Exode (LIT) 10

CHAPITRE 10

10 1 Le Seigneur dit à Moïse : « Rends-toi chez Pharaon, car c'est moi qui l'ai rendu entêté, lui et ses serviteurs, afin d'accomplir mes signes au milieu d'eux,
2
et afin que tu puisses raconter à ton fils et au fils de ton fils comment je me suis joué des Égyptiens et quels signes j'ai accomplis parmi eux. Alors, vous saurez que je suis le Seigneur. »
3
Moïse et Aaron allèrent trouver Pharaon et lui dirent : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu des Hébreux : Combien de temps refuseras-tu de t'humilier devant moi ? Laisse partir mon peuple afin qu'il me serve.
4
Si toi, tu refuses toujours de laisser partir mon peuple, moi, dès demain, je ferai venir des sauterelles sur ton territoire.
5
Elles recouvriront le pays, et l'on ne pourra plus en voir le sol. Elles dévoreront ce qui reste, ce qui a échappé à la grêle, ce que la grêle vous a laissé ; elles dévoreront tout arbre qui pousse dans vos champs.
6
Elles envahiront tes maisons, les maisons de tous tes serviteurs, les maisons de tous les Égyptiens : tes pères, ni les pères de tes pères n'ont jamais vu cela, depuis le jour où ils sont venus au monde, jusqu'à ce jour. » Moïse tourna le dos et sortit de chez Pharaon.
7
Les serviteurs de Pharaon lui dirent : « Combien de temps encore cet individu sera-t-il un piège pour nous ? Laisse partir les hommes, afin qu'ils servent le Seigneur leur Dieu. N'as-tu pas encore compris que l'Égypte va à sa ruine ? »
8
On fit revenir Moïse et Aaron auprès de Pharaon, qui leur dit : « Allez, servez le Seigneur votre Dieu. Mais qui donc va partir ? »
9
Moïse répondit : « Nous partirons avec nos jeunes gens et nos vieillards, nous partirons avec nos fils et nos filles, notre petit et notre gros bétail, car c'est pour nous une fête en l'honneur du Seigneur. »
10
Pharaon dit : « Que le Seigneur soit avec vous si je vous laisse partir, vous et vos enfants ! Voyez comme vos projets sont pervers !
11
Non et non ! Vous, les hommes, allez donc et servez le Seigneur, puisque c'est cela que vous cherchez. » Et on les chassa de chez Pharaon.
12
Le Seigneur dit à Moïse : « Étends la main sur le pays d'Égypte pour que viennent les sauterelles ; qu'elles montent sur le pays d'Égypte et qu'elles dévorent toute l'herbe du pays, tout ce qu'a laissé la grêle. »
13
Moïse étendit son bâton sur le pays d'Égypte, et le Seigneur fit lever sur le pays un vent d'est qui souffla tout ce jour-là et toute la nuit. Au matin, le vent d'est avait amené les sauterelles.
14
Des nuées de sauterelles montèrent sur tout le pays d'Égypte et se posèrent sur l'ensemble du territoire. Jamais auparavant et jamais depuis lors, il n'y eut une telle masse de sauterelles.
15
Elles recouvrirent tout le pays, qui en fut obscurci. Elles dévorèrent toute l'herbe du pays et tous les fruits des arbres épargnés par la grêle ; il ne resta rien de vert ni sur les arbres ni dans les prairies, par tout le pays d'Égypte.
16
Pharaon se hâta d'appeler Moïse et Aaron, et leur dit : « J'ai péché contre le Seigneur votre Dieu, et contre vous.
17
Et maintenant, je t'en prie : une fois encore, enlève ma faute. Priez le Seigneur votre Dieu, pour qu'il écarte de moi cette mort. »
18
Moïse sortit de chez Pharaon et pria le Seigneur.
19
Le Seigneur changea le vent d'est en un très fort vent d'ouest qui emporta les sauterelles et les précipita dans la mer des Roseaux. Il ne resta plus une seule sauterelle sur tout le territoire d'Égypte.
20
Mais le Seigneur fit en sorte que Pharaon s'obstine ; et celui-ci ne laissa pas partir les fils d'Israël.
21
Le Seigneur dit à Moïse : « Étends la main vers le ciel. Qu'il y ait des ténèbres sur le pays d'Égypte, des ténèbres où l'on tâtonne. »
22
Moïse étendit la main vers le ciel et, pendant trois jours, il y eut d'épaisses ténèbres sur tout le pays d'Égypte.
23
Les gens ne se voyaient plus l'un l'autre, et chacun resta sur place pendant trois jours. Mais il y avait de la lumière pour les fils d'Israël, là où ils habitaient.
24
Pharaon appela Moïse et lui dit : « Allez-vous-en, servez le Seigneur ! Votre petit et votre gros bétail devra rester ici, mais vos enfants pourront vous accompagner. »
25
Moïse dit : « C'est donc toi qui mettras dans nos mains de quoi offrir sacrifices et holocaustes au Seigneur notre Dieu ?
26
Nos troupeaux partiront également avec nous. Pas une bête ne restera ; c'est parmi nos troupeaux que nous prendrons de quoi servir le Seigneur notre Dieu. Nous ne pouvons pas savoir, avant d'arriver là-bas, ce que nous devrons offrir au Seigneur pour le servir. »
27
Mais le Seigneur fit en sorte que Pharaon s'obstine ; et celui-ci ne voulut pas les laisser partir.
28
Pharaon dit alors à Moïse : « Hors d'ici ! Prends garde à toi ! Ne t'avise plus de paraître devant ma face ! Le jour où tu te présenteras devant ma face, tu mourras. »
29
Et Moïse de répondre : « Tu l'as dit ! Je ne te reverrai plus ! »

