Genèse (LIT) 28

CHAPITRE 28

28 1 Isaac appela Jacob, le bénit et lui donna cet ordre : « Tu n'épouseras pas une fille de Canaan.
2
Lève-toi, va dans la région de Paddane-Aram, à la maison de Betouël, le père de ta mère, et là tu prendras pour femme l'une des filles de Laban, le frère de ta mère.
3
Que le Dieu-Puissant te bénisse, qu'il te fasse fructifier et te multiplier, et que tu deviennes ainsi une assemblée de peuples,
4
qu'il te donne la bénédiction d'Abraham, à toi et à ta descendance, pour que tu possèdes la terre où tu es venu en immigré, la terre que Dieu a donnée à Abraham ! »
5
Ainsi, Isaac envoya Jacob et celui-ci partit pour la région de Paddane-Aram, chez Laban, fils de Betouël l'Araméen, frère de Rébecca, la mère de Jacob et d'Ésaü.
6
Ésaü vit qu'Isaac avait béni Jacob, et l'avait envoyé en Paddane-Aram pour y prendre femme ; en le bénissant, il lui avait donné cet ordre : « Tu n'épouseras pas une fille de Canaan ».
7
Jacob avait obéi à son père et à sa mère, il était parti en Paddane-Aram.
8
Ésaü comprit alors que les filles de Canaan ne valaient rien aux yeux de son père Isaac ;
9
et il alla trouver Ismaël : en plus de ses femmes, il épousa Mahalath, fille d'Ismaël, fils d'Abraham ; Mahalath était la sœur de Nebayoth.
10
Jacob partit de Bershéba et se dirigea vers Harane.
11
Il atteignit le lieu où il allait passer la nuit car le soleil s'était couché. Il y prit une pierre pour la mettre sous sa tête, et dormit en ce lieu.
12
Il eut un songe : voici qu'une échelle était dressée sur la terre, son sommet touchait le ciel, et des anges de Dieu montaient et descendaient.
13
Le Seigneur se tenait près de lui. Il dit : « Je suis le Seigneur, le Dieu d'Abraham ton père, le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je te la donne, à toi et à tes descendants.
14
Tes descendants seront nombreux comme la poussière du sol, vous vous répandrez à l'orient et à l'occident, au nord et au midi ; en toi et en ta descendance seront bénies toutes les familles de la terre.
15
Voici que je suis avec toi ; je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai sur cette terre ; car je ne t'abandonnerai pas avant d'avoir accompli ce que je t'ai dit. »
16
Jacob sortit de son sommeil et déclara : « En vérité, le Seigneur est en ce lieu ! Et moi, je ne le savais pas. »
17
Il fut saisi de crainte et il dit : « Que ce lieu est redoutable ! C'est vraiment la maison de Dieu, la porte du ciel ! »
18
Jacob se leva de bon matin, il prit la pierre qu'il avait mise sous sa tête, il la dressa pour en faire une stèle, et sur le sommet il versa de l'huile.
19
Jacob donna le nom de Béthel (c'est-à-dire : Maison de Dieu) à ce lieu qui auparavant s'appelait Louz.
20
Alors Jacob prononça ce vœu : « Si Dieu est avec moi, s'il me garde sur le chemin où je marche, s'il me donne du pain pour manger et des vêtements pour me couvrir,
21
et si je reviens sain et sauf à la maison de mon père, le Seigneur sera mon Dieu.
22
Cette pierre dont j'ai fait une stèle sera la maison de Dieu. De tout ce que tu me donneras, je prélèverai la dîme pour toi. »

