Matthieu (LIT) 10

CHAPITRE 10

10 1 Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d'expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.
2
Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, nommé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;
3
Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée ;
4
Simon le Zélote et Judas l'Iscariote, celui-là même qui le livra.
5
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes et n'entrez dans aucune ville des Samaritains.
6
Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.
7
Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche.
8
Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement.
9
Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures,
10
ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L'ouvrier, en effet, mérite sa nourriture.
11
Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu'à votre départ.
12
En entrant dans la maison, saluez ceux qui l'habitent.
13
Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne vers vous.
14
Si l'on ne vous accueille pas et si l'on n'écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds.
15
Amen, je vous le dis : au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville.
16
« Voici que moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et candides comme les colombes.
17
Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.
18
Vous serez conduits devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.
19
Quand on vous livrera, ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là.
20
Car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.
21
Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort.
22
Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.
23
Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Amen, je vous le dis : vous n'aurez pas fini de passer dans toutes les villes d'Israël quand le Fils de l'homme viendra.
24
Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur.
25
Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison.
26
Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, rien n'est caché qui ne sera connu.
27
Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l'oreille, proclamez-le sur les toits.
28
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l'âme aussi bien que le corps.
29
Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille.
30
Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés.
31
Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu'une multitude de moineaux.
32
Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux.
33
Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux.
34
Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
35
Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère :
36
on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.
37
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi ;
38
celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi.
39
Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera.
40
Qui vous accueille m'accueille ; et qui m'accueille accueille Celui qui m'a envoyé.
41
Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.
42
Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d'eau fraîche, à l'un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

CHAPITRE 11

11 1 Lorsque Jésus eut terminé les instructions qu'il donnait à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et proclamer la Parole dans les villes du pays.
2
Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux,
3
lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
4
Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez :
5
Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.
6
Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! »
7
Tandis que les envoyés de Jean s'en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu'êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ?
8
Alors, qu'êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
9
Alors, qu'êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu'un prophète.
10
C'est de lui qu'il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi.
11
Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d'une femme, personne ne s'est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui.
12
Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent, le royaume des Cieux subit la violence, et des violents cherchent à s'en emparer.
13
Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu'à Jean.
14
Et, si vous voulez bien comprendre, c'est lui, le prophète Élie qui doit venir.
15
Celui qui a des oreilles, qu'il entende !
16
À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d'autres en disant :
17
« Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.»
18
Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l'on dit : « C'est un possédé !»
19
Le Fils de l'homme est venu ; il mange et il boit, et l'on dit : « Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.» Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu'elle fait. »
20
Alors Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas converties :
21
« Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties sous le sac et la cendre.
22
Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
23
Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu'au ciel ? Non, tu descendras jusqu'au séjour des morts ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, cette ville serait encore là aujourd'hui.
24
Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »
25
En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits.
26
Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bienveillance.
27
Tout m'a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.
28
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
29
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.
30
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