CHAPITRE 11

11 1 Le Seigneur dit à Moïse : « Pour la dernière fois, je vais frapper Pharaon et l'Égypte. Après cela, non seulement il vous laissera partir, mais il vous renverra définitivement, il vous chassera d'ici.
2
Parle donc au peuple : que chaque homme demande à son voisin, et chaque femme à sa voisine, des objets d'argent et des objets d'or. »
3
Le Seigneur fit que son peuple trouve grâce aux yeux des Égyptiens. D'ailleurs, en Égypte, Moïse lui-même était un très grand personnage, aux yeux des serviteurs de Pharaon comme aux yeux du peuple.
4
Alors Moïse dit : « Ainsi parle le Seigneur : Au milieu de la nuit, en plein cœur de l'Égypte, je sortirai
5
et, chez les Égyptiens, tous les premiers-nés mourront, aussi bien le premier-né de Pharaon qui siège sur le trône, que le premier-né de la servante qui est derrière la meule, et que tous les premiers-nés du bétail.
6
Alors s'élèvera, dans tout le pays d'Égypte, une immense clameur, comme il n'y en eut jamais auparavant, et comme il n'y en aura plus jamais.
7
Cependant, chez les fils d'Israël, pas un seul chien ne devra grogner contre qui que ce soit, homme ou bête ; ainsi, vous reconnaîtrez que le Seigneur fait la distinction entre l'Égypte et Israël.
8
Alors tous tes serviteurs que voici viendront me trouver et se prosterneront devant moi, en disant : « Sors, toi et tout le peuple qui marche à ta suite !» Après cela, je sortirai. » Et Moïse, enflammé de colère, sortit de chez Pharaon.
9
Le Seigneur avait dit à Moïse : « Pharaon ne vous écoutera pas, tant et si bien que mes prodiges se multiplieront au pays d'Égypte. »
10
Moïse et Aaron avaient accompli toutes sortes de prodiges devant Pharaon ; mais le Seigneur avait fait en sorte que Pharaon s'obstine ; et celui-ci ne laissa pas les fils d'Israël sortir de son pays.

