Matthieu (LIT) 1



EVANGILE SELON SAINT MATHIEU

CHAPITRE 1

1 1 GENEALOGIE DE JESUS, CHRIST, fils de David, fils d'Abraham.
2
Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,
3
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram,
4
Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone,
5
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé,
6
Jessé engendra le roi David. David, de son union avec la femme d'Ourias, engendra Salomon,
7
Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,
8
Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,
9
Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias,
10
Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias,
11
Josias engendra Jékonias et ses frères à l'époque de l'exil à Babylone.
12
Après l'exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel,
13
Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor,
14
Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud,
15
Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob,
16
Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l'on appelle Christ.
17
Le nombre total des générations est donc : depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations ; depuis David jusqu'à l'exil à Babylone, quatorze générations ; depuis l'exil à Babylone jusqu'au Christ, quatorze générations.
18
Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint.
19
Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.
20
Comme il avait formé ce projet, voici que l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ;
21
elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »
22
Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
23
Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous »
24
Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse,
25
mais il ne s'unit pas à elle, jusqu'à ce qu'elle enfante un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

CHAPITRE 2

2 1 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
2
et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
3
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui.
4
Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ.
5
Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
6
Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
7
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ;
8
puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, venez me l'annoncer pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
9
Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient les précédait, jusqu'à ce qu'elle vienne s'arrêter au-dessus de l'endroit où se trouvait l'enfant.
10
Quand ils virent l'étoile, ils se réjouirent d'une très grande joie.
11
Ils entrèrent dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
12
Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.
13
Après leur départ, voici que l'ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu'à ce que je t'avertisse, car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. »
14
Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l'enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
15
où il resta jusqu'à la mort d'Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D'Égypte, j'ai appelé mon fils.
16
Alors Hérode, voyant que les mages s'étaient moqués de lui, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants jusqu'à l'âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d'après la date qu'il s'était fait préciser par les mages.
17
Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie :
18
Un cri s'élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c'est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus.
19
Après la mort d'Hérode, voici que l'ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte
20
et lui dit : « Lève-toi ; prends l'enfant et sa mère, et pars pour le pays d'Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant. »
21
Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère, et il entra dans le pays d'Israël.
22
Mais, apprenant qu'Arkélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s'y rendre. Averti en songe, il se retira dans la région de Galilée
23
et vint habiter dans une ville appelée Nazareth, pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.

CHAPITRE 3

3 1 En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée :
2
« Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
3
Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
4
Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins ; il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage.
5
Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain se rendaient auprès de lui,
6
et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain en reconnaissant leurs péchés.
7
Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens se présenter à son baptême, il leur dit : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ?
8
Produisez donc un fruit digne de la conversion.
9
N'allez pas dire en vous-mêmes : « Nous avons Abraham pour père» ; car, je vous le dis : des pierres que voici, Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham.
10
Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.
11
Moi, je vous baptise dans l'eau, en vue de la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.
12
Il tient dans sa main la pelle à vanner, il va nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera son grain dans le grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s'éteint pas. »
13
Alors paraît Jésus. Il était venu de Galilée jusqu'au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui.
14
Jean voulait l'en empêcher et disait : « C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens à moi ! »
15
Mais Jésus lui répondit : « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. » Alors Jean le laisse faire.
16
Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l'eau, et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17
Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. »

CHAPITRE 4

4 1 Alors Jésus fut conduit au désert par l'Esprit pour être tenté par le diable.
2
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
3
Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
4
Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
5
Alors le diable l'emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple
6
et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. »
7
Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »
8
Le diable l'emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire.
9
Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. »
10
Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. »
11
Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s'approchèrent, et ils le servaient.
12
Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée.
13
Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
14
C'était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe :
15
Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations !
16
Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l'ombre de la mort, une lumière s'est levée.
17
À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
18
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c'étaient des pêcheurs.
19
Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. »
20
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
21
De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela.
22
Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.
23
Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l'Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
24
Sa renommée se répandit dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés. Et il les guérit.
25
De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de l'autre côté du Jourdain.