CHAPITRE 29

29 1 Jacob se remit en marche et partit pour le pays des fils de l'Orient.
2
Tout à coup, il aperçut un puits dans la campagne et, près de ce puits, trois troupeaux de petit bétail ; les bêtes étaient couchées car c'est à ce puits qu'on abreuvait les troupeaux. Sur l'orifice du puits était posée une grande pierre.
3
C'était là que se rassemblaient tous les troupeaux : on roulait la pierre posée sur l'orifice du puits, on abreuvait le petit bétail, puis on remettait la pierre à sa place sur l'orifice du puits.
4
Jacob dit aux gens : « Mes frères, d'où êtes-vous ? » Ils répondirent : « Nous sommes de Harane. »
5
Il leur dit : « Connaissez-vous Laban, le fils de Nahor ? » Ils répondirent : « Nous le connaissons. »
6
Il leur demanda : « Va-t-il bien ? » Et ils répondirent : « Il va très bien. Et voici sa fille Rachel qui arrive avec le petit bétail ! »
7
Jacob reprit : « Mais il fait encore grand jour. Ce n'est pas le moment de rassembler le bétail : abreuvez donc les bêtes et allez les faire paître ! »
8
Ils répliquèrent : « Nous ne pouvons le faire tant que tous les troupeaux ne sont pas rassemblés : alors on roule la pierre posée sur l'orifice du puits et on abreuve le petit bétail. »
9
Jacob parlait encore avec eux quand Rachel arriva avec le petit bétail qui appartenait à son père ; en effet, elle était bergère.
10
Dès que Jacob vit Rachel, fille de Laban, le frère de sa mère, et le petit bétail de Laban, il s'avança, roula la pierre posée sur l'orifice du puits et abreuva le petit bétail de Laban.
11
Alors Jacob embrassa Rachel, et il éclata en sanglots.
12
Jacob apprit à Rachel qu'il était un parent de son père et le fils de Rébecca. Elle courut en informer son père.
13
Dès que Laban entendit parler de Jacob, le fils de sa sœur, il courut à sa rencontre, l'étreignit, l'embrassa et l'amena chez lui. Jacob raconta toute l'affaire à Laban
14
et celui-ci lui dit : « Tu es vraiment mes os et ma chair ! » Jacob habita chez lui pendant tout un mois.
15
Laban dit à Jacob : « Devrais-tu me servir gratuitement parce que nous sommes parents ? Indique-moi donc ton salaire. »
16
Or Laban avait deux filles : l'aînée s'appelait Léa et la cadette, Rachel.
17
Les yeux de Léa étaient délicats, tandis que Rachel avait belle allure et beau visage.
18
Et Jacob se mit à aimer Rachel. Il dit : « Je te servirai sept ans pour Rachel, ta fille cadette. »
19
Laban répondit : « Je préfère te la donner à toi plutôt qu'à un autre ; reste donc chez moi. »
20
Jacob travailla sept ans pour Rachel – sept ans qui lui semblèrent quelques jours, tellement il l'aimait.
21
Jacob dit alors à Laban : « Donne-moi ma femme car les jours que je te devais sont accomplis et je veux m'unir à elle. »
22
Laban rassembla tous les gens de l'endroit et fit un festin.
23
Le soir venu, il prit sa fille Léa, l'amena à Jacob et Jacob s'unit à elle.
24
Laban mit au service de sa fille Léa une de ses servantes, nommée Zilpa.
25
Au matin, voilà que c'était Léa et non Rachel ! Et Jacob dit à Laban : « Que m'as-tu fait là ? N'est-ce pas pour Rachel que je t'ai servi ? Pourquoi m'as-tu trompé ? »
26
Laban répondit : « Cela ne se fait pas chez nous de marier la cadette avant l'aînée !
27
Achève la semaine de noces de celle-ci et nous te donnerons aussi celle-là pour le service que tu feras encore chez nous pendant sept autres années. »
28
Jacob agit ainsi : la semaine achevée, Laban lui donna sa fille Rachel pour qu'elle devienne sa femme.
29
Laban mit au service de sa fille Rachel une de ses servantes nommée Bilha.
30
Jacob s'unit aussi à Rachel et il aimait Rachel plus que Léa. Il servit donc Laban pendant sept autres années encore.
31
Le Seigneur vit que Léa n'était pas aimée et il la rendit féconde tandis que Rachel était stérile.
32
Léa devint enceinte et enfanta un fils qu'elle appela Roubène car, dit-elle, « le Seigneur a vu ma détresse et maintenant mon mari m'aimera. »
33
Elle devint encore enceinte et enfanta un fils. Elle dit : « Le Seigneur a compris que je n'étais pas aimée et il m'a encore donné cet enfant ! » Elle l'appela Siméon.
34
Elle devint encore enceinte et enfanta un fils. Elle dit : « Maintenant, cette fois-ci, mon mari va s'attacher à moi car je lui ai donné trois fils ! » C'est pourquoi on l'appela Lévi.
35
Elle devint encore enceinte et enfanta un fils. Elle dit : « Cette fois-ci, je louerai le Seigneur ! » C'est pourquoi elle l'appela Juda. Ensuite, elle n'eut plus d'enfant.