CHAPITRE 12

12 1 En ce temps-là, un jour de sabbat, Jésus vint à passer à travers les champs de blé, ; ses disciples eurent faim et ils se mirent à arracher des épis et à les manger.
2
Voyant cela, les pharisiens lui dirent : « Voilà que tes disciples font ce qu'il n'est pas permis de faire le jour du sabbat ! »
3
Mais il leur dit : « N'avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, lui et ceux qui l'accompagnaient ?
4
Il entra dans la maison de Dieu, et ils mangèrent les pains de l'offrande ; or, ni lui ni les autres n'avaient le droit d'en manger, mais seulement les prêtres.
5
Ou bien encore, n'avez-vous pas lu dans la Loi que le jour du sabbat, les prêtres, dans le Temple, manquent au repos du sabbat sans commettre de faute ?
6
Or, je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple.
7
Si vous aviez compris ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice,
8
vous n'auriez pas condamné ceux qui n'ont pas commis de faute. En effet, le Fils de l'homme est maître du sabbat. »
9
Il partit de là et entra dans leur synagogue.
10
Or il s'y trouvait un homme qui avait une main atrophiée. Et l'on demanda à Jésus : « Est-il permis de faire une guérison le jour du sabbat ? » C'était afin de pouvoir l'accuser.
11
Mais il leur dit : « Si l'un d'entre vous possède une seule brebis, et qu'elle tombe dans un trou le jour du sabbat, ne va-t-il pas la saisir pour la faire remonter ?
12
Or, un homme vaut tellement plus qu'une brebis ! Il est donc permis de faire le bien le jour du sabbat. »
13
Alors Jésus dit à l'homme : « Étends la main. » L'homme l'étendit, et elle redevint normale et saine comme l'autre.
14
Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire périr.
15
Jésus, l'ayant appris, se retira de là ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous.
16
Mais il leur défendit vivement de parler de lui.
17
Ainsi devait s'accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe :
18
Voici mon serviteur que j'ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement.
19
Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n'entendra pas sa voix sur les places publiques.
20
Il n'écrasera pas le roseau froissé, il n'éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu'à ce qu'il ait fait triompher le jugement.
21
Les nations mettront en son nom leur espérance.
22
Alors on lui présenta un possédé qui était aveugle et muet. Jésus le guérit, de sorte que le muet parlait et qu'il voyait.
23
Toutes les foules étaient dans la stupéfaction et disaient : « Cet homme ne serait-il pas le fils de David ? »
24
En entendant cela, les pharisiens disaient : « Il n'expulse les démons que par Béelzéboul, le chef des démons. »
25
Connaissant leurs pensées, Jésus leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient un désert ; toute ville ou maison divisée contre elle-même sera incapable de tenir.
26
Si Satan expulse Satan, c'est donc qu'il est divisé contre lui-même ; comment son royaume tiendra-t-il ?
27
Et si c'est par Béelzéboul que moi, j'expulse les démons, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.
28
Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que moi, j'expulse les démons, c'est donc que le règne de Dieu est venu jusqu'à vous.
29
Ou encore, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison de l'homme fort et piller ses biens, sans avoir d'abord ligoté cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison.
30
Celui qui n'est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.
31
C'est pourquoi, je vous le dis : Tout péché, tout blasphème, sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas pardonné.
32
Et si quelqu'un dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu'un parle contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné, ni en ce monde-ci, ni dans le monde à venir.
33
Prenez un bel arbre, son fruit sera beau ; prenez un arbre qui pourrit, son fruit sera pourri, car c'est à son fruit qu'on reconnaît l'arbre.
34
Engeance de vipères ! comment pouvez-vous dire des paroles bonnes, vous qui êtes mauvais ? Car ce que dit la bouche, c'est ce qui déborde du cœur.
35
L'homme bon, de son trésor qui est bon, tire de bonnes choses ; l'homme mauvais, de son trésor qui est mauvais, tire de mauvaises choses.
36
Je vous le dis : toute parole creuse que prononceront les hommes, ils devront en rendre compte au jour du Jugement.
37
D'après tes paroles, en effet, tu seras reconnu juste ; d'après tes paroles tu seras condamné. »
38
Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. »
39
Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
40
En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l'homme restera de même au cœur de la terre trois jours et trois nuits.
41
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.
42
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
43
Quand l'esprit impur est sorti de l'homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer, et il ne trouve pas.
44
Alors il se dit : « Je vais retourner dans ma maison, d'où je suis sorti.» En arrivant, il la trouve inoccupée, balayée et bien rangée.
45
Alors il s'en va, il prend avec lui sept autres esprits, encore plus mauvais que lui ; ils y entrent et s'y installent. Ainsi, l'état de cet homme-là est pire à la fin qu'au début. Voilà ce qui arrivera à cette génération mauvaise. »
46
Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.
47
Quelqu'un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. »
48
Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? »
49
Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
50
Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