CHAPITRE 12

12 1 Dans le pays d'Égypte, le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron :
2
« Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, il marquera pour vous le commencement de l'année.
3
Parlez ainsi à toute la communauté d'Israël : le dix de ce mois, que l'on prenne un agneau par famille, un agneau par maison.
4
Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau, elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes. Vous choisirez l'agneau d'après ce que chacun peut manger.
5
Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l'année. Vous prendrez un agneau ou un chevreau.
6
Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour du mois. Dans toute l'assemblée de la communauté d'Israël, on l'immolera au coucher du soleil.
7
On prendra du sang, que l'on mettra sur les deux montants et sur le linteau des maisons où on le mangera.
8
On mangera sa chair cette nuit-là, on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères.
9
Vous n'en mangerez aucun morceau qui soit à moitié cuit ou qui soit bouilli ; tout sera rôti au feu, y compris la tête, les jarrets et les entrailles.
10
Vous n'en garderez rien pour le lendemain ; ce qui resterait pour le lendemain, vous le détruirez en le brûlant.
11
Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous mangerez en toute hâte : c'est la Pâque du Seigneur.
12
Je traverserai le pays d'Égypte, cette nuit-là ; je frapperai tout premier-né au pays d'Égypte, depuis les hommes jusqu'au bétail. Contre tous les dieux de l'Égypte j'exercerai mes jugements : Je suis le Seigneur.
13
Le sang sera pour vous un signe, sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et je passerai : vous ne serez pas atteints par le fléau dont je frapperai le pays d'Égypte.
14
Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C'est un décret perpétuel : d'âge en âge vous la fêterez.
15
Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, vous ferez disparaître le levain de vos maisons. Et celui qui mangera du pain levé, entre le premier et le septième jour, celui-là sera retranché du peuple d'Israël.
16
Le premier jour, vous tiendrez une assemblée sainte ; vous ferez de même le septième jour. Ces jours-là, on ne fera aucun travail, sauf pour préparer le repas de chacun ; on ne fera rien d'autre.
17
Vous observerez la fête des Pains sans levain car, en ce jour même, j'ai fait sortir vos armées du pays d'Égypte. D'âge en âge, vous observerez ce jour. C'est un décret perpétuel.
18
Le premier mois, du quatorzième jour au soir jusqu'au vingt et unième jour au soir, vous mangerez du pain sans levain.
19
Pendant sept jours, on ne trouvera pas de levain dans vos maisons. Et celui qui mangera du pain levé – qu'il soit immigré ou israélite originaire du pays – celui-là sera retranché de la communauté d'Israël.
20
Vous ne mangerez aucun pain levé. Où que vous habitiez, vous mangerez des pains sans levain. »
21
Moïse convoqua tous les anciens d'Israël et leur dit : « Prenez un agneau par clan et immolez-le pour la Pâque.
22
Puis vous prendrez un bouquet d'hysope, vous le tremperez dans le sang que vous aurez recueilli dans un récipient, et vous étendrez le sang sur le linteau et les deux montants de la porte. Que nul d'entre vous ne sorte de sa maison avant le matin.
23
Ainsi, lorsque le Seigneur traversera l'Égypte pour la frapper, et qu'il verra le sang sur le linteau et les deux montants, il passera cette maison sans permettre à l'Exterminateur d'y entrer pour la frapper.
24
Vous observerez cette parole comme un décret perpétuel pour vous et vos fils.
25