CHAPITRE 30

30 1 Voyant qu'elle n'avait pas donné d'enfant à Jacob, Rachel devint jalouse de sa sœur. Elle dit à Jacob : « Donne-moi des fils, sinon je vais mourir ! »
2
Jacob s'enflamma de colère contre Rachel et dit : « Suis-je à la place de Dieu, moi ? C'est lui qui t'a empêché d'avoir des enfants. »
3
Rachel reprit : « Voici ma servante Bilha, unis-toi à elle pour qu'elle enfante sur mes genoux ; ainsi, grâce à elle, j'aurai un fils, moi aussi. »
4
Elle lui donna donc pour femme sa servante Bilha, et Jacob s'unit à elle.
5
Bilha devint enceinte et enfanta un fils à Jacob.
6
Rachel dit : « Dieu m'a rendu justice, il a écouté ma voix, il m'a donné un fils. » C'est pourquoi elle l'appela Dane.
7
Bilha, la servante de Rachel, devint encore enceinte et elle enfanta un second fils à Jacob.
8
Rachel dit : « J'ai livré contre ma sœur des combats de Dieu et je l'ai emporté ! » Elle appela donc l'enfant Nephtali.
9
Quand Léa s'aperçut qu'elle avait cessé d'enfanter, elle prit sa servante Zilpa et la donna pour femme à Jacob.
10
Zilpa, la servante de Léa, enfanta un fils à Jacob.
11
Léa dit : « Quelle chance ! » Et elle l'appela Gad.
12
Zilpa, la servante de Léa, enfanta un second fils à Jacob.
13
Léa dit : « Quel bonheur pour moi ! Les filles me proclament bienheureuse ! » Et elle appela l'enfant Asher.
14
Au temps de la moisson des blés, Roubène s'en alla dans les champs pour y chercher des mandragores. Il les apporta à Léa, sa mère, et Rachel dit à Léa : « Donne-moi donc les mandragores de ton fils. »
15
Léa répondit : « Ne te suffit-il pas de m'avoir pris mon mari que tu veuilles aussi les mandragores de mon fils ? » Alors Rachel dit : « Eh bien ! Que Jacob couche avec toi, cette nuit, en échange des mandragores de ton fils. »
16
Le soir, quand Jacob revint des champs, Léa sortit à sa rencontre et dit : « Viens donc, car c'est toi mon cadeau en échange des mandragores de mon fils. » Il coucha donc avec elle, cette nuit-là.
17
Dieu exauça Léa : elle devint enceinte et enfanta un cinquième fils à Jacob.
18
Léa dit : « Dieu m'a donné un cadeau, parce que j'ai donné ma servante à mon mari. » Et elle appela l'enfant Issakar.
19
Léa devint encore enceinte et enfanta un sixième fils à Jacob.
20
Léa dit : « Dieu m'a fait un beau présent ! Cette fois-ci, mon mari m'estimera car je lui ai donné six fils ! » Et elle appela l'enfant Zabulon.
21
Ensuite, elle enfanta une fille qu'elle appela Dina.
22
Dieu se souvint de Rachel, il l'exauça et la rendit féconde.
23
Elle devint enceinte et enfanta un fils. Elle dit : « Dieu a enlevé ma honte. »
24
Elle appela l'enfant Joseph, en disant : « Que le Seigneur m'ajoute un autre fils ! »
25
Lorsque Rachel eut enfanté Joseph, Jacob dit à Laban : « Laisse-moi partir ; je vais retourner chez moi, dans mon pays.
26
Donne-moi mes femmes, pour lesquelles je t'ai servi, ainsi que mes enfants ; je vais partir. Tu sais combien j'ai travaillé à ton service. »
27
Laban lui dit : « Que je puisse trouver grâce à tes yeux ! J'ai appris par divination que le Seigneur m'a béni à cause de toi. »
28
Puis il ajouta : « Fixe-moi ton salaire et je te le donnerai. »
29
Jacob dit : « Tu sais combien j'ai travaillé à ton service et ce que ton bétail est devenu grâce à moi.
30
Il représentait peu de chose avant moi, mais il a considérablement augmenté : le Seigneur t'a béni depuis que je suis là. Et moi, maintenant, quand vais-je travailler pour ma maison ? »
31
Laban dit : « Que vais-je te donner ? » Jacob répondit : « Tu ne me donneras rien, et si tu fais pour moi ce que je vais te dire, je recommencerai à faire paître ton petit bétail et à le garder.
32
Aujourd'hui, je vais passer au milieu de tout ton petit bétail et je mettrai à l'écart tout mouton tacheté ou moucheté, tout mouton brun parmi les jeunes béliers, et toute bête mouchetée ou tachetée parmi les chèvres : ce sera mon salaire.
33
Plus tard, mon honnêteté répondra pour moi quand tu viendras vérifier mon salaire : tout ce qui, en ma possession, ne sera pas moucheté ou tacheté parmi les chèvres et brun parmi les jeunes béliers sera considéré comme un vol de ma part. »
34
Et Laban conclut : « C'est bien ! Qu'il en soit comme tu l'as dit. »
35
Le jour même, Laban mit à l'écart les boucs rayés ou mouchetés, ainsi que toutes les chèvres tachetées ou mouchetées, tout ce qui portait des taches blanches ou était brun parmi les jeunes béliers, et il les confia à ses fils.
36
Puis il mit une distance de trois jours de marche entre lui et Jacob, tandis que Jacob faisait paître le reste du troupeau de Laban.
37
Jacob se procura de fraîches baguettes de peuplier, d'amandier, de platane. Il les écorça, faisant apparaître des raies blanches, mettant à nu le blanc qui était sous l'écorce des baguettes.
38
Puis il plaça les baguettes ainsi écorcées dans les auges, dans les abreuvoirs où le petit bétail venait boire ; les baguettes étaient devant les yeux des bêtes qui entraient en chaleur quand elles venaient boire.
39
Les bêtes qui entraient en chaleur devant les baguettes mettaient bas des petits rayés, tachetés, mouchetés.
40
Quant aux jeunes béliers, Jacob les mit à part et il tourna les bêtes vers ce qui était rayé ou tout ce qui était brun dans le troupeau de Laban. Ainsi il se constitua des troupeaux pour lui seul et ne les ajouta pas au petit bétail de Laban.
41
Chaque fois que les bêtes les plus vigoureuses s'accouplaient, Jacob mettait les baguettes dans les auges, sous leurs yeux, pour qu'elles s'accouplent devant les baguettes.
42
Mais quand les bêtes étaient chétives, il ne mettait pas de baguettes, si bien que les chétives étaient pour Laban et les vigoureuses pour Jacob.
43
Ainsi l'homme déborda de richesses : il posséda du petit bétail en grand nombre, et des servantes, des serviteurs, des chameaux, des ânes.