CHAPITRE 13

13 1 Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer.
2
Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu'il monta dans une barque où il s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
3
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer.
4
Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.
5
D'autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde.
6
Le soleil s'étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.
7
D'autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.
8
D'autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
9
Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! »
10
Les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
11
Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n'est pas donné à ceux-là.
12
À celui qui a, on donnera, et il sera dans l'abondance ; à celui qui n'a pas, on enlèvera même ce qu'il a.
13
Si je leur parle en paraboles, c'est parce qu'ils regardent sans regarder, et qu'ils écoutent sans écouter ni comprendre.
14
Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
15
Le cœur de ce peuple s'est alourdi : ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur cœur ne comprenne, qu'ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai.
16
Mais vous, heureux vos yeux puisqu'ils voient, et vos oreilles puisqu'elles entendent !
17
Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.
18
Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
19
Quand quelqu'un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s'empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c'est le terrain ensemencé au bord du chemin.
20
Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c'est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ;
21
mais il n'a pas de racines en lui, il est l'homme d'un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt.
22
Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c'est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
23
Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »
24
Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ.
25
Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi survint ; il sema de l'ivraie au milieu du blé et s'en alla.
26
Quand la tige poussa et produisit l'épi, alors l'ivraie apparut aussi.
27
Les serviteurs du maître vinrent lui dire : « Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ?»
28
Il leur dit : « C'est un ennemi qui a fait cela.» Les serviteurs lui disent : « Veux-tu donc que nous allions l'enlever ?»
29
Il répond : « Non, en enlevant l'ivraie, vous risquez d'arracher le blé en même temps.
30
Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la moisson ; et, au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d'abord l'ivraie, liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, ramassez-le pour le rentrer dans mon grenier.» »
31
Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde qu'un homme a prise et qu'il a semée dans son champ.
32
C'est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. »
33
Il leur dit une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au levain qu'une femme a pris et qu'elle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. »
34
Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole,
35
accomplissant ainsi la parole du prophète : J'ouvrirai la bouche pour des paraboles, je publierai ce qui fut caché depuis la fondation du monde.
36
Alors, laissant les foules, il vint à la maison. Ses disciples s'approchèrent et lui dirent : « Explique-nous clairement la parabole de l'ivraie dans le champ. »
37
Il leur répondit : « Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ;
38
le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les fils du Royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du Mauvais.
39
L'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
40
De même que l'on enlève l'ivraie pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde.
41
Le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils enlèveront de son Royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal ;
42
ils les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.
43
Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Celui qui a des oreilles, qu'il entende !
44
Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l'homme qui l'a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ.
45
Ou encore : Le royaume des Cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines.
46
Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète la perle.
47
Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.
48
Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien.
49
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
50
et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
51
« Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ».
52
Jésus ajouta : « C'est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. »
53
Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il s'éloigna de là.
54
Il se rendit dans son lieu d'origine, et il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle manière qu'ils étaient frappés d'étonnement et disaient : « D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
55
N'est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s'appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
56
Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? Alors, d'où lui vient tout cela ? »
57
Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur dit : « Un prophète n'est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. »
58
Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.

CHAPITRE 14

14 1 En ce temps-là, Hérode, qui était au pouvoir en Galilée, apprit la renommée de Jésus
2
et dit à ses serviteurs : « Celui-là, c'est Jean le Baptiste, il est ressuscité d'entre les morts, et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
3
Car Hérode avait fait arrêter Jean, l'avait fait enchaîner et mettre en prison. C'était à cause d'Hérodiade, la femme de son frère Philippe.
4
En effet, Jean lui avait dit : « Tu n'as pas le droit de l'avoir pour femme. »
5
Hérode cherchait à le faire mourir, mais il eut peur de la foule qui le tenait pour un prophète.
6
Lorsque arriva l'anniversaire d'Hérode, la fille d'Hérodiade dansa au milieu des convives, et elle plut à Hérode.
7
Alors il s'engagea par serment à lui donner ce qu'elle demanderait.
8
Poussée par sa mère, elle dit : « Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. »
9
Le roi fut contrarié ; mais à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner.
10
Il envoya décapiter Jean dans la prison.
11
La tête de celui-ci fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui l'apporta à sa mère.
12
Les disciples de Jean arrivèrent pour prendre son corps, qu'ils ensevelirent ; puis ils allèrent l'annoncer à Jésus.
13
Quand Jésus apprit cela, il se retira et partit en barque pour un endroit désert, à l'écart. Les foules l'apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
14
En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades.
15
Le soir venu, les disciples s'approchèrent et lui dirent : « L'endroit est désert et l'heure est déjà avancée. Renvoie donc la foule : qu'ils aillent dans les villages s'acheter de la nourriture ! »
16
Mais Jésus leur dit : « Ils n'ont pas besoin de s'en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
17
Alors ils lui disent : « Nous n'avons là que cinq pains et deux poissons. »
18
Jésus dit : « Apportez-les moi. »
19
Puis, ordonnant à la foule de s'asseoir sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule.
20
Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait douze paniers pleins.
21
Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants.
22
Aussitôt Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.
23
Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
24
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
25
Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
26
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C'est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.
27
Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c'est moi ; n'ayez plus peur ! »
28
Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »
29
Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
30
Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
31
Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
32
Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
33
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »
34
Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
35
Les gens de cet endroit reconnurent Jésus ; ils firent avertir toute la région, et on lui amena tous les malades.
36
Ils le suppliaient de leur laisser seulement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.

CHAPITRE 15

15 1 Alors des pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s'approchent de Jésus et lui disent :
2
« Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains avant de manger. »
3
Jésus leur répondit : « Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au nom de votre tradition ?
4
Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort.
5
Et vous, vous dites : « Supposons que quelqu'un déclare à son père ou à sa mère : « Les ressources qui m'auraient permis de t'aider sont un don réservé à Dieu.»
6
Dans ce cas, il n'aura plus à honorer son père ou sa mère.» Ainsi, vous avez annulé la parole de Dieu au nom de votre tradition ! Hypocrites !
7
Isaïe a bien prophétisé à votre sujet quand il a dit :
8
Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
9
C'est en vain qu'ils me rendent un culte ; les doctrines qu'ils enseignent ne sont que des préceptes humains. »
10
Jésus appela la foule et lui dit : « Écoutez et comprenez bien !
11
Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l'homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l'homme impur. »
12
Alors les disciples s'approchèrent et lui dirent : « Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ? »
13
Il répondit : « Toute plante que mon Père du ciel n'a pas plantée sera arrachée.
14
Laissez-les ! Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou. »
15
Prenant la parole, Pierre lui dit : « Explique-nous cette parabole. »
16
Jésus répliqua : « Êtes-vous encore sans intelligence, vous aussi ?
17
Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche passe dans le ventre pour être éliminé ?
18
Mais ce qui sort de la bouche provient du cœur, et c'est cela qui rend l'homme impur.
19
Car c'est du cœur que proviennent les pensées mauvaises : meurtres, adultères, inconduite, vols, faux témoignages, diffamations.
20
C'est cela qui rend l'homme impur, mais manger sans se laver les mains ne rend pas l'homme impur. »
21
Partant de là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
22
Voici qu'une Cananéenne, venue de ces territoires, disait en criant : « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. »
23
Mais il ne lui répondit pas un mot. Les disciples s'approchèrent pour lui demander : « Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris ! »
24
Jésus répondit : « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. »
25
Mais elle vint se prosterner devant lui en disant : « Seigneur, viens à mon secours ! »
26
Il répondit : « Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. »
27
Elle reprit : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. »
28
Jésus répondit : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! » Et, à l'heure même, sa fille fut guérie.
29
Jésus partit de là et arriva près de la mer de Galilée. Il gravit la montagne et là, il s'assit.
30
De grandes foules s'approchèrent de lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d'autres encore ; on les déposa à ses pieds et il les guérit.
31
Alors la foule était dans l'admiration en voyant des muets qui parlaient, des estropiés rétablis, des boiteux qui marchaient, des aveugles qui voyaient ; et ils rendirent gloire au Dieu d'Israël.
32
Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, ils pourraient défaillir en chemin. »
33
Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ? »
34
Jésus leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. »
35
Alors il ordonna à la foule de s'asseoir par terre.
36
Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules.
37
Tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.
38
Or, ceux qui avaient mangé étaient quatre mille, sans compter les femmes et les enfants.
39
Après avoir renvoyé la foule, Jésus monta dans la barque et alla dans le territoire de Magadane.

CHAPITRE 16


Matthieu (LIT) 10