Quand vous serez entrés dans le pays que le Seigneur vous donnera comme il l'a dit, vous conserverez ce rite.
26
Et quand vos fils vous demanderont : « Que signifie pour vous ce rite ?»
27
vous répondrez : « C'est le sacrifice de la Pâque en l'honneur du Seigneur : il a passé les maisons des fils d'Israël en Égypte ; lorsqu'il a frappé l'Égypte, il a épargné nos maisons !» » Alors, le peuple s'inclina et se prosterna.
28
Puis, les fils d'Israël s'en allèrent et firent comme le Seigneur l'avait ordonné à Moïse et Aaron.
29
Au milieu de la nuit, le Seigneur frappa tous les premiers-nés de l'Égypte, du premier-né de Pharaon qui siège sur le trône, jusqu'au premier-né du captif dans sa prison, et tous les premiers-nés du bétail.
30
Cette nuit-là, Pharaon se leva, ainsi que tous ses serviteurs et tous les Égyptiens ; et une immense clameur s'éleva en Égypte, car il n'y avait pas une seule maison sans un mort.
31
Pharaon convoqua Moïse et Aaron en pleine nuit, et leur dit : « Levez-vous ! Sortez du milieu de mon peuple, vous et les fils d'Israël. Allez ! Servez le Seigneur comme vous l'avez demandé.
32
Même votre bétail, le petit et le gros, prenez-le comme vous l'avez demandé, et partez ! Appelez sur moi la bénédiction ! »
33
Les Égyptiens pressèrent le peuple d'Israël de quitter le pays au plus vite, car ils se disaient : « Nous allons tous mourir ! »
34
Le peuple emporta la pâte avant qu'elle n'ait levé : ils enveloppèrent les pétrins dans leurs manteaux et les mirent sur leurs épaules.
35
Les fils d'Israël avaient agi selon la parole de Moïse : ils avaient demandé aux Égyptiens des objets d'argent, des objets d'or et des manteaux.
36
Le Seigneur fit que son peuple trouve grâce aux yeux des Égyptiens : ils cédèrent à leur demande. Ainsi les fils d'Israël dépouillèrent-ils les Égyptiens.
37
Les fils d'Israël partirent de la ville de Ramsès en direction de Souccoth, au nombre d'environ six cent mille sans compter les enfants.
38
Une multitude disparate les accompagnait, ainsi qu'un immense troupeau de moutons et de bœufs.
39
Ils firent cuire des galettes sans levain avec la pâte qu'ils avaient emportée d'Égypte et qui n'avait pas levé ; en effet, ils avaient été chassés d'Égypte sans avoir eu le temps de faire des provisions.
40
Le séjour des fils d'Israël en Égypte avait duré quatre cent trente ans.
41
Et c'est au bout de quatre cent trente ans, c'est en ce jour même que toutes les armées du Seigneur sortirent du pays d'Égypte.
42
Ce fut une nuit de veille pour le Seigneur, quand il fit sortir d'Égypte les fils d'Israël ; ce doit être pour eux, de génération en génération, une nuit de veille en l'honneur du Seigneur.
43
Le Seigneur dit à Moïse et Aaron : « Voici le rituel pour la Pâque : aucun étranger n'en mangera.
44
Tout esclave acquis à prix d'argent, tu le circonciras, et alors il pourra en manger.
45
Ni l'hôte, ni le salarié n'en mangeront.
46
On la mangera dans une seule maison. Tu ne sortiras de cette maison aucun morceau de viande. Vous ne briserez aucun de ses os.
47
Toute la communauté d'Israël observera ce rituel.
48
Si un immigré qui réside chez toi veut célébrer la Pâque pour le Seigneur, tous les hommes de sa maison devront être circoncis. Alors il pourra s'approcher pour célébrer ; il sera considéré comme un israélite originaire du pays. Mais celui qui n'aura pas été circoncis n'en mangera pas.
49
La loi sera la même pour l'israélite de souche et pour l'immigré qui réside chez vous. »
50
Tous les fils d'Israël firent comme le Seigneur l'avait ordonné à Moïse et Aaron. Ils firent ainsi.
51
C'est en ce jour même que le Seigneur fit sortir du pays d'Égypte les fils d'Israël rangés comme une armée.

CHAPITRE 13

13 1 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
2
« Consacre-moi tous les premiers-nés parmi les fils d'Israël, car les premiers-nés des hommes et les premiers-nés du bétail m'appartiennent. »
3
Moïse dit au peuple : « Souvenez-vous de ce jour, le jour de votre sortie du pays d'Égypte, la maison d'esclavage, car c'est par la force de sa main que le Seigneur vous en a fait sortir. On ne mangera pas de pain levé, ce jour-là.
4
C'est aujourd'hui, au mois des Épis, que vous sortez.
5
Le Seigneur te fera entrer dans le pays du Cananéen, du Hittite, de l'Amorite, du Hivvite et du Jébuséen, le pays qu'il a juré à tes pères de te donner, le pays ruisselant de lait et de miel. Alors, en ce mois des Épis, tu pratiqueras ce rite-ci.
6
Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain. Et, le septième jour, tu célébreras la fête en l'honneur du Seigneur.
7
On mangera du pain sans levain pendant les sept jours. Sur ton territoire tout entier, on ne trouvera pas de pain levé, on ne trouvera même pas de levain.
8
Ce jour-là, tu donneras à ton fils cette explication : « C'est en raison de ce que le Seigneur a fait pour moi lors de ma sortie d'Égypte.»
9
Ce rite sera pour toi comme un signe sur ta main, comme un mémorial entre tes yeux, afin que la loi du Seigneur soit dans ta bouche ; car, par la force de sa main, le Seigneur t'a fait sortir d'Égypte.
10
Tu observeras ce décret au moment prescrit, d'année en année.
11
Alors, quand le Seigneur t'aura fait entrer dans le pays de Canaan, cette terre qu'il a juré à toi et à tes pères de te donner,
12
alors tu remettras au Seigneur tout premier-né : tout premier-né de sexe masculin et tout premier-né mâle du bétail appartiennent au Seigneur.
13
Le premier-né des ânes, tu le rachèteras par un mouton. Si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Mais chez les hommes, tout fils premier-né, tu le rachèteras.
14
Alors, demain, quand ton fils te demandera : « Que fais-tu là ?», tu lui répondras : « C'est par la force de sa main que le Seigneur nous a fait sortir d'Égypte, la maison d'esclavage.
15
En effet, comme Pharaon multipliait les obstacles pour nous laisser partir, le Seigneur fit mourir tous les premiers-nés au pays d'Égypte, du premier-né des hommes au premier-né du bétail. C'est pourquoi j'offre en sacrifice au Seigneur tous les premiers-nés de sexe mâle ; mais le premier-né de mes fils, je le rachète.»
16
Ce rite sera pour toi comme un signe à ton poignet, comme un bandeau sur ton front : c'est par la force de sa main que le Seigneur nous a fait sortir d'Égypte. »
17
Quand Pharaon laissa partir le peuple, Dieu ne leur fit pas prendre la route du pays des Philistins, bien qu'elle fût la plus directe. Dieu s'était dit : « Il ne faudrait pas qu'à la perspective des combats, le peuple revienne sur sa décision et retourne en Égypte. »
18
Dieu fit donc faire au peuple un détour par le désert de la mer des Roseaux. C'est, rangés comme une armée, que les fils d'Israël étaient montés du pays d'Égypte.
19
Moïse prit avec lui les ossements de Joseph, car celui-ci avait exigé des fils d'Israël un serment solennel, en leur disant : « Dieu ne manquera pas de vous visiter : alors, quand vous remonterez d'Égypte, emportez mes ossements avec vous. »
20
Ils partirent de Souccoth et campèrent à Étam, en bordure du désert.
21
Le Seigneur lui-même marchait à leur tête : le jour dans une colonne de nuée pour leur ouvrir la route, la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer ; ainsi pouvaient-ils marcher jour et nuit.
22
Le jour, la colonne de nuée ne quittait pas la tête du peuple ; ni, la nuit, la colonne de feu.

CHAPITRE 14

14 1 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :
2
« Va dire aux fils d'Israël de revenir camper devant Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer, devant Baal-Sefone ; vous camperez juste en face, au bord de la mer.
3
Alors Pharaon dira : « Voilà que les fils d'Israël, affolés, errent dans le pays ! Le désert s'est refermé sur eux !»
4
Alors, je ferai en sorte que Pharaon s'obstine, et il les poursuivra. Mais je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, et les Égyptiens reconnaîtront que je suis le Seigneur. » Les fils d'Israël firent ainsi.
5
On annonça au roi d'Égypte, que le peuple d'Israël s'était enfui. Alors Pharaon et ses serviteurs changèrent de sentiment envers ce peuple. Ils dirent : « Qu'avons-nous fait en laissant partir Israël : il ne sera plus à notre service ! »
6
Pharaon fit atteler son char et rassembler ses troupes ;
7
il prit six cents chars d'élite et tous les chars de l'Égypte, chacun avec son équipage.
8
Le Seigneur fit en sorte que s'obstine Pharaon, roi d'Égypte, qui se lança à la poursuite des fils d'Israël, tandis que ceux-ci avançaient librement.
9
Les Égyptiens, tous les chevaux, les chars de Pharaon, ses guerriers et son armée, les poursuivirent et les rejoignirent alors qu'ils campaient au bord de la mer, près de Pi-Hahiroth, en face de Baal-Sefone.
10
Comme Pharaon approchait, les fils d'Israël regardèrent et, voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite, ils eurent très peur, et ils crièrent vers le Seigneur.
11
Ils dirent à Moïse : « L'Égypte manquait-elle de tombeaux, pour que tu nous aies emmenés mourir dans le désert ? Quel mauvais service tu nous as rendu en nous faisant sortir d'Égypte !
12
C'est bien là ce que nous te disions en Égypte : « Ne t'occupe pas de nous, laisse-nous servir les Égyptiens. Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !» »
13
Moïse répondit au peuple : « N'ayez pas peur ! Tenez bon ! Vous allez voir aujourd'hui ce que le Seigneur va faire pour vous sauver ! Car, ces Égyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les verrez plus jamais.
14
Le Seigneur combattra pour vous, et vous, vous n'aurez rien à faire. »
15
Le Seigneur dit à Moïse : « Pourquoi crier vers moi ? Ordonne aux fils d'Israël de se mettre en route !
16
Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer, fends-la en deux, et que les fils d'Israël entrent au milieu de la mer à pied sec.
17
Et moi, je ferai en sorte que les Égyptiens s'obstinent : ils y entreront derrière eux ; je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, de ses chars et de ses guerriers.
18
Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur, quand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers. »
19
L'ange de Dieu, qui marchait en avant d'Israël, se déplaça et marcha à l'arrière. La colonne de nuée se déplaça depuis l'avant-garde et vint se tenir à l'arrière,
20
entre le camp des Égyptiens et le camp d'Israël. Cette nuée était à la fois ténèbres et lumière dans la nuit, si bien que, de toute la nuit, ils ne purent se rencontrer.
21
Moïse étendit le bras sur la mer. Le Seigneur chassa la mer toute la nuit par un fort vent d'est ; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.
22
Les fils d'Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
23
Les Égyptiens les poursuivirent ; tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers entrèrent derrière eux jusqu'au milieu de la mer.
24
Aux dernières heures de la nuit, le Seigneur observa, depuis la colonne de feu et de nuée, l'armée des Égyptiens, et il la frappa de panique.
25
Il faussa les roues de leurs chars, et ils eurent beaucoup de peine à les conduire. Les Égyptiens s'écrièrent : « Fuyons devant Israël, car c'est le Seigneur qui combat pour eux contre nous ! »
26
Le Seigneur dit à Moïse : « Étends le bras sur la mer : que les eaux reviennent sur les Égyptiens, leurs chars et leurs guerriers ! »
27
Moïse étendit le bras sur la mer. Au point du jour, la mer reprit sa place ; dans leur fuite, les Égyptiens s'y heurtèrent, et le Seigneur les précipita au milieu de la mer.
28
Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les guerriers, toute l'armée de Pharaon qui était entrée dans la mer à la poursuite d'Israël. Il n'en resta pas un seul.
29
Mais les fils d'Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
30
Ce jour-là, le Seigneur sauva Israël de la main de l'Égypte, et Israël vit les Égyptiens morts sur le bord de la mer.
31
Israël vit avec quelle main puissante le Seigneur avait agi contre l'Égypte. Le peuple craignit le Seigneur, il mit sa foi dans le Seigneur et dans son serviteur Moïse.

CHAPITRE 15

15 1 Alors Moïse et les fils d'Israël chantèrent ce cantique au Seigneur : « Je chanterai pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire : il a jeté dans la mer cheval et cavalier !
2
Ma force et mon chant, c'est le Seigneur : il est pour moi le salut. Il est mon Dieu, je le célèbre ; j'exalte le Dieu de mon père.
3
Le Seigneur est le guerrier des combats ; son nom est « Le Seigneur ».
4
Les chars du Pharaon et ses armées, il les lance dans la mer.
5
L'abîme les recouvre : ils descendent, comme la pierre, au fond des eaux.
6
Ta droite, Seigneur, magnifique en sa force, ta droite, Seigneur, écrase l'ennemi.
7
La grandeur de ta majesté brise tes adversaires : tu envoies ta colère qui les brûle comme un chaume. ]
8
Au souffle de tes narines, les eaux s'amoncellent : comme une digue, se dressent les flots ; les abîmes se figent au cœur de la mer.
9
L'ennemi disait : « Je poursuis, je domine, je partage le butin, je m'en repais ; je tire mon épée : je prends les dépouilles !»
10
Tu souffles ton haleine : la mer les recouvre ; comme du plomb, ils s'abîment dans les eaux redoutables.
11
Qui est comme toi parmi les dieux, Seigneur ? Qui est comme toi, magnifique en sainteté, terrible en ses exploits, auteur de prodiges ?
12
Tu étends ta main droite : la terre les avale.
13
Par ta fidélité tu conduis ce peuple que tu as racheté ; tu les guides par ta force vers ta sainte demeure.
14

15
Les princes d'Édom sont pris d'effroi. Un tremblement a saisi les puissants de Moab ; tous les habitants de Canaan sont terrifiés,
16
la peur et la terreur tombent sur eux. Sous la vigueur de ton bras, ils se taisent, pétrifiés, pendant que ton peuple passe, Seigneur, que passe le peuple acquis par toi. ]
17
Tu les amènes, tu les plantes sur la montagne, ton héritage, le lieu que tu as fait, Seigneur, pour l'habiter, le sanctuaire, Seigneur, fondé par tes mains.
18
Le Seigneur régnera pour les siècles des siècles. »
19
Le cheval de Pharaon, ses chars et ses guerriers étaient entrés dans la mer, et le Seigneur avait fait revenir sur eux les eaux de la mer. Mais les fils d'Israël, eux, avaient marché à pied sec au milieu de la mer.
20
La prophétesse Miryam, sœur d'Aaron, saisit un tambourin, et toutes les femmes la suivirent, dansant et jouant du tambourin.
21
Et Miryam leur entonna : « Chantez pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire : il a jeté dans la mer cheval et cavalier ! »
22
Moïse fit partir les fils d'Israël de la mer des Roseaux, et ils sortirent en direction du désert de Shour. Ils marchèrent trois jours à travers le désert sans trouver d'eau.
23
Ils arrivèrent à Mara mais ne purent boire l'eau de Mara car elle était amère ; d'où son nom de « Mara ».
24
Et le peuple récrimina contre Moïse en disant : « Que boirons-nous ? »
25
Alors Moïse cria vers le Seigneur, et le Seigneur lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l'eau, et l'eau devint douce. C'est là que le Seigneur leur fixa un statut et un droit, là où il les mit à l'épreuve.
26
Il dit : « Si tu écoutes bien la voix du Seigneur ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, si tu observes tous ses décrets, je ne t'infligerai aucune des maladies que j'ai infligées aux Égyptiens, car je suis le Seigneur, celui qui te guérit. »
27
Les fils d'Israël atteignirent ensuite Élim, où il y a douze sources et soixante-dix palmiers. Et là, ils campèrent près de l'eau.

CHAPITRE 16

16 1 Toute la communauté des fils d'Israël partit d'Élim et atteignit le désert de Sine, entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du deuxième mois après sa sortie du pays d'Égypte.
2
Dans le désert, toute la communauté des fils d'Israël récriminait contre Moïse et Aaron.
3
Les fils d'Israël leur dirent : « Ah ! Il aurait mieux valu mourir de la main du Seigneur, au pays d'Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! Vous nous avez fait sortir dans ce désert pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! »
4
Le Seigneur dit à Moïse : « Voici que, du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous. Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne, et ainsi je vais le mettre à l'épreuve : je verrai s'il marchera, ou non, selon ma loi.
5
Mais, le sixième jour, quand ils feront le compte de leur récolte, ils trouveront le double de la ration quotidienne. »
6
Moïse et Aaron dirent alors aux fils d'Israël : « Ce soir, vous saurez que le Seigneur vous a fait sortir du pays d'Égypte ;
7
et, demain matin, vous verrez la gloire du Seigneur, parce qu'il a entendu vos récriminations contre lui. Nous, que sommes-nous pour que vous récriminiez contre nous ? »
8
Par là, Moïse voulait dire : « Vous verrez la gloire du Seigneur quand, le soir, il vous donnera de la viande en nourriture et, le matin, du pain à satiété. En effet, le Seigneur a entendu vos récriminations. Car ce n'est pas contre nous que vous récriminez mais bien contre le Seigneur. »
9
Moïse dit ensuite à Aaron : « Ordonne à toute la communauté des fils d'Israël : « Présentez-vous devant le Seigneur, car il a entendu vos récriminations.» »
10
Aaron parla à toute la communauté des fils d'Israël ; puis ils se tournèrent du côté du désert, et voici que la gloire du Seigneur apparut dans la nuée.
11
Le Seigneur dit alors à Moïse :
12
« J'ai entendu les récriminations des fils d'Israël. Tu leur diras : « Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété. Alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu.» »
13
Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ; et, le lendemain matin, il y avait une couche de rosée autour du camp.
14
Lorsque la couche de rosée s'évapora, il y avait, à la surface du désert, une fine croûte, quelque chose de fin comme du givre, sur le sol.
15
Quand ils virent cela, les fils d'Israël se dirent l'un à l'autre : « Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu'est-ce que c'est ?), car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : « C'est le pain que le Seigneur vous donne à manger.
16
Voici ce que le Seigneur a ordonné : Recueillez-en autant que chacun peut en manger : une mesure par personne. Chacun de vous en prendra selon le nombre d'habitants de sa tente. »
17
Les fils d'Israël firent ainsi : certains en recueillirent beaucoup, d'autres peu.
18
Celui qui en avait ramassé beaucoup n'eut rien de trop ; celui qui en avait ramassé peu ne manqua de rien. Ainsi, chacun en avait recueilli autant qu'il pouvait en manger.
19
Moïse leur dit encore : « Que personne n'en garde jusqu'au matin ! »
20
Ils n'écoutèrent pas Moïse et certains en gardèrent jusqu'au matin. Mais le surplus fut infesté de vers et se mit à sentir mauvais. Alors Moïse s'irrita contre eux.
21
Matin après matin, ils en recueillaient autant que chacun pouvait en manger. À la chaleur du soleil, tout était fondu.
22
Or, le sixième jour, ils recueillirent le double de ce pain : deux mesures par personne. Et tous les chefs de la communauté vinrent en informer Moïse.
23
Moïse leur dit : « Oui, c'est bien ce que le Seigneur avait dit. Demain est un grand sabbat, un sabbat consacré au Seigneur. Cuisez ce qui doit cuire, faites bouillir ce qui est à bouillir. Et gardez le surplus en réserve jusqu'au matin. »
24
Ils le gardèrent, comme Moïse l'avait ordonné. Et il n'y eut ni mauvaise odeur ni vermine.
25
Moïse leur dit : « Mangez-le aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est le sabbat du Seigneur. Aujourd'hui, vous n'en trouverez pas dehors.
26
Pendant six jours, vous en ramasserez, mais, le septième jour, c'est le sabbat : il n'y en aura pas. »
27
Or, le septième jour, des gens sortirent pour en recueillir, mais ils n'en trouvèrent pas.
28
Le Seigneur dit à Moïse : « Combien de temps encore refuserez-vous de garder mes commandements et mes lois ?
29
Voyez : le Seigneur vous a donné le sabbat ; aussi, le sixième jour, vous donne-t-il du pain pour deux jours. Restez donc chacun chez vous. Que personne ne sorte de chez lui le septième jour. »
30
Et, le septième jour, le peuple cessa toute activité.
31
La maison d'Israël donna à ce pain le nom de « manne ». C'était comme de la graine de coriandre, de couleur blanche, au goût de beignet au miel.
32
Moïse dit : « Voici ce que le Seigneur a ordonné : Qu'on en garde une pleine mesure en réserve pour les générations futures. Ainsi pourront-ils voir le pain dont je vous ai nourri au désert, quand je vous ai fait sortir du pays d'Égypte. »
33
Moïse dit à Aaron : « Prends un vase, tu y mettras une pleine mesure, de manne et tu le déposeras devant le Seigneur, en réserve pour les générations futures. »
34
Comme le Seigneur l'avait ordonné à Moïse, Aaron déposa le vase, en réserve, devant le Témoignage.
35
Les fils d'Israël mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu'à leur arrivée en pays habité ; ils mangèrent de la manne jusqu'à leur arrivée aux confins du pays de Canaan.
36
La mesure utilisée, l'omèr, est un dixième de l'épha.

CHAPITRE 17


Exode (LIT) 10