CHAPITRE 31

31 1 Jacob entendit parler les fils de Laban qui disaient : « Jacob a pris tout ce qui appartenait à notre père, c'est à partir des biens de notre père qu'il a bâti toute sa fortune. »
2
Jacob observa le visage de Laban et constata qu'il ne se comportait plus vis-à-vis de lui comme auparavant.
3
Le Seigneur dit à Jacob : « Retourne au pays de tes pères, dans ta parenté. Je serai avec toi. »
4
Jacob fit appeler Rachel et Léa pour qu'elles le rejoignent dans le champ où il se trouvait avec le bétail.
5
Et il leur dit : « J'ai vu sur le visage de votre père qu'il ne se comportait plus avec moi comme auparavant. Mais le Dieu de mon père a été avec moi.
6
Vous, vous le savez bien, j'ai servi votre père de toutes mes forces,
7
et votre père s'est joué de moi, il a changé dix fois mon salaire, mais Dieu ne lui a pas permis de me faire du mal.
8
Ainsi, quand il disait : « Tu auras pour salaire les bêtes tachetées», toutes les brebis mettaient bas des tachetées, et quand il disait : « Tu auras pour salaire les rayées», toutes les brebis mettaient bas des rayées.
9
C'est ainsi que Dieu a enlevé son troupeau à votre père et me l'a donné.
10
Au temps où les brebis entraient en chaleur, je levai les yeux et je vis en songe des béliers qui s'accouplaient aux brebis, tous rayés, tachetés, tavelés.
11
Et l'ange de Dieu me dit en songe : « Jacob !» Je répondis : « Me voici».
12
Il reprit : « Lève donc les yeux et regarde les béliers qui s'accouplent aux brebis, tous rayés, tachetés, tavelés. C'est parce que j'ai vu tout ce que t'a fait subir Laban.
13
Je suis le Dieu de Béthel, là où tu as fait l'onction sur une stèle et où tu t'es engagé envers moi par un vœu. Maintenant, lève-toi, quitte ce pays et retourne dans le pays de ta parenté.» »
14
Rachel et Léa lui firent cette réponse : « Avons-nous encore une part, un héritage, dans la maison de notre père ?
15
Ne nous a-t-il pas traitées comme des étrangères puisqu'il nous a vendues et qu'il a bel et bien mangé notre argent ?
16
Maintenant, puisque toutes les richesses que Dieu a enlevées à notre père sont à nous et à nos fils, fais donc tout ce que Dieu t'a dit. »
17
Alors, Jacob se leva et fit monter ses fils et ses femmes sur les chameaux.
18
Il emmena aussi tous ses troupeaux et tous les biens qu'il avait acquis — le troupeau qu'il avait acquis en Paddane-Aram – pour retourner chez son père Isaac, au pays de Canaan.
19
Tandis que Laban était allé tondre son petit bétail, Rachel déroba les idoles domestiques qui appartenaient à son père.
20
Et Jacob se déroba à la vigilance de Laban l'Araméen, en s'enfuyant sans le prévenir.
21
Il s'enfuit donc avec tout ce qu'il possédait, il se leva, traversa l'Euphrate et se dirigea vers la montagne de Galaad.
22
Le troisième jour, on avertit Laban de la fuite de Jacob.
23
Laban prit avec lui ses frères et poursuivit Jacob pendant sept jours de marche. Il le rejoignit à la montagne de Galaad.
24
Pendant la nuit, Dieu vint trouver Laban l'Araméen dans un songe et lui dit : « Garde-toi de dire le moindre mot à Jacob, en bien ou en mal. »
25
Laban rattrapa Jacob qui avait planté sa tente dans la montagne ; Laban et ses frères plantèrent la leur dans la montagne de Galaad.
26
Laban dit à Jacob : « Qu'as-tu fait ? Tu t'es dérobé à ma vigilance, tu as emmené mes filles comme des captives de guerre !
27
Pourquoi t'es-tu caché pour fuir ? Tu m'as volé ! Tu ne m'as pas prévenu ! Je t'aurais laissé partir dans la joie et les chants, au son du tambourin et de la cithare.
28
Mais tu ne m'as pas laissé embrasser mes fils et mes filles ! Tu te comportes vraiment comme un fou !
29
J'ai entre les mains le pouvoir de vous faire du mal, mais, hier soir, le Dieu de votre père m'a adressé cette parole : « Garde-toi de dire le moindre mot à Jacob, en bien ou en mal.»
30
Maintenant, si tu es parti car tu désirais ardemment retrouver la maison de ton père, pourquoi as-tu dérobé mes dieux ? »
31
Jacob répondit à Laban : « C'est que j'ai eu peur ; je me disais que tu voudrais peut-être me reprendre de force tes filles !
32
Quant à celui chez qui tu trouveras tes dieux, il perdra la vie. Devant nos frères, inspecte mes affaires et reprends ce qui est à toi. » Jacob, en effet, ne savait pas que Rachel avait dérobé les idoles domestiques.
33
Laban entra dans la tente de Jacob, la tente de Léa et celle des deux servantes. Il ne trouva rien. Il sortit de la tente de Léa et entra dans la tente de Rachel.
34
Or, Rachel avait pris les idoles, les avait mises dans le sac dont on charge le chameau et s'était assise dessus. Laban fouilla toute la tente mais il ne trouva rien.
35
Rachel dit à son père : « Que les yeux de mon seigneur ne s'enflamment pas de colère ! En effet, je ne peux pas me lever devant toi car j'ai ce qui arrive aux femmes. » Il chercha partout mais ne trouva pas les idoles.
36
Jacob s'enflamma de colère et prit Laban à partie. Il s'écria : « Quel crime ai-je fait ? Quelle faute ai-je commise pour que tu t'acharnes contre moi ?
37
Tu as fouillé toutes mes affaires : as-tu trouvé un seul objet qui provienne de ta maison ? Expose-le ici même, devant mes frères et tes frères, et qu'ils nous départagent !
38
Voici vingt ans que je suis avec toi : tes brebis et tes chèvres n'ont pas avorté ; les béliers de ton troupeau, je ne les ai pas mangés !
39
La bête déchirée, je ne te la rapportais pas, c'est moi qui en subissais le dommage ; et la bête volée le jour ou la nuit, tu me la réclamais !
40
J'étais là, le jour, quand la chaleur me dévorait et la nuit, quand le froid me glaçait. Le sommeil me fuyait !
41
Voici vingt ans que je suis dans ta maison. Je t'ai servi quatorze ans pour tes deux filles, six ans pour ton troupeau. Et, dix fois, tu as changé mon salaire !
42
Si le Dieu de mon père, le Dieu d'Abraham, l'Effroi d'Isaac, n'avait pas été avec moi, tu m'aurais, maintenant, renvoyé les mains vides. Mais Dieu a vu ma misère et la fatigue de mes mains. Hier soir, il s'est prononcé ! »
43
Laban répondit à Jacob : « Ces filles ? Ce sont mes filles ! Ces fils ? mes fils ! Ces troupeaux ? mes troupeaux ! Tout ce que tu vois, c'est à moi ! Que ne ferai-je, aujourd'hui, pour mes filles et pour les fils qu'elles ont enfantés ?
44
Maintenant donc, allons, concluons une alliance, moi et toi, et qu'il y ait un témoin entre moi et toi ! »
45
Jacob prit une pierre et l'érigea en stèle.
46
Puis il dit à ses frères : « Ramassez des pierres ! » Ils prirent des pierres et en firent un monticule. Ils mangèrent là, sur le monticule.
47
Laban l'appela Yegar-Sahadouta et Jacob, Galéed.
48
Laban déclara : « Ce monticule est aujourd'hui témoin entre moi et toi. » C'est pourquoi on l'a appelé Galéed.
49
On l'appela aussi Mispa (c'est-à-dire : Poste de guet), car Laban avait ajouté : « Que le Seigneur fasse le guet entre moi et toi quand nous serons hors de vue l'un de l'autre.
50
Si tu humilies mes filles, si tu prends des femmes en plus de mes filles, ce ne sera pas un homme comme nous mais bien Dieu lui-même qui sera témoin entre moi et toi ! »
51
Laban déclara encore à Jacob : « Voici ce monticule et voici la stèle que j'ai élevée entre moi et toi.
52
Témoin sera ce monticule, et témoin la stèle : je ne passerai pas de ton côté au-delà de ce monticule, tu ne passeras pas de mon côté au-delà de ce monticule et de la stèle, avec de mauvaises intentions !
53
Au Dieu d'Abraham et au Dieu de Nahor – le Dieu de leur père – de juger entre nous ! » Alors Jacob prêta serment par l'Effroi d'Isaac, son père.
54
Puis Jacob offrit un sacrifice sur la montagne et invita ses frères à manger le pain. Ils mangèrent le pain et passèrent la nuit sur la montagne.

CHAPITRE 32

32 1 Laban se leva de bon matin, embrassa ses fils et ses filles, il les bénit, puis s'en retourna chez lui.
2
Jacob se mit en route, et des anges de Dieu vinrent à sa rencontre.
3
À leur vue, Jacob déclara : « C'est le camp de Dieu ! » Et il appela ce lieu « Mahanaïm » (c'est-à-dire : Les deux camps).
4
Jacob envoya des messagers devant lui vers son frère Ésaü, au pays de Séïr, dans la campagne d'Édom.
5
Il leur donna cet ordre : « Vous parlerez ainsi à mon seigneur, à Ésaü : « Ainsi parle ton serviteur Jacob : J'ai séjourné chez Laban comme un immigré et j'y suis resté jusqu'à présent.
6
Je possède des bœufs et des ânes, du petit bétail, des serviteurs et des servantes. J'en ai fait informer mon seigneur, afin de trouver grâce à tes yeux.» »
7
Les messagers revinrent vers Jacob et dirent : « Nous avons trouvé ton frère Ésaü. Lui aussi marche à ta rencontre et, avec lui, quatre cents hommes. »
8
Jacob eut très peur et l'angoisse le saisit. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, le petit et le gros bétail ainsi que les chameaux.
9
Il se disait : « Si Ésaü attaque un camp et le saccage, l'autre camp pourra en réchapper. »
10
Jacob dit alors : « Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, ô Seigneur, toi qui m'as dit : « Retourne dans ton pays, dans ta parenté, et je te ferai du bien»,
11
je suis trop petit pour toutes les faveurs et toute la fidélité que tu as prodiguées à ton serviteur, car je n'avais que mon bâton quand j'ai traversé ce Jourdain, et maintenant je suis à la tête de deux camps.
12
Délivre-moi donc de la main de mon frère, de la main d'Ésaü, car j'ai peur de lui, j'ai peur qu'il ne vienne, me frappe et frappe la mère avec les fils.
13
Or, toi, tu m'as dit : « Je te comblerai de bienfaits, je rendrai ta descendance comme le sable de la mer qu'on ne peut dénombrer, tant il y en a !» »
14
Jacob passa la nuit à cet endroit, puis, sur ce qu'il avait acquis, il préleva un présent pour son frère Ésaü :
15
deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers,
16
trente chamelles laitières avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânons.
17
Il confia les bêtes aux mains de ses serviteurs, troupeau par troupeau, et leur dit : « Passez devant moi, et vous laisserez un espace entre chaque troupeau. »
18
Puis il donna cet ordre au premier serviteur : « Quand mon frère Ésaü te rencontrera et te demandera : « À qui appartiens-tu ? Où vas-tu ? À qui appartient ce troupeau qui est là devant toi ?»,
19
tu répondras : « À ton serviteur, à Jacob. C'est un présent qu'il envoie à mon seigneur, à Ésaü ; et le voici, lui-même, derrière nous.» »
20
Il donna le même ordre au deuxième, puis au troisième, bref à tous ceux qui marchaient derrière les troupeaux. Il disait : « C'est en ces termes que vous parlerez à Ésaü quand vous le trouverez.
21
Vous direz : « Voici que ton serviteur Jacob arrive derrière nous». » En effet, Jacob disait : « Je l'apaiserai avec le présent qui m'aura précédé ; ensuite je pourrai paraître devant sa face. Peut-être me fera-t-il bon accueil. »
22
Ainsi le présent précéda Jacob. Et lui-même passa la nuit au camp.
23
Cette nuit-là, Jacob se leva, il prit ses deux femmes, ses deux servantes, ses onze enfants, et passa le gué du Yabboq.
24
Il leur fit passer le torrent et fit aussi passer ce qui lui appartenait.
25
Jacob resta seul. Or, quelqu'un lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.
26
L'homme, voyant qu'il ne pouvait rien contre lui, le frappa au creux de la hanche, et la hanche de Jacob se démit pendant ce combat.
27
L'homme dit : « Lâche-moi, car l'aurore s'est levée. » Jacob répondit : « Je ne te lâcherai que si tu me bénis. »
28
L'homme demanda : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Jacob. »
29
Il reprit : « Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël (c'est-à-dire : Dieu lutte), parce que tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu l'as emporté. »
30
Jacob demanda : « Fais-moi connaître ton nom, je t'en prie. » Mais il répondit : « Pourquoi me demandes-tu mon nom ? » Et là il le bénit.
31
Jacob appela ce lieu Penouël (c'est-à-dire : Face de Dieu), « car, disait-il, j'ai vu Dieu face à face, et j'ai eu la vie sauve. »
32
Au lever du soleil, il passa le torrent à Penouël. Il resta boiteux de la hanche.
33
C'est pourquoi, aujourd'hui encore, les fils d'Israël ne mangent pas le muscle qui est au creux de la hanche, car c'est là que Jacob avait été touché.

CHAPITRE 33

33 1 Jacob leva les yeux. Il vit qu'Ésaü arrivait, et avec lui quatre cents hommes. Il répartit alors les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes.
2
En tête, il mit les servantes et leurs enfants, puis Léa et ses enfants, et derrière, Rachel et Joseph.
3
Quant à lui, il passa devant eux et il se prosterna sept fois, face contre terre, avant d'aborder son frère.
4
Ésaü courut à sa rencontre, l'étreignit, se jeta à son cou, l'embrassa, et tous deux pleurèrent.
5
Ésaü leva les yeux, vit les femmes et les enfants, et dit : « Qui sont ceux-là pour toi ? » Jacob répondit : « Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur. »
6
Alors les servantes s'avancèrent avec leurs enfants et se prosternèrent.
7
Puis s'avança Léa avec ses enfants, et ils se prosternèrent. Enfin s'avancèrent Joseph et Rachel, et ils se prosternèrent.
8
Ésaü reprit : « Qu'est-ce que toute cette troupe que j'ai rencontrée ? » Jacob répondit : « C'est pour trouver grâce aux yeux de mon seigneur. »
9
Ésaü dit : « J'ai largement ce qu'il me faut, mon frère. Garde pour toi ce qui est à toi. »
10
Jacob répondit : « Oh que non ! Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, de ma main tu accepteras mon présent. En effet, j'ai pu paraître devant ta face comme on paraît devant la face de Dieu, et tu t'es montré bienveillant envers moi.
11
Accepte donc le présent que je t'ai apporté. Car Dieu m'a fait grâce et j'ai tout ce qu'il me faut. » Il insista auprès de lui et celui-ci accepta.
12
Ésaü dit : « Levons le camp ! En route ! Je marcherai en tête. »
13
Mais Jacob répondit : « Mon seigneur sait que les enfants sont fragiles, et j'ai à ma charge des brebis et des vaches qui allaitent. Si on presse l'allure un seul jour, tout le petit bétail meurt !
14
Que mon seigneur passe donc devant son serviteur, mais moi, je cheminerai tranquillement, au pas du convoi qui me précédera et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez mon seigneur, en Séïr. »
15
Ésaü dit : « Je vais laisser auprès de toi quelques-uns des gens qui m'accompagnent. » Jacob répondit : « À quoi bon ? Pourvu que je trouve grâce aux yeux de mon seigneur ! »
16
Ce jour même, Ésaü reprit son chemin vers Séïr.
17
Jacob, lui, partit pour Souccoth où il se bâtit une maison et fit des huttes pour son troupeau. C'est pourquoi on appela cet endroit « Souccoth » (c'est-à-dire : Huttes).
18
Venant de Paddane-Aram, Jacob arriva sain et sauf à la ville de Sichem, au pays de Canaan, et il campa en face de la ville.
19
Pour cent pièces d'argent, il acheta aux fils de Hamor, père de Sichem, la parcelle de champ où il avait dressé sa tente.
20
Là, il érigea un autel qu'il appela « El, Dieu d'Israël ».

CHAPITRE 34

34 1 Dina, la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour aller voir les filles du pays.
2
Sichem, fils de Hamor le Hivvite, chef du pays, la vit, l'enleva, coucha avec elle et la viola.
3
Alors, de tout son être, il s'attacha à Dina, la fille de Jacob, il aima la jeune fille et ses paroles touchèrent le cœur de celle-ci.
4
Sichem dit à Hamor, son père : « Demande pour moi cette enfant, qu'elle devienne ma femme. »
5
Or, Jacob apprit que Sichem avait souillé sa fille Dina ; mais ses fils étaient aux champs avec le troupeau, et il garda le silence jusqu'à leur retour.
6
Hamor, le père de Sichem, sortit parler à Jacob.
7
Revenus des champs, les fils de Jacob apprirent ce qui s'était passé. Ces hommes se sentirent outragés et furent pris d'une grande colère car Sichem avait commis une infamie envers Israël en couchant avec la fille de Jacob : c'est une chose qui ne se fait pas.
8
Hamor leur parla en ces termes : « Mon fils Sichem est épris de votre fille de tout son être, veuillez donc la lui donner pour femme.
9
Alliez-vous avec nous par mariage : vous nous donnerez vos filles et vous prendrez pour vous les nôtres.
10
Vous habiterez avec nous ; le pays est ouvert devant vous : vous pouvez y habiter, le parcourir et y avoir des propriétés. »
11
Sichem s'adressa au père et aux frères de la jeune fille : « Que je trouve grâce à vos yeux ! Ce que vous me demanderez, je le donnerai.
12
Imposez-moi une grosse somme pour prix de la jeune fille et de nombreux cadeaux ; je paierai ce que vous me demanderez, mais donnez-moi la jeune fille pour femme. »
13
Les fils de Jacob répondirent à Sichem et à son père Hamor, mais ils parlèrent avec ruse car Sichem avait souillé leur sœur Dina.
14
Ils dirent : « Nous ne pouvons accepter cette proposition. Donner notre sœur à un homme incirconcis, ce serait pour nous une honte !
15
Nous ne serons d'accord avec vous que si vous devenez comme nous en faisant circoncire tous vos mâles.
16
Alors nous vous donnerons nos filles et nous prendrons pour nous les vôtres, nous habiterons avec vous et nous formerons un seul peuple.
17
Mais si vous refusez la circoncision, nous reprendrons notre fille et nous partirons. »
18
Leurs paroles plurent à Hamor et à son fils Sichem.
19
Le jeune homme ne tarda pas à réaliser ce qui avait été proposé, tant il désirait la fille de Jacob. Il était l'homme le plus influent dans la maison de son père.
20
Hamor et son fils Sichem allèrent à la porte de leur ville et parlèrent ainsi à leurs concitoyens :
21
« Ces gens ont des intentions pacifiques envers nous ! Qu'ils habitent donc le pays, qu'ils le parcourent, que le pays soit largement ouvert devant eux. Nous, nous prendrons leurs filles pour femmes et nous leur donnerons les nôtres.
22
Toutefois, ces gens ne consentiront à habiter avec nous pour former un seul peuple que si tous nos mâles sont circoncis comme ils le sont eux-mêmes.
23
Leurs troupeaux, leurs biens, tout leur bétail ne seront-ils pas à nous, si nous consentons seulement à cela, pour qu'ils puissent habiter avec nous ? »
24
Tous ceux qui sortaient par la porte de la ville entendirent Hamor et son fils Sichem ; et tous les mâles furent circoncis.
25
Or, le troisième jour, alors que les hommes étaient souffrants, deux des fils de Jacob, Siméon et Lévi, qui étaient frères de Dina, prirent chacun leur épée, entrèrent dans la ville en toute sécurité et tuèrent tous les mâles.
26
Ils passèrent au fil de l'épée Hamor et son fils Sichem, ils reprirent Dina dans la maison de Sichem et ressortirent.
27
Les fils de Jacob se jetèrent sur les victimes et pillèrent la ville, parce qu'on avait souillé leur sœur.
28
Ils s'emparèrent de leur petit bétail, de leur gros bétail, de leurs ânes, de tout ce qui se trouvait dans la ville et dans les champs.
29
Ils ramenèrent au camp toutes leurs richesses, tous leurs jeunes enfants et leurs femmes, et ils pillèrent toutes les maisons de fond en comble.
30
Jacob dit à Simon et à Lévi : « Vous avez fait mon malheur en me rendant odieux aux habitants du pays, Cananéens et Perizzites. Moi, je n'ai qu'un petit nombre d'hommes. Ils vont s'unir contre moi et m'abattre. Nous serons exterminés, moi et ma maison. »
31
Mais ils répliquèrent : « Devions-nous laisser traiter notre sœur comme une prostituée ? »

CHAPITRE 35


Genèse (LIT) 28