Jérémie (LIT) 8

CHAPITRE 8

8 1 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.
2
On les étalera devant le soleil, la lune et toute l'armée du ciel, qu'ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.
3
Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l'univers.
4
Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?
5
Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s'est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.
6
J'ai fait attention et j'ai entendu : ce qu'ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu'ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.
7
Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l'hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l'ordre fixé par le Seigneur.
8
Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l'a falsifiée ?
9
Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?
10
C'est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu'au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu'au prêtre, ils s'adonnent tous au mensonge.
11
Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu'il n'y a pas de paix.
12
Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n'éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.
13
Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.
14
Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d'eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.
15
Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l'épouvante !
16
Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu'il contient, la ville et ses habitants.
17
Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n'est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.
18
Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !
19
J'entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n'est-il plus en Sion ? Son roi n'est-il plus en elle ? « Pourquoi m'ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »
20
La moisson est passée, l'été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !
21
Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.
22
N'y a-t-il pas de baume en Galaad ? N'y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n'est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?
23
Qui changera ma tête en source d'eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

CHAPITRE 9

9 1 Qui me donnera un gîte au désert ? Je veux abandonner mon peuple et m'en aller loin d'eux, car ils sont tous adultères, une bande de traîtres.
2
Avec le mensonge, ils arment leur langue comme un arc ; par la déloyauté, ils sont devenus forts dans le pays, car ils vont de méfait en méfait ; mais moi, ils ne me connaissent pas – oracle du Seigneur.
3
Gardez-vous chacun de votre compagnon, défiez-vous de tout frère, car tout frère ne pense qu'à supplanter, et tout compagnon sème la calomnie.
4
Ils se jouent chacun de son compagnon, ils ne disent pas la vérité ; ils exercent leur langue à mentir et à pécher, ils n'ont plus la force
5
de revenir ; violence sur violence, tromperie sur tromperie, ils refusent de me connaître – oracle du Seigneur.
6
C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l'univers : Voici que je vais les épurer, les éprouver. Que faire d'autre avec la fille de mon peuple ?
7
Leur langue est une flèche meurtrière : elle parle pour tromper ; des lèvres, chacun parle de paix à son compagnon, mais en lui-même il prépare une embuscade.
8
Et je pourrais ne pas sévir contre eux – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d'une telle nation ?
9
Sur les montagnes, je fais retentir des pleurs et des plaintes, et dans les enclos du désert, une lamentation, car ils sont incendiés, plus personne n'y passe, on n'y entend plus la rumeur des troupeaux ; des oiseaux du ciel jusqu'au bétail, tous ont fui et disparu.
10
Je ferai de Jérusalem un tas de pierres, un repaire de chacals ; et des villes de Juda, un lieu désolé : plus personne n'y habitera.
11
Quel est l'homme assez sage pour comprendre cela, l'homme à qui le Seigneur a parlé pour qu'il l'annonce ? Pourquoi le pays est-il perdu, brûlé comme un désert où ne passe personne ?
12
Le Seigneur dit : Ils ont abandonné ma Loi, celle que j'avais mise sous leurs yeux ; ils n'ont pas écouté ma voix, ils n'ont pas marché selon ma Loi ;
13
ils ont marché suivant les penchants de leur cœur endurci, à la suite des Baals que leur ont fait connaître leurs pères.
14
C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l'univers, le Dieu d'Israël : Je vais nourrir ce peuple d'absinthe et l'abreuver d'eau empoisonnée ;
15
je les disperserai parmi des nations qu'ils n'ont pas connues, ni eux ni leurs pères, et je les poursuivrai de l'épée jusqu'à en finir avec eux !
16
Ainsi parle le Seigneur de l'univers : Réfléchissez. Appelez les pleureuses : qu'elles viennent ; allez chercher les plus habiles : qu'elles viennent.
17
Qu'elles se hâtent et entonnent sur nous une plainte ! Que nos yeux ruissellent de larmes, que nos paupières soient noyées de pleurs !
18
Oui, on entend depuis Sion les accents d'une plainte : « Comment ! Nous sommes dévastés, accablés de honte, car nous avons abandonné le pays, et ils ont abattu nos demeures ! »
19
Femmes, écoutez donc la parole du Seigneur ; que vos oreilles saisissent la parole de sa bouche. Apprenez à vos filles cette plainte, et cette lamentation, chacune à sa compagne,
20
car elle monte par nos fenêtres, la Mort, elle pénètre dans nos citadelles, elle fauche l'enfant dans la rue et les jeunes gens sur les places.
21
Parle ! Voici l'oracle du Seigneur : Des cadavres d'hommes tombent comme du fumier à la surface des champs, comme des gerbes derrière un moissonneur, et personne qui les ramasse.
22
Ainsi parle le Seigneur : Que le sage ne se vante pas de sa sagesse, que le fort ne se vante pas de sa force, que le riche ne se vante pas de sa richesse.
23
Mais celui qui se vante, qu'il se vante plutôt de ceci : avoir de l'intelligence pour me connaître, moi, le Seigneur qui exerce sur la terre la fidélité, le droit et la justice. Oui, en cela je me plais – oracle du Seigneur.
24
Voici venir des jours – oracle du Seigneur où je châtierai tout homme circoncis dans sa chair,
25
en Égypte et en Juda, en Édom et chez les fils d'Ammone, en Moab et chez les hommes aux tempes rasées qui habitent le désert, car toutes ces nations sont des incirconcis comme toute la maison d'Israël : des incirconcis de cœur.