CHAPITRE 5

5 1 Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent de lui.
2
Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :
3
« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.
4
Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
5
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
6
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
7
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
8
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
9
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
10
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
11
Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
12
Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.
13
« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
14
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
15
Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
16
De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.
17
« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
18
Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu'à ce que tout se réalise.
19
Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux.
20
Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des Cieux.
21
« Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu'un commet un meurtre, il devra passer en jugement.
22
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu'un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu'un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
23
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
24
laisse ton offrande, là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
25
Mets-toi vite d'accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
26
Amen, je te le dis : tu n'en sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier sou.
27
Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
28
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle dans son cœur.
29
Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d'avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
30
Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d'avoir ton corps tout entier qui s'en aille dans la géhenne.
31
Il a été dit également : Si quelqu'un renvoie sa femme, qu'il lui donne un acte de répudiation.
32
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d'union illégitime, la pousse à l'adultère ; et si quelqu'un épouse une femme renvoyée, il est adultère.
33
Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t'acquitteras de tes serments envers le Seigneur.
34
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c'est le trône de Dieu,
35
ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi.
36
Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
37
Que votre parole soit « oui», si c'est « oui», « non», si c'est « non». Ce qui est en plus vient du Mauvais.
38
Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.
39
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l'autre.
40
Et si quelqu'un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
41
Et si quelqu'un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.
42
À qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos !
43
Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
44
Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,
45
afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
46
En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
47
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
48
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

CHAPITRE 6

6 1 « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l'accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
2
Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
3
Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
4
afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
5
Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
6
Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
7
Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.
8
Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l'ayez demandé.
9
Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
10
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
12
Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.
13
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
14
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
15
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.
16
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
17
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
18
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.
19
« Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et les vers les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler.
20
Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n'y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
21
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
22
La lampe du corps, c'est l'œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ;
23
mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres !
24
Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent.
25
C'est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?
26
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n'amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?
27
Qui d'entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
28
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
29
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'était pas habillé comme l'un d'entre eux.
30
Si Dieu donne un tel vêtement à l'herbe des champs, qui est là aujourd'hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?
31
Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : « Qu'allons-nous manger ?» ou bien : « Qu'allons-nous boire ?» ou encore : « Avec quoi nous habiller ?»
32
Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
33
Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
34
Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.

CHAPITRE 7

7 1 « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ;
2
de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera.
3
Quoi ! tu regardes la paille dans l'œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?
4
Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : « Laisse-moi enlever la paille de ton œil», alors qu'il y a une poutre dans ton œil à toi ?
5
Hypocrite ! Enlève d'abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l'œil de ton frère.
6
« Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu'ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer.
7
« Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
8
En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.
9
Ou encore : lequel d'entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ?
10
ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ?
11
Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !
12
« Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.
13
« Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent.
14
Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.
15
Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu'au-dedans ce sont des loups voraces.
16
C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Va-t-on cueillir du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
17
C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre qui pourrit donne des fruits mauvais.
18
Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais, ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits.
19
Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu.
20
Donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
21
Ce n'est pas en me disant : « Seigneur, Seigneur !» qu'on entrera dans le royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.
22
Ce jour-là, beaucoup me diront : « Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?»
23
Alors je leur déclarerai : « Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !»
24
Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc.
25
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
26
Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.
27
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »
28
Lorsque Jésus eut terminé ce discours, les foules restèrent frappées de son enseignement,
29
car il les enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

CHAPITRE 8

8 1 Lorsque Jésus descendit de la montagne, des foules nombreuses le suivirent.
2
Et voici qu'un lépreux s'approcha, se prosterna devant lui et dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »
3
Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre.
4
Jésus lui dit : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne l'offrande que Moïse a prescrite : ce sera pour les gens un témoignage. »
5
Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s'approcha de lui et le supplia :
6
« Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »
7
Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. »
8
Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.
9
Moi-même qui suis soumis à une autorité, j'ai des soldats sous mes ordres ; à l'un, je dis : « Va», et il va ; à un autre : « Viens», et il vient, et à mon esclave : « Fais ceci», et il le fait. »
10
À ces mots, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n'ai trouvé une telle foi.
11
Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux,
12
mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
13
Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi. » Et, à l'heure même, le serviteur fut guéri.
14
Comme Jésus entrait chez Pierre, dans sa maison, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre.
15
Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait.
16
Le soir venu, on présenta à Jésus beaucoup de possédés. D'une parole, il expulsa les esprits et, tous ceux qui étaient atteints d'un mal, il les guérit,
17
pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.
18
Jésus, voyant une foule autour de lui, donna l'ordre de partir vers l'autre rive.
19
Un scribe s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »
20
Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête. »
21
Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
22
Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »
23
Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent.
24
Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait.
25
Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. »
26
Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.
27
Les gens furent saisis d'étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »
28
Comme Jésus arrivait sur l'autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés sortirent d'entre les tombes à sa rencontre ; ils étaient si agressifs que personne ne pouvait passer par ce chemin.
29
Et voilà qu'ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ? »
30
Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.
31
Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. »
32
Il leur répondit : « Allez. » Ils sortirent et ils s'en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots.
33
Les gardiens prirent la fuite et s'en allèrent dans la ville annoncer tout cela, et en particulier ce qui était arrivé aux possédés.
34
Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu'ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur territoire.

CHAPITRE 9

9 1 Jésus monta en barque, refit la traversée, et alla dans sa ville de Capharnaüm.
2
Et voici qu'on lui présenta un paralysé, couché sur une civière. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Confiance, mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »
3
Et voici que certains parmi les scribes se disaient : « Celui-là blasphème. »
4
Mais Jésus, connaissant leurs pensées, demanda : « Pourquoi avez-vous des pensées mauvaises ?
5
En effet, qu'est-ce qui est le plus facile ? Dire : « Tes péchés sont pardonnés», ou bien dire : « Lève-toi et marche» ?
6
Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir, sur la terre, de pardonner les péchés… – Jésus s'adressa alors au paralysé – lève-toi, prends ta civière, et rentre dans ta maison. »
7
Il se leva et rentra dans sa maison.
8
Voyant cela, les foules furent saisies de crainte, et rendirent gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes.
9
Jésus partit de là et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d'impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.
10
Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c'est-à-dire des collecteurs d'impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
11
Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »
12
Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.
13
Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »
14
Alors les disciples de Jean le Baptiste s'approchent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
15
Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l'Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l'Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront.
16
Et personne ne pose une pièce d'étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s'agrandit.
17
Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »
18
Tandis que Jésus leur parlait ainsi, voilà qu'un notable s'approcha. Il se prosternait devant lui en disant : « Ma fille est morte à l'instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. »
19
Jésus se leva et le suivit, ainsi que ses disciples.
20
Et voici qu'une femme souffrant d'hémorragies depuis douze ans s'approcha par-derrière et toucha la frange de son vêtement.
21
Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. »
22
Jésus se retourna et, la voyant, lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t'a sauvée. » Et, à l'heure même, la femme fut sauvée.
23
Jésus, arrivé à la maison du notable, vit les joueurs de flûte et la foule qui s'agitait bruyamment. Il dit alors :
24
« Retirez-vous. La jeune fille n'est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui.
25
Quand la foule fut mise dehors, il entra, lui saisit la main, et la jeune fille se leva.
26
Et la nouvelle se répandit dans toute la région.
27
Tandis que Jésus s'en allait, deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! »
28
Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s'approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. »
29
Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »
30
Leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! »
31
Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.
32
Ils sortirent donc, et voici qu'on présenta à Jésus un possédé qui était sourd-muet.
33
Lorsque le démon eut été expulsé, le sourd-muet se mit à parler. Les foules furent dans l'admiration, et elles disaient : « Jamais rien de pareil ne s'est vu en Israël ! »
34
Mais les pharisiens disaient : « C'est par le chef des démons qu'il expulse les démons. »
35
Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l'Évangile du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.
36
Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu'elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger.
37
Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux.
38
Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. »

CHAPITRE 10


Matthieu (LIT) 1