérusalem et, trois fois par jour, il se mettait à genoux, s'adonnant à l'intercession et à la louange en présence de son Dieu, comme il l'avait toujours fait.
12
Les hommes qui avaient comploté contre lui se précipitèrent et le surprirent en train de prier et de supplier en présence de son Dieu.
13
Ils allèrent trouver le roi et lui dirent : « N'as-tu pas fait mettre par écrit cette interdiction : Tout homme qui, dans les trente jours à venir, adressera une prière à un dieu ou à un homme autre que le roi, sera jeté dans la fosse aux lions ? » Le roi répondit : « Oui, c'est la décision que j'ai prise. Et, selon la loi des Mèdes et des Perses, elle est irrévocable. »
14
Ils dirent alors au roi : « Daniel, un des déportés de Juda, ne tient compte ni de toi, ni de ton interdiction, ô roi ; trois fois par jour, il fait sa prière. »
15
En apprenant cela, le roi fut très contrarié et se préoccupa de sauver Daniel. Jusqu'au coucher du soleil, il chercha comment le soustraire à la mort.
16
Les mêmes hommes revinrent à la charge auprès du roi : « N'oublie pas, ô roi, que, selon la loi des Mèdes et des Perses, toute interdiction, tout décret porté par le roi est irrévocable. »
17
Alors le roi ordonna d'emmener Daniel, et on le jeta dans la fosse aux lions. Il dit à Daniel : « Ton Dieu, que tu sers avec tant de constance, c'est lui qui te délivrera ! »
18
On apporta une plaque de pierre, on la plaça sur l'ouverture de la fosse ; le roi la scella avec le cachet de son anneau et celui des grands du royaume, pour que la condamnation de Daniel fût irrévocable.
19
Puis le roi rentra dans son palais ; il passa la nuit sans manger ni boire, il ne fit venir aucune concubine, il ne put trouver le sommeil.
20
Il se leva dès l'aube, au petit jour, et se rendit en hâte à la fosse aux lions.
21
Arrivé près de la fosse, il appela Daniel d'une voix angoissée : « Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec tant de constance, a-t-il pu te faire échapper aux lions ? »
22
Daniel répondit : « Ô roi, puisses-tu vivre à jamais !
23
Mon Dieu a envoyé son ange, qui a fermé la gueule des lions. Ils ne m'ont fait aucun mal, car j'avais été reconnu innocent devant lui ; et devant toi, ô roi, je n'avais rien fait de criminel. »
24
Le roi ressentit une grande joie et ordonna de tirer Daniel de la fosse. On l'en retira donc, et il n'avait aucune blessure, car il avait eu foi en son Dieu.
25
Le roi ordonna d'amener les accusateurs de Daniel et de les jeter dans la fosse aux lions, avec leurs enfants et leurs femmes ; or, avant même qu'ils soient au fond de la fosse, les lions les avaient happés et leur avaient broyé les os.
26
Alors le roi Darius écrivit à tous les peuples, nations et gens de toutes langues, qui habitent sur toute la terre : « Que votre paix soit grande !
27
Voici l'ordre que je donne : Dans toute l'étendue de mon empire, on doit trembler de crainte devant le Dieu de Daniel, car il est le Dieu vivant, il demeure éternellement ; son règne ne sera pas détruit, sa souveraineté n'aura pas de fin.
28
Il délivre et il sauve, il accomplit des signes et des prodiges, au ciel et sur la terre, lui qui a sauvé Daniel de la griffe des lions. »
29
Daniel, quant à lui, prospéra sous le règne de Darius et sous le règne de Cyrus le Perse.

CHAPITRE 7

7 1 La première année du règne de Balthazar, roi de Babylone, Daniel eut, sur son lit, un songe et des visions dans son esprit. Alors, il mit le songe par écrit. Début du récit.
2
Daniel prit la parole et dit : « Au cours de la nuit, dans ma vision, je regardais. Les quatre vents du ciel soulevaient la grande mer.
3
Quatre bêtes énormes sortirent de la mer, chacune différente des autres.
4
La première ressemblait à un lion, et elle avait des ailes d'aigle. Tandis que je la regardais, ses ailes lui furent arrachées, et elle fut soulevée de terre et dressée sur ses pieds, comme un homme, et un cœur d'homme lui fut donné.
5
La deuxième bête ressemblait à un ours ; elle était à moitié debout, et elle avait trois côtes d'animal dans la gueule, entre les dents. On lui dit : « Lève-toi, dévore beaucoup de viande !»
6
Je continuais à regarder : je vis une autre bête, qui ressemblait à une panthère ; et elle avait quatre ailes d'oiseau sur le dos ; elle avait aussi quatre têtes. La domination lui fut donnée.
7
Puis, au cours de la nuit, je regardais encore ; je vis une quatrième bête, terrible, effrayante, extraordinairement puissante ; elle avait des dents de fer énormes ; elle dévorait, déchiquetait et piétinait tout ce qui restait. Elle était différente des trois autres bêtes, et elle avait dix cornes.
8
Comme je considérais ces cornes, il en poussa une autre, plus petite, au milieu ; trois des premières cornes furent arrachées devant celle-ci. Et cette corne avait des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche qui tenait des propos délirants.
9
Je continuai à regarder : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent.
10
Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l'on ouvrit des livres.
11
Je regardais, j'entendais les propos délirants que vomissait la corne. Je regardais, et la bête fut tuée, son cadavre fut jeté au feu.
12
Quant aux autres bêtes, la domination leur fut retirée, mais une prolongation de vie leur fut donnée, pour une période et un temps déterminés.
13
Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d'homme ; il parvint jusqu'au Vieillard, et on le fit avancer devant lui.
14
Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite.
15
Moi, Daniel, j'avais l'esprit angoissé, car les visions que j'avais me bouleversaient.
16
Je m'approchai de l'un de ceux qui entouraient le Trône, et je l'interrogeai sur la vérité de tout cela. Il me répondit et me révéla l'interprétation :
17
»Ces bêtes énormes, au nombre de quatre, ce sont quatre rois qui surgiront de la terre.
18
Mais ce sont les saints du Très-Haut qui recevront la royauté et la posséderont pour toute l'éternité.»
19
Puis je l'interrogeai sur la quatrième bête, qui était différente de toutes les autres, cette bête terriblement puissante, avec ses dents de fer et ses griffes de bronze, qui dévorait, déchiquetait et piétinait tout ce qui restait.
20
Je l'interrogeai sur les dix cornes de sa tête, et sur cette corne qui lui avait poussé en faisant tomber les trois autres devant elle – cette corne qui avait des yeux, et une bouche qui tenait des propos délirants – cette corne qui était plus imposante que les autres.
21
Je l'avais vue faire la guerre aux saints et l'emporter sur eux,
22
jusqu'à la venue du Vieillard qui avait prononcé le jugement en faveur des saints du Très-Haut, et le temps était arrivé où les saints avaient pris possession de la royauté.
23
À ces questions, il me fut répondu : « La quatrième bête, c'est un quatrième royaume sur la terre, qui sera différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la piétinera et l'écrasera.
24
Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume-là. Un autre roi surgira ensuite ; il sera différent des précédents, et il renversera trois rois.
25
Il prononcera des paroles hostiles au Très-Haut, il persécutera les saints du Très-Haut, et il entreprendra de changer la date des fêtes et la Loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps.
26
Puis le tribunal siégera, et la domination sera enlevée à ce royaume, qui sera détruit et totalement anéanti.
27
La royauté, la domination et la puissance de tous les royaumes de la terre, sont données au peuple des saints du Très-Haut. Sa royauté est une royauté éternelle, et tous les empires le serviront et lui obéiront.» »
28
Ici finit le récit. Moi, Daniel, ce que je pensais m'épouvanta fortement et mon visage changea de couleur. Je gardai dans mon cœur ces événements.

CHAPITRE 8

8 1 La troisième année du règne du roi Balthazar, une vision m'est apparue, à moi, Daniel, après celle qui m'était apparue précédemment.
2
Je regardai, et voici que, dans la vision, j'étais à Suse-la-Citadelle dans la province d'Élam, près de la rivière Oulaï.
3
Je levai les yeux, et voici que je vis un bélier se tenant face à la rivière. Il avait deux cornes, deux hautes cornes, mais l'une plus haute que l'autre, et la plus haute se dressa en dernier.
4
Je vis le bélier donner des coups de corne vers l'ouest, vers le nord, vers le sud. Aucune bête ne pouvait tenir debout devant lui, personne ne pouvait lui échapper. Il agissait selon son bon plaisir et ne cessait de grandir.
5
Moi, j'étais en train de réfléchir, et voici qu'un bouc arriva de l'occident, survolant toute la terre sans toucher le sol. Il avait une corne imposante entre les yeux.
6
Il s'approcha du bélier à deux cornes que j'avais vu dressé face à la rivière et se rua vers lui de toute sa force.
7
Je le vis atteindre le bélier et se mettre en rage contre lui, puis le frapper et briser ses deux cornes. Le bélier n'avait pas la force de lui faire face. Il le jeta à terre et le piétina. Personne ne pouvait en délivrer le bélier.
8
Le bouc ne cessait de croître mais, au sommet de sa puissance, la grande corne se brisa. Quatre cornes imposantes poussèrent à sa place, orientées vers les quatre points cardinaux.
9
De l'une d'elle, une toute petite corne sortit, mais qui grandit vers le sud, vers l'est, et vers le Pays magnifique.
10
Elle grandit jusqu'à l'armée du ciel, elle terrassa une partie de cette armée et des étoiles, elle les piétina.
11
Elle grandit même jusqu'au chef de l'armée, le sacrifice perpétuel fut retiré à celui-ci, et les fondations de son Lieu saint furent renversées.
12
Et une armée fut postée contre le sacrifice perpétuel de façon perverse. La corne jeta la vérité par terre. Ce qu'elle entreprit, elle le réussit.
13
Un être saint parla, je l'entendis ; et un autre saint lui répondit : « Combien de temps verrons-nous le sacrifice perpétuel retiré, la perversité dévastatrice, le sanctuaire livré, l'armée piétinée ? »
14
Il lui dit : « Encore deux mille trois cents soirs et matins, et le Lieu saint sera rétabli dans ses droits. »
15
Tandis que moi, Daniel, je regardais la vision en cherchant à comprendre, voici que se tenait en face de moi quelqu'un ayant l'apparence d'un homme.
16
Et j'entendis la voix de l'homme entre les rives de l'Oulaï. Il cria : « Gabriel, fais-lui comprendre la vision ! »
17
Il s'avança vers le lieu où je me tenais. À son approche, je fus effrayé et je tombai face contre terre. Il me dit : « Fils d'homme, comprends ! La vision concerne le temps de la fin. »
18
Tandis qu'il me parlait, je m'évanouis, la face contre terre. Il me toucha et me fit mettre debout à l'endroit où j'étais.
19
Il dit : « Je vais te faire savoir ce qui arrivera au terme de la colère, car la fin est pour le moment fixé.
20
Le bélier à deux cornes que tu as vu, ce sont les deux rois de Médie et de Perse.
21
Le bouc velu, c'est le roi de Grèce, et la grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi.
22
Si elle s'est brisée et que quatre ont surgi à sa place, c'est que quatre royaumes surgiront de sa nation, mais sans avoir sa force.
23
Au terme de leur règne, quand les pécheurs auront atteint le comble de leur perversité, se lèvera un roi au visage fier, sachant pénétrer les énigmes.
24
Sa puissance se renforcera – mais non par sa propre puissance –, il opérera des destructions prodigieuses, il réussira dans ce qu'il entreprendra, il détruira des puissants et le peuple des saints.
25
Par son habileté, il assurera le succès de ses tromperies ; son cœur s'enflera d'orgueil et, dans la tranquillité, il détruira une multitude. Il se dressera contre le Prince des princes, mais il sera brisé sans l'intervention de personne.
26
Ce que tu as vu et ce qui a été dit au sujet des soirs et des matins, c'est la vérité. Mais toi, garde secrète la vision, car elle concerne des jours lointains. »
27
Et moi, Daniel, je m'évanouis et je fus malade pendant plusieurs jours. Puis je me levai et accomplis mon office auprès du roi ; j'étais terrifié par ce que j'avais vu, mais personne ne comprenait.

CHAPITRE 9

9 1 La première année du règne de Darius, fils d'Assuérus, de la race des Mèdes, qui était devenu roi des Chaldéens,
2
la première année de son règne, moi, Daniel, je déchiffrais dans les livres le nombre d'années qui, selon la parole adressée par le Seigneur au prophète Jérémie, devaient s'écouler avant que prenne fin la ruine de Jérusalem : soixante-dix ans.
3
Tournant le visage vers le Seigneur Dieu, je lui offris mes prières et mes supplications dans le jeûne, le sac et la cendre.
4
Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l'aiment et qui observent ses commandements,
5
nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.
6
Nous n'avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays.
7
À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd'hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu'ils ont commises envers toi.
8
Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.
9
Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui,
10
nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n'avons pas suivi les lois qu'il nous proposait par ses serviteurs les prophètes.
11
Tout Israël a transgressé ta loi, il s'est détourné sans écouter ta voix. Alors, les malédictions et les menaces inscrites dans la loi de Moïse, le serviteur de Dieu, se sont répandues sur nous, parce que nous avons péché contre le Seigneur.
12
Celui-ci a mis à exécution les paroles prononcées contre nous et contre nos gouvernants. Il a fait venir contre nous une calamité si grande que, nulle part, il ne s'en est produit de semblable sous les cieux, sauf à Jérusalem.
13
Tout ce malheur est venu sur nous, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse. Mais nous n'avons pas apaisé la face du Seigneur notre Dieu, puisque nous ne sommes pas revenus de nos fautes en prêtant attention à la vérité.
14
Le Seigneur a veillé à ce que le malheur nous atteigne, car le Seigneur notre Dieu est juste en tout ce qu'il accomplit, mais nous n'avons pas écouté sa voix.
15
Et maintenant, Seigneur notre Dieu, toi qui, d'une main forte, as fait sortir ton peuple du pays d'Égypte, toi qui t'es fait un nom, comme on le voit aujourd'hui, nous avons péché et nous avons été coupables.
16
Seigneur, en raison de toutes tes justes actions, que ta colère et ta fureur se détournent de Jérusalem, ta ville et ta montagne sainte ! Car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont objet d'insulte pour tous ceux qui nous environnent.
17
Et maintenant, notre Dieu, écoute la prière de ton serviteur et ses supplications. Pour ta cause, Seigneur, fais briller ton visage sur ton Lieu saint dévasté.
18
Mon Dieu, tends l'oreille et écoute, ouvre les yeux et regarde nos dévastations et la ville sur laquelle on invoque ton nom. Si nous déposons nos supplications devant toi, ce n'est pas au titre de nos œuvres de justice, mais de ta grande miséricorde.
19
Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif et agis ! Ne tarde pas ! C'est pour ta cause, mon Dieu, car c'est ton nom qui est invoqué sur ta ville et ton peuple ! »
20
Je parlais encore, priant, confessant mon péché et le péché de mon peuple Israël, déposant ma supplication devant le Seigneur mon Dieu, pour la montagne sainte de mon Dieu ;
21
je parlais encore dans ma prière quand Gabriel – l'être que j'avais vu au commencement de la vision – s'approcha de moi d'un vol rapide à l'heure de l'offrande du soir.
22
Il m'instruisit, me parlant en ces termes : « Daniel, je suis sorti maintenant pour ouvrir ton intelligence.
23
Dès le début de ta supplication, une parole a surgi, et je suis venu te l'annoncer, car toi, tu es aimé de Dieu. Comprends la parole et cherche à comprendre l'apparition.
24
Soixante-dix semaines ont été fixées à ton peuple et à ta ville sainte, pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché, pour expier la faute et amener la justice éternelle, pour accomplir vision et prophétie, et consacrer le Saint des saints.
25
Sache et comprends ! Depuis l'instant où fut donné l'ordre de rebâtir Jérusalem jusqu'à l'avènement d'un messie, un chef, il y aura sept semaines. Pendant soixante-deux semaines, on rebâtira les places et les remparts, mais ce sera dans la détresse des temps.
26
Et après les soixante-deux semaines, un messie sera supprimé. Le peuple d'un chef à venir détruira la ville et le Lieu saint. Puis, dans un déferlement, sa fin viendra. Jusqu'à la fin de la guerre, les dévastations décidées auront lieu.
27
Durant une semaine, ce chef renforcera l'alliance avec une multitude ; pendant la moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l'offrande, et sur une aile du Temple il y aura l'Abomination de la désolation, jusqu'à ce que l'extermination décidée fonde sur l'auteur de cette désolation. »

CHAPITRE 10

10 1 La troisième année du règne de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, surnommé Beltassar : parole vraie et grand combat. Il comprit la parole : la compréhension lui vint dans une vision.
2
En ces jours-là, moi, Daniel, je portai le deuil pendant trois semaines entières.
3
Je ne mangeai pas de nourriture agréable ; ni viande ni vin ne passèrent par ma bouche, je m'abstins de tout parfum jusqu'au terme de ces trois semaines.
4
Et le vingt-quatrième jour du premier mois, étant au bord du grand fleuve, le Tigre,
5
je levai les yeux et regardai. Voici : il y avait un homme vêtu de lin, qui portait une ceinture d'or pur autour des reins ;
6
son corps était comme de la chrysolithe, son visage comme un éclair, ses yeux comme des torches de feu, ses bras et ses jambes avaient l'éclat du bronze poli, et le son de ses paroles était comme la rumeur d'une multitude.
7
Moi seul, Daniel, je vis cette apparition. Les hommes qui étaient avec moi ne voyaient pas l'apparition, mais une grande terreur s'abattit sur eux, et ils s'enfuirent pour se cacher.
8
Je demeurai donc seul et regardai cette apparition impressionnante. J'étais sans force aucune, mes traits bouleversés se décomposèrent, ma force m'abandonna.
9
J'entendis le bruit de ses paroles, et lorsque je l'entendis, je fus pris de torpeur et tombai face contre terre.
10
Alors une main me toucha et me redressa sur les genoux et les paumes de mes mains.
11
Il me dit : « Daniel, homme aimé de Dieu, comprends les paroles que je vais te dire, mets-toi debout. Oui, maintenant j'ai été envoyé vers toi. » Tandis qu'il me parlait, je me mis debout en tremblant.
12
Il me dit : « N'aie pas peur, Daniel. Dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues : c'est à cause de tes paroles que je suis venu.
13
L'ange du royaume de Perse m'a résisté pendant vingt et un jours, mais Michel, l'un des premiers anges, est venu à mon aide. Moi, je l'ai laissé avec l'ange des rois de Perse.
14
Alors, je suis venu pour t'expliquer ce qui arrivera à ton peuple à la fin des jours. Voici une nouvelle vision pour ces jours-là. »
15
Tandis qu'il me parlait, je me prosternai à terre en silence.
16
Voici comme une forme de fils d'homme qui me toucha les lèvres. J'ouvris la bouche et parlai. Je dis à celui qui était devant moi : « Mon seigneur, à cause de l'apparition, l'angoisse me submerge et ma force m'abandonne.
17
Comment le serviteur de mon seigneur pourra-t-il parler avec toi, mon seigneur, alors que je n'ai plus de force, et qu'il ne me reste pas de souffle ? »
18
Celui qui avait l'apparence d'un homme me toucha de nouveau et me réconforta.
19
Il me dit : « N'aie pas peur, homme aimé de Dieu ! La paix soit avec toi ! Sois très fort ! » Tandis qu'il parlait, je repris des forces et dis : « Que mon seigneur parle, car tu m'as rendu la force. »
20
Il dit : « Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi ? Maintenant, je vais retourner combattre l'ange de la Perse. À l'issue de ce combat, l'ange de la Grèce viendra.
21
Personne ne me prête main-forte contre ceux-ci, sauf Michel, votre ange. Mais je t'annonce ce qui est inscrit dans le livre de vérité.

CHAPITRE 11

11 1
2
Maintenant je vais te révéler une vérité : Voici que trois rois surgiront encore en Perse. Le quatrième les surpassera en richesse, et lorsque sa richesse l'aura rendu plus fort, il mobilisera tout contre le royaume de Grèce.
3
Un roi puissant surgira, exercera un immense pouvoir et agira selon son bon plaisir.
4
Mais à peine aura-t-il surgi que son royaume sera mis en pièces et partagé aux quatre vents du ciel, sans aucun profit pour ses descendants. Son pouvoir ne sera plus le même, car son royaume sera démembré et livré à d'autres.
5
Le roi du Midi deviendra fort, mais l'un de ses princes sera plus fort que lui, son pouvoir sera plus grand que le sien.
6
Après quelques années, ils feront alliance. La fille du roi du Midi viendra chez le roi du Nord pour exécuter ces accords. Mais elle n'aura plus d'appui et sa descendance ne se maintiendra pas. Elle-même sera livrée avec ceux qui l'avaient accompagnée, son enfant et celui qui était son soutien en ces temps-là.
7
Mais de ses racines, un rejeton surgira à sa place. Il se portera à la rencontre de l'armée et entrera dans la citadelle du roi du Nord ; il les combattra et l'emportera.
8
Il emmènera même leurs dieux comme captifs en Égypte, avec leurs images de métal fondu et leurs objets précieux d'argent et d'or. Pendant quelques années, il restera loin du roi du Nord.
9
Mais ce dernier viendra dans le royaume du roi du Midi, puis retournera dans son pays.
10
Ses fils reprendront le combat et réuniront des armées en grand nombre. L'un d'entre eux arrivera, déferlera, traversera, puis il s'en retournera. Ils porteront le combat jusqu'à la citadelle.
11
Alors, le roi du Midi sera pris de rage. Il ira combattre contre le roi du Nord, qui mettra sur pied une troupe nombreuse, mais cette troupe sera livrée aux mains du roi du Midi.
12
Quand la troupe aura été prise, son cœur s'enflera d'orgueil. Mais il aura beau abattre des myriades d'hommes, il n'en sera pas plus fort.
13
Le roi du Nord mettra de nouveau sur pied une troupe, plus nombreuse que la précédente. Au bout d'un certain temps, de quelques années, il arrivera avec une grande armée et un équipement considérable.
14
En ces temps-là, beaucoup se dresseront contre le roi du Midi. Des hommes violents de ton peuple se lèveront pour accomplir la vision, mais ils échoueront.
15
Alors, le roi du Nord arrivera, il élèvera un remblai pour s'emparer d'une ville fortifiée. Les forces du roi du Midi ne résisteront pas, ni leur élite : elles n'en auront pas la force.
16
Celui qui s'avancera contre ce dernier agira selon son bon plaisir. Nul ne lui résistera, et il s'arrêtera au Pays magnifique, ayant en main le pouvoir de détruire.
17
Il se proposera de venir s'emparer de tout le royaume du roi du Midi et de passer accord avec lui. Il lui donnera une femme pour le conduire à sa perte, mais cela ne réussira pas, cela ne se produira pas.
18
Il se tournera alors vers les îles et s'emparera de beaucoup d'entre elles, mais un général mettra fin à cette agression sans qu'il puisse à son tour l'agresser.
19
Alors, il se tournera vers les citadelles de son pays. Mais il échouera, il tombera et on ne le retrouvera plus.
20
Quelqu'un surgira à sa place, qui enverra un pillard attenter à ce qui fait la Splendeur du royaume. Mais en quelques jours il sera brisé, bien que ce ne soit ni par la colère ni par la guerre.
21
À sa place surgira un homme méprisable à qui l'on n'accordera pas l'honneur de la royauté, mais il viendra, en toute tranquillité, s'emparer de la royauté par des intrigues.
22
Devant lui, les forces d'invasion seront débordées et brisées, ainsi qu'un chef de l'Alliance.
23
Par des accords passés avec lui, il agira en traître ; il montera en puissance et, avec peu de monde, il s'imposera.
24
En toute tranquillité, il viendra dans les régions fertiles de la province. Il fera ce que ni ses pères ni les pères de ses pères n'avaient fait : il distribuera aux siens du butin, des dépouilles et de l'équipement. Il tramera des complots contre les villes fortes, mais pour un temps seulement.
25
Il mettra sa force et son courage à s'acharner contre le roi du Midi, avec une grande armée. Le roi du Midi s'engagera dans la guerre avec une armée nombreuse et très puissante, mais il ne résistera pas, car on tramera des complots contre lui.
26
Ceux qui partagent sa table l'anéantiront, son armée sera débordée et beaucoup de victimes tomberont.
27
Les deux rois, le cœur mauvais, débiteront des mensonges à la même table, mais sans succès, car cela ne prendra fin qu'au moment fixé.
28
Le roi du Nord retournera dans son pays avec un équipement considérable. Ayant des intentions hostiles contre l'Alliance sainte, il les mettra à exécution, puis il retournera dans son pays.
29
Au moment fixé, il reviendra dans le royaume du Midi, mais cette fois, ce ne sera pas comme la première fois.
30
Des navires venus de l'Occident l'attaqueront et il sera découragé. De nouveau, il s'emportera et agira contre l'Alliance sainte ; de nouveau, il sera de connivence avec ceux qui abandonnent l'Alliance sainte.
31
Des forces envoyées par lui surgiront, profaneront le Lieu saint, la citadelle ; elles feront cesser le sacrifice perpétuel et établiront l'Abomination de la désolation.
32
Ceux qui transgressent l'Alliance, il en fera des renégats par ses intrigues, mais le peuple de ceux qui connaissent leur Dieu réagira fermement.
33
Les gens intelligents du peuple en instruiront beaucoup, mais ils seront accablés par l'épée, le feu, la captivité et la spoliation pendant des jours.
34
Lorsqu'ils seront accablés, peu de gens leur viendront en aide, mais beaucoup se joindront à eux par intrigue.
35
Parmi les gens intelligents, certains seront accablés ; ils seront ainsi épurés, purifiés, blanchis, jusqu'au temps de la fin, car ce n'est pas encore le moment fixé.
36
Le roi agira selon son bon plaisir, il s'élèvera et s'enflera d'orgueil au-dessus de tout dieu. À propos du Dieu des dieux, il dira des choses aberrantes. Il réussira jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui a été décidé s'accomplira.
37
Il n'aura d'égard ni pour le dieu de ses pères, ni pour le dieu favori des femmes, il n'aura d'égard pour aucune divinité, car il s'enflera d'orgueil au-dessus de tout.
38
À leur place, il honorera la divinité des citadelles, une divinité inconnue de ses pères ; il l'honorera avec de l'or, de l'argent, des pierres rares et des objets précieux.
39
Il interviendra contre les fortifications des citadelles avec l'aide d'une divinité étrangère. Il comblera d'honneurs ceux qui la reconnaîtront, il leur donnera autorité sur beaucoup et distribuera des terres en récompense.
40
Au temps de la fin, le roi du Midi l'affrontera. Le roi du Nord fondra sur celui-ci avec ses chars, ses cavaliers et de nombreux navires. Il arrivera dans les pays, il y déferlera, il les traversera.
41
Il arrivera jusqu'au Pays magnifique et beaucoup seront accablés. Voici ceux qui échapperont à son emprise : Édom, Moab et les meilleurs des fils d'Ammone.
42
Il étendra son emprise sur les pays ; même le pays d'Égypte n'en réchappera pas.
43
Il s'emparera des trésors d'argent et d'or et de tous les objets précieux de l'Égypte. Les Libyens et les Éthiopiens marcheront dans ses pas.
44
Mais des rumeurs venues de l'Orient et du Nord l'inquiéteront, et il partira en grande fureur pour détruire et anéantir beaucoup de monde.
45
Il dressera les tentes de son quartier général entre la mer et la sainte Montagne magnifique. Mais ce sera pour lui la fin, sans que personne lui vienne en aide.

CHAPITRE 12

12 1 En ce temps-là se lèvera Michel, le chef des anges, celui qui se tient auprès des fils de ton peuple. Car ce sera un temps de détresse comme il n'y en a jamais eu depuis que les nations existent, jusqu'à ce temps-ci. Mais en ce temps-ci, ton peuple sera délivré, tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre.
2
Beaucoup de gens qui dormaient dans la poussière de la terre s'éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et la déchéance éternelles.
3
Ceux qui ont l'intelligence resplendiront comme la splendeur du firmament, et ceux qui sont des maîtres de justice pour la multitude brilleront comme les étoiles pour toujours et à jamais.
4
Et toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, garde le Livre scellé jusqu'au temps de la fin. Beaucoup seront perplexes, mais la connaissance augmentera. »
5
Et moi, Daniel, je regardai : Voici que deux autres hommes se tenaient, chacun sur une rive du fleuve.
6
L'un d'eux dit à celui qui, vêtu de lin, se tenait au-dessus des eaux du fleuve : « À quand la fin de ces choses surprenantes ? »
7
J'entendis l'homme vêtu de lin qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve. Il leva la main droite et la main gauche vers le ciel et jura par Celui qui vit à jamais : « Pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps. Lorsque la force du peuple saint sera entièrement brisée, tout cela s'arrêtera. »
8
Et moi, j'entendis sans comprendre. J'insistai : « Mon seigneur, quel sera le terme de tout cela ? »
9
Il dit : « Va, Daniel, car ces paroles resteront secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. »
10
Beaucoup seront purifiés, blanchis, épurés. Les méchants feront le mal, aucun d'entre eux ne comprendra, mais ceux qui ont l'intelligence comprendront.
11
Depuis l'instant où le sacrifice perpétuel aura cessé, quand l'Abomination de la désolation sera installée, 1 290 jours passeront.
12
Heureux celui qui attendra et parviendra à 1 335 jours !
13
Et toi, va jusqu'à la fin. Tu te reposeras, puis tu te tiendras debout pour recevoir ta part à la fin des jours.

CHAPITRE 13


Daniel (LIT) 6