CHAPITRE 10

10 1 Écoutez, maison d'Israël, la parole que le Seigneur a prononcée sur vous.
2
Ainsi parle le Seigneur : N'apprenez pas la conduite des nations ; ne soyez pas terrifiés par les signes du ciel, du fait que les nations en sont terrifiées :
3
les décrets des peuples ne sont que vanité. Voici du bois coupé dans la forêt, travaillé au ciseau par la main de l'artisan,
4
enjolivé d'argent et d'or ; on les fixe avec des clous et des marteaux pour qu'ils ne vacillent pas.
5
Ils sont comme un épouvantail dans un champ, ils ne parlent pas. On doit les porter, car ils ne marchent pas. N'en ayez pas peur : ils ne peuvent faire du mal, et du bien, pas davantage !
6
Nul n'est comme toi, Seigneur ; tu es grand, ton nom est grand et puissant.
7
Qui ne te craindrait, roi des nations, comme cela te revient ? Oui, parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, nul n'est comme toi.
8
Tous, sans exception, ils sont stupides et fous : le bois montre leur vanité.
9
L'argent qui le recouvre est importé de Tarsis, et l'or, d'Oufaz. C'est l'œuvre d'un artisan, façonnée par un orfèvre, revêtue de pourpre violette ou écarlate, tout entière œuvre d'artistes.
10
Mais le Seigneur est le Dieu véritable, c'est lui le Dieu vivant, le roi pour toujours. Dès qu'il s'emporte, la terre tremble, et les nations ne peuvent soutenir son courroux.
11
– Vous leur parlerez ainsi : les dieux qui n'ont pas fait le ciel et la terre, qu'ils disparaissent de la terre et de dessous le ciel !
12
Il fait la terre par sa puissance, il établit le monde par sa sagesse, et par son intelligence il a déployé les cieux.
13
Quand il donne de la voix, et que les eaux grondent dans les cieux, des extrémités de la terre il fait monter les nuages, il lance les éclairs pour la pluie, il libère le vent qu'il tenait en réserve.
14
Tout homme est stupide, faute de connaissance, tout orfèvre, méprisable à cause de son idole ; ce qu'il a coulé est un mensonge : pas de souffle en elle !
15
Ce n'est que vanité, œuvre dérisoire ; au temps du châtiment, tout disparaîtra.
16
Il n'est pas ainsi, Celui qui est la part de Jacob, car il a façonné toute chose ; Israël est la tribu de son héritage, son nom est « Le Seigneur de l'univers ».
17
Ramasse à terre ton bagage, toi, la ville en état de siège ;
18
car ainsi parle le Seigneur : Cette fois-ci, je vais poursuivre à la fronde les habitants du pays, je les regrouperai pour qu'on les atteigne.
19
Malheur à moi ! Quelle blessure ! Quelle plaie profonde ! Et moi, j'ai dit : Si telle est ma souffrance, je la supporterai.
20
Ma tente est dévastée, toutes mes cordes sont rompues ; mes fils m'ont quittée, ils ne sont plus : personne pour dresser encore ma tente, pour monter mes abris.
21
En effet, les pasteurs sont stupides, ils n'ont pas consulté le Seigneur. C'est pourquoi ils manquent d'intelligence, et tout leur troupeau s'est dispersé.
22
On entend une rumeur, la voici : elle approche ! C'est un énorme ébranlement qui vient du pays du nord, pour réduire les villes de Juda en lieu désolé, en repaire de chacals.
23
Seigneur, je le sais : l'homme n'est pas maître de son chemin ; à celui qui marche il n'est pas donné d'assurer son pas.
24
Corrige-moi, Seigneur, avec justice, mais sans colère, sinon tu me réduirais à rien.
25
Déverse ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, sur les tribus qui n'invoquent pas ton nom, car elles ont dévoré Jacob, dévoré et anéanti, elles ont ravagé son territoire.

CHAPITRE 11

11 1 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :
2
Écoutez les paroles de cette alliance ; dites-les aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem.
3
Tu leur diras : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d'Israël : Maudit soit l'homme qui n'écoute pas les paroles de cette alliance,
4
paroles que j'ai prescrites à vos pères, le jour où je les fis sortir de la terre d'Égypte, cette fournaise à fondre le fer. Je leur ai dit : « Écoutez ma voix et mettez en pratique tout ce que je vous prescris : vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.»
5
Et ainsi je tiendrai le serment juré à vos pères de leur donner un pays ruisselant de lait et de miel, comme vous le voyez aujourd'hui. » Et je répondis : « Amen, Seigneur » !
6
Alors, le Seigneur me dit : « Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ! Tu leur diras : « Écoutez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique.»
7
Car j'ai instamment averti vos pères, au jour où je les fis monter du pays d'Égypte, et jusqu'à ce jour. Sans cesse, je les ai avertis en disant : « Écoutez ma voix !»
8
Mais ils n'ont pas écouté, ni prêté l'oreille ; chacun a suivi les penchants de son cœur endurci. Alors, je leur ai appliqué toutes les paroles de cette alliance, que je leur avais prescrit de mettre en pratique, et qu'ils n'ont pas mises en pratique. »
9
Et le Seigneur me dit : « Un complot a été découvert chez les gens de Juda et les habitants de Jérusalem.
10
Ils sont retournés aux fautes de leurs pères d'autrefois qui refusaient d'écouter mes paroles, et ils ont suivi d'autres dieux pour les servir. La maison d'Israël et la maison de Juda ont rompu l'alliance que j'avais conclue avec leurs pères.
11
C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je fais venir sur eux un malheur auquel ils ne pourront échapper. Ils crieront vers moi, et je ne les écouterai pas.
12
Alors les villes de Juda et les habitants de Jérusalem iront crier vers les dieux pour lesquels ils ont brûlé de l'encens, mais ceux-là ne les sauveront pas au temps de leur malheur.
13
Oui, Juda, tes dieux sont aussi nombreux que tes villes, et les autels, aussi nombreux que les rues de Jérusalem, ces autels que vous avez édifiés pour la Honte, où l'on brûle de l'encens au dieu Baal.
14
Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, n'élève pour lui ni supplication ni prière, car je n'écouterai pas quand ils m'invoqueront à cause de leur malheur. »
15
Pourquoi vient-elle dans ma maison, ma bien-aimée, elle qui mène tant d'intrigues ? Arrête de sacrifier de la viande ; alors, quand le malheur t'atteindra, tu pourras bien jubiler !
16
« Olivier toujours vert, orné de fruits superbes », ainsi t'avait nommée le Seigneur ; au bruit d'un grand fracas, il met le feu à ton feuillage, et tes rameaux sont mis à mal.
17
Et le Seigneur de l'univers, celui qui t'a plantée, a proféré contre toi le malheur, à cause du mal que la maison d'Israël et la maison de Juda se sont fait à elles-mêmes, en brûlant, pour m'offenser, de l'encens au dieu Baal.
18
Seigneur, tu m'as fait savoir, et maintenant je sais, tu m'as fait voir leurs manœuvres.
19
Moi, j'étais comme un agneau docile qu'on emmène à l'abattoir, et je ne savais pas qu'ils montaient un complot contre moi. Ils disaient : « Coupons l'arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu'on oublie jusqu'à son nom. »
20
Seigneur de l'univers, toi qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c'est à toi que j'ai remis ma cause.
21
Oui, ainsi parle le Seigneur contre les gens d'Anatoth qui en veulent à ta vie et qui disent : « Ne prophétise pas au nom du Seigneur, sinon tu mourras de notre main ! »
22
Oui, ainsi parle le Seigneur de l'univers : Je vais les châtier, leurs jeunes gens mourront par l'épée, leurs fils et leurs filles mourront par la famine.
23
Il ne leur restera plus personne, car je ferai venir le malheur sur les gens d'Anatoth, l'année de leur châtiment.

CHAPITRE 12

12 1 Tu es trop juste, Seigneur, pour que je te fasse un procès ; pourtant, je parlerai contre toi de jugement : Pourquoi le chemin des méchants est-il prospère ? Pourquoi sont-ils paisibles, tous les traîtres ?
2
Tu les plantes, et ils s'enracinent ; ils vont bien, et ils portent du fruit. Tu es près de leur bouche et loin de leur cœur !
3
Mais toi, Seigneur, tu me connais, tu me vois, tu scrutes mon cœur : il est avec toi. Traîne-les à l'abattoir comme des moutons, réserve-les pour le jour du massacre !
4
Combien de temps encore la terre sera-t-elle en deuil, et toute l'herbe des champs, desséchée ? Les bêtes et les oiseaux ont disparu à cause de la malice de ses habitants qui disaient : « Dieu ne voit pas notre avenir. »
5
Si la course avec des coureurs te fatigue, comment rivaliseras-tu avec des chevaux ? S'il te faut un pays en paix pour être confiant, comment feras-tu dans les maquis du Jourdain ?
6
Oui, même tes frères et la maison de ton père, même eux te trahissent, même eux parlent sans retenue derrière toi. Ne les crois pas quand ils te diront de bonnes paroles.
7
J'ai abandonné ma maison, délaissé mon héritage, livré ma bien-aimée à la poigne de ses ennemis.
8
Mon héritage a été pour moi comme un lion dans la forêt : contre moi il a donné de la voix, aussi l'ai-je détesté.
9
Mon héritage est pour moi un étrange rapace, et contre lui font cercle les rapaces. Allez, rassemblez toutes les bêtes sauvages : qu'elles viennent le dévorer !
10
De nombreux pasteurs ont saccagé ma vigne, piétiné la part qui me revient ; ils ont changé ma part délicieuse en solitude désolée.
11
Ils l'ont réduite en lieu désolé : la voici devant moi en deuil et désolée ; tout le pays est désolé, et personne ne prend cela à cœur.
12
Sur toutes les hauteurs du désert, s'avancent les dévastateurs : c'est l'épée du Seigneur qui dévore, d'une extrémité à l'autre de la terre. Plus de paix pour aucun être de chair !
13
Ils ont semé du blé, ils moissonnent des ronces ; ils se sont fatigués, ils n'en profitent pas. Ils sont confus de leurs récoltes, à cause de l'ardente colère du Seigneur.
14
Ainsi parle le Seigneur : Tous mes mauvais voisins, qui ont touché à l'héritage dont j'ai fait hériter mon peuple Israël, je vais les arracher de leur sol, j'arracherai du milieu d'eux la maison de Juda.
15
Mais après les avoir arrachés, je reviendrai à ma tendresse pour eux et je les ferai revenir, chacun dans son héritage, chacun dans son pays.
16
Et s'ils apprennent bien les chemins de mon peuple, jurant par mon nom : « Le Seigneur est vivant ! », comme ils ont appris à mon peuple à jurer par le dieu Baal, alors, ils seront établis au milieu de mon peuple.
17
Mais s'ils n'écoutent pas, j'arracherai cette nation-là pour la faire périr, – oracle du Seigneur.

CHAPITRE 13

13 1 Ainsi m'a parlé le Seigneur : « Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l'eau. »
2
Selon la parole du Seigneur, j'ai acheté une ceinture et je l'ai mise sur mes reins.
3
De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :
4
« Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu'à l'Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d'un rocher. »
5
Je suis donc allé la cacher près de l'Euphrate, comme le Seigneur me l'avait ordonné.
6
Longtemps après, le Seigneur m'a dit : « Lève-toi, va jusqu'à l'Euphrate, et reprends la ceinture que je t'ai ordonné de cacher là-bas. »
7
Je suis donc allé jusqu'à l'Euphrate, j'ai creusé, et j'ai repris la ceinture de l'endroit où je l'avais cachée. Et voici : la ceinture était pourrie, hors d'usage !
8
Alors la parole du Seigneur me fut adressée :
9
« Ainsi parle le Seigneur : Voilà comment je ferai pourrir l'immense orgueil de Juda et de Jérusalem.
10
Ce peuple mauvais, qui suit les penchants de son cœur endurci et qui marche à la suite d'autres dieux, pour les servir et se prosterner devant eux, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d'usage.
11
En effet, de même qu'un homme s'attache une ceinture autour des reins, de même je m'étais attaché toute la maison d'Israël et toute la maison de Juda – oracle du Seigneur, pour qu'elles soient mon peuple, mon renom, ma louange et ma parure. Mais elles n'ont pas écouté ! »
12
Tu leur diras cette parole : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d'Israël : Toute cruche peut être remplie de vin ». Ils te diront : « Ne savons-nous pas que toute cruche peut être remplie de vin ? »
13
Alors tu leur répondras : « Ainsi parle le Seigneur : Tous les habitants de ce pays, les rois qui siègent sur le trône de David, les prêtres, les prophètes et les habitants de Jérusalem, je vais les remplir d'ivresse.
14
Puis, je les briserai chacun contre son frère, les pères et les fils tous ensemble – oracle du Seigneur. Je serai sans pitié, sans merci, sans compassion pour les détruire. »
15
Écoutez ! Tendez l'oreille ! Ne vous pavanez pas, car le Seigneur parle.
16
Rendez gloire au Seigneur votre Dieu, avant qu'il ne fasse venir les ténèbres, avant que vos pieds ne s'entrechoquent dans les montagnes du crépuscule. Vous attendrez la lumière : il la changera en ombre de mort, la transformera en sombre nuée.
17
Si vous n'écoutez pas, mon âme pleurera en secret sur votre orgueil, mes yeux tout en pleurs ruisselleront de larmes, car le troupeau du Seigneur est emmené captif.
18
Dis au roi et à la reine mère : Abaissez-vous jusqu'à terre, car elle est tombée de votre tête, la couronne qui faisait votre splendeur !
19
Les villes du Néguev sont fermées, et personne qui les ouvre. Tout Juda a été déporté, entièrement déporté.
20
Lève les yeux et vois ceux qui viennent du nord ! Où est-il le troupeau qui te fut confié, les brebis de ta splendeur ?
21
Que diras-tu quand on t'imposera ceux que tu avais instruits, des disciples qui deviendront tes chefs ? Ne seras-tu pas saisie de douleurs, comme une femme qui accouche ?
22
Alors, si tu dis en ton cœur : « Pourquoi tout cela m'arrive-t-il ? » – C'est à cause de l'immensité de ta faute ; les pans de ta robe ont été retroussés, et tu as subi violence.
23
Un Éthiopien peut-il changer de peau, une panthère, changer de pelage ? Et vous pourriez faire le bien, vous, les habitués du mal ?
24
Je vous disperserai comme la paille qui s'en va au souffle du désert.
25
Tel sera ton sort, la part que je mesurerai pour toi, – oracle du Seigneur –, toi qui m'as oublié, pour faire confiance au mensonge.
26
Moi aussi, je relèverai les pans de ta robe sur ton visage, et ta honte sera vue.
27
Tes adultères, tes hennissements de plaisir, tes ignobles prostitutions, sur les collines, dans la campagne, tes horreurs, je les ai vues. Malheur à toi, Jérusalem, tu es impure ! Et pour combien de temps encore ?

CHAPITRE 14

14 1 Parole du Seigneur qui fut adressée à Jérémie à propos de la grande sécheresse :
2
Juda est en deuil ; aux portes de ses villes, on dépérit, assombri et atterré, tandis que monte la clameur de Jérusalem.
3
Les puissants envoient les petites gens chercher de l'eau : arrivés aux réservoirs, ils n'y trouvent pas d'eau ! Alors, ils reviennent avec leurs récipients vides ; honteux et confus, ils se voilent la tête.
4
À cause du sol crevassé, faute de pluie sur la terre, les laboureurs, honteux, se voilent la tête.
5
Oui, dans la campagne, même la biche qui met bas abandonne son petit, faute de verdure.
6
Les ânes sauvages se tiennent sur les hauteurs, ils aspirent le vent comme des chacals, et leurs yeux s'épuisent à chercher une herbe absente.
7
Si nos fautes parlent contre nous, agis, Seigneur, à cause de ton nom. Oui, nos infidélités se sont multipliées : contre toi, nous avons péché.
8
Espoir d'Israël, toi qui le sauves au temps de l'angoisse, pourquoi serais-tu comme un immigré dans le pays, comme un voyageur qui fait un détour pour la nuit ?
9
Pourquoi serais-tu comme un homme abasourdi, comme un guerrier qui ne peut sauver ? Toi, Seigneur, tu es au milieu de nous, ton nom est invoqué sur nous ; ne nous délaisse pas !
10
Ainsi parle le Seigneur au sujet de ce peuple : « Assurément, ils aiment s'agiter, sans ménager leurs pas. » Mais le Seigneur ne se complaît pas en eux ; à présent il se souvient de leur faute et va châtier leurs péchés.
11
Le Seigneur me dit : « N'intercède pas pour le bien de ce peuple.
12
S'ils jeûnent, je n'écouterai pas leur supplication ; s'ils font monter vers moi holocaustes et offrandes, je ne me complairai pas en eux ; oui, je vais les exterminer par l'épée, la famine et la peste. »
13
Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, voici pourtant que les prophètes leur disent : « Non, vous ne verrez pas l'épée, et pour vous il n'y aura pas de famine ! Mais je vous donnerai en ce lieu une paix véritable.» »
14
Alors le Seigneur me dit : « C'est le mensonge que ces prophètes prophétisent en mon nom ! Je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai pas donné d'ordre, je ne leur ai pas parlé. Vision mensongère, divination, ineptie et tromperie de leur cœur, voilà ce qu'ils vous prophétisent ! »
15
C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : « Les prophètes qui prophétisent en mon nom, alors que moi, je ne les ai pas envoyés, eux qui disent : « Il n'y aura ni épée ni famine dans ce pays», ces prophètes-là périront par l'épée et la famine !
16
Quant aux gens du peuple à qui ils prophétisent, ils seront jetés dans les rues de Jérusalem, victimes de la famine et de l'épée, et ils n'auront personne pour les enterrer, eux et leurs femmes, leurs fils et leurs filles. Je déverserai sur eux leur méchanceté. »
17
Tu leur diras cette parole : Que mes yeux ruissellent de larmes nuit et jour, sans s'arrêter ! Elle est blessée d'une grande blessure, la vierge, la fille de mon peuple, meurtrie d'une plaie profonde.
18
Si je sors dans la campagne, voici les victimes de l'épée ; si j'entre dans la ville, voici les souffrants de la faim. Même le prophète, même le prêtre parcourent le pays sans comprendre.
19
As-tu donc rejeté Juda ? Es-tu pris de dégoût pour Sion ? Pourquoi nous frapper sans remède ? Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l'épouvante !
20
Seigneur, nous connaissons notre révolte, la faute de nos pères : oui, nous avons péché contre toi !
21
À cause de ton nom, ne méprise pas, n'humilie pas le trône de ta gloire ! Rappelle-toi : ne romps pas ton alliance avec nous !
22
Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir ? Est-ce le ciel qui nous donnera les pluies ? N'est-ce pas toi, Seigneur notre Dieu ? Nous espérons en toi, car c'est toi qui as fait tout cela.

CHAPITRE 15

15 1 Le Seigneur me dit : Même si Moïse et Samuel se tenaient devant moi, je n'aurais pas d'égard pour ce peuple. Renvoie-les loin de moi : qu'ils s'en aillent !
2
Et quand ils te diront : « Où irons-nous ? », tu leur répondras : Ainsi parle le Seigneur : Qui est pour la mort, qu'il aille à la mort ! Qui est pour l'épée, qu'il aille à l'épée ! Qui est pour la famine, à la famine ! Qui est pour la captivité, à la captivité !
3
Je leur imposerai quatre fléaux – oracle du Seigneur : l'épée pour tuer, les chiens pour déchirer, les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre pour dévorer et pour détruire.
4
Et je ferai d'eux un objet de stupeur pour tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d'Ézékias, roi de Juda, et de ce qu'il a fait à Jérusalem.
5
Qui donc aura compassion de toi, Jérusalem ? Qui aura pour toi un geste de pitié ? Qui fera un détour pour demander de tes nouvelles ?
6
Toi, tu m'as délaissé – oracle du Seigneur. Tu t'en vas en me tournant le dos. Alors, j'ai étendu la main contre toi pour te détruire, je suis las de t'épargner !
7
Je les ai vannés avec un van aux portes du pays, j'ai fait périr mon peuple, je l'ai privé d'enfants ; mais ils ne sont pas revenus de leurs chemins.
8
J'ai fait que leurs veuves soient nombreuses, plus que le sable au bord des mers. J'ai fait venir le dévastateur, en plein midi, sur la mère du jeune guerrier. J'ai fait tomber sur elle, à l'improviste, la panique et la peur.
9
Elle dépérit, celle qui enfanta sept fois, elle est à bout de souffle ; son soleil s'est couché avant la fin du jour, elle pâlit de honte. Et ceux qui restent, je vais les livrer à l'épée devant leurs ennemis – oracle du Seigneur.
10
C'est pour mon malheur, ô ma mère, que tu m'as enfanté, homme de querelle et de dispute pour tout le pays. Je ne suis le créancier ni le débiteur de personne, et pourtant tout le monde me maudit !
11
Le Seigneur dit : Ne t'ai-je pas libéré pour ton bien ? N'ai-je pas fait que l'ennemi te supplie au temps du malheur, au temps de l'angoisse ?
12
Le fer brisera-t-il le fer qui vient du nord, et le bronze… ?
13
Ta richesse, tes trésors, je les livrerai en butin, sans contrepartie, à cause de tous les péchés que tu commets sur l'ensemble de ton territoire.
14
Je t'asservirai à tes ennemis dans un pays que tu ne connais pas, car le feu de ma colère s'est allumé, il brûlera contre vous.
15
Seigneur, toi qui sais, souviens-toi de moi et visite-moi ! Venge-moi de mes persécuteurs, ne me rends pas victime de la lenteur de ta colère ! Tu le sais : à cause de toi je supporte l'insulte.
16
Quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ; elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur, parce que ton nom était invoqué sur moi, Seigneur, Dieu de l'univers.
17
Jamais je ne me suis assis dans le cercle des moqueurs pour m'y divertir ; sous le poids de ta main, je me suis assis à l'écart, parce que tu m'as rempli d'indignation.
18
Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, ma blessure, incurable, refusant la guérison ? Serais-tu pour moi un mirage, comme une eau incertaine ?
19
Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Si tu reviens, si je te fais revenir, tu reprendras ton service devant moi. Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras comme ma propre bouche. C'est eux qui reviendront vers toi, et non pas toi qui reviendras vers eux.
20
Je fais de toi pour ce peuple un rempart de bronze infranchissable ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer – oracle du Seigneur.
21
Je te délivrerai de la main des méchants, je t'affranchirai de la poigne des puissants.

CHAPITRE 16

16 1 La parole du Seigneur me fut adressée :
2
Tu ne prendras pas de femme et tu n'auras ni fils ni fille en ce lieu.
3
Car ainsi parle le Seigneur au sujet des fils et des filles qui vont naître en ce lieu, des mères qui leur donneront naissance et des pères qui les engendreront dans ce pays :
4
ils mourront de maladies mortelles ; ils ne seront ni pleurés ni enterrés ; ils deviendront du fumier à la surface du sol ; par l'épée, par la famine, ils seront exterminés et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.
5
Oui, ainsi parle le Seigneur : N'entre pas à la maison du deuil ; ne va pas les pleurer, n'aie pour eux aucun geste de pitié, car j'ai retiré de ce peuple ma paix, et la fidélité et la tendresse – oracle du Seigneur.
6
Grands et petits mourront dans ce pays sans être enterrés. On ne les pleurera pas, pour eux on ne se fera pas d'incision, on ne se tondra pas.
7
Avec celui qui est dans le deuil, on ne rompra pas le pain afin de le consoler du mort ; on ne lui fera pas boire la coupe de consolation pour son père ou sa mère.
8
Tu n'entreras pas non plus à la maison du festin pour t'asseoir avec les convives, pour manger et boire.
9
Car ainsi parle le Seigneur de l'univers, le Dieu d'Israël : Voici qu'en ce lieu, de vos jours et sous vos yeux, je ferai cesser chants d'allégresse et chants de joie, le chant de l'époux et le chant de l'épousée.
10
Lorsque tu annonceras au peuple toutes ces choses, ils te demanderont : « Pourquoi donc le Seigneur a-t-il proféré contre nous ce grand malheur ? Quelle est notre faute et quels péchés avons-nous commis contre le Seigneur notre Dieu ? »
11
Alors tu leur répondras : « C'est que vos pères m'ont abandonné – oracle du Seigneur – pour suivre d'autres dieux, les servir et se prosterner devant eux. Ils m'ont abandonné, ils n'ont pas gardé ma Loi.
12
Et vous, vous avez agi plus mal encore que vos pères. Voici que chacun de vous, pour ne pas m'écouter, suit les penchants mauvais de son cœur endurci.
13
Je vous jetterai hors de ce pays, dans un pays inconnu de vous et de vos pères, et vous y servirez jour et nuit d'autres dieux, car je ne vous ferai plus grâce. »
14
C'est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d'Égypte les fils d'Israël »,
15
mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter les fils d'Israël du pays du nord et de tous les pays où il les avait chassés. » Car je les ferai revenir sur leur sol, celui que j'ai donné à leurs pères.
16
Voici que j'envoie en grand nombre – oracle du Seigneur – des pêcheurs qui les pêcheront. Après cela, j'enverrai en grand nombre des chasseurs qui les chasseront de toute montagne et de toute colline, jusque dans les fentes des rochers.
17
Oui, j'ai les yeux sur tous leurs chemins, pour moi ils ne sont pas cachés ; et leurs fautes ne peuvent se dérober à mes yeux.
18
Avant tout, je leur revaudrai le double de leurs fautes et de leurs péchés, car ils ont profané mon pays : comme des cadavres, leurs horreurs et leurs abominations ont rempli mon héritage.
19
Seigneur, ma force et mon abri, mon refuge au jour d'angoisse, vers toi viendront les nations depuis les lointains de la terre ; elles diront : « Nos pères ont eu pour seul héritage mensonge et vanité qui ne servent à rien. »
20
Un être humain se fabrique-t-il des dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux !
21
C'est pourquoi, je vais donner aux nations la connaissance ; cette fois-ci, je leur ferai connaître ma main et ma puissance : elles reconnaîtront que mon nom est « Le Seigneur ».

CHAPITRE 17


Jérémie (LIT